Edition du 18-09-2019

GenSight Biologics : 1er patient dans l’étude de Phase I/II PIONEER dans la rétinopathie pigmentaire

Publié le lundi 29 octobre 2018

GenSight Biologics : 1er patient dans l'étude de Phase I/II PIONEER dans la rétinopathie pigmentaireGenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé que le premier sujet de l’étude clinique de Phase I/II, PIONEER, de GS030 a été traité au Moorfields Eye Hospital, Londres, Royaume-Uni.

« Nous sommes particulièrement ravis de voir notre second programme, GS030, entrer en Clinique. C’est un formidable accomplissement pour l’équipe, et un grand pas en avant pour les patients. L’optogénétique est étudiée depuis des années dans les laboratoires de recherche, et s’annonce comme une approche particulièrement prometteuse dans le combat contre la cécité et les autres pathologies sensorielles et neurologiques, » a déclaré Bernard Gilly, Co-fondateur et Directeur Général de GenSight Biologics. « GenSight poursuit sa stratégie en développant des approches innovantes pour lutter contre les maladies cécitantes. »

PIONEER est une première étude chez l’homme, multicentrique, ouverte, de recherche de dose, qui vise à évaluer la sécurité et la tolérance de GS030 chez 18 patients atteints de rétinopathie pigmentaire. GS030 associe une thérapie génique (GS030-DP) administrée via une unique injection intra-vitréenne, à un dispositif optronique de stimulation visuelle (GS030-MD).

GS030 s’appuie sur la technologie optogénétique développée par GenSight, qui utilise la thérapie génique pour introduire un gène codant pour une protéine photosensible à l’intérieur des cellules ganglionnaires de la rétine via une unique injection intra-vitréenne, les rendant sensibles à la lumière et contournant les photorécepteurs détruits.

Les patients éligibles dans les trois premières cohortes seront ceux atteints de rétinopathie pigmentaire non syndromique avancée, présentant une acuité visuelle très basse à no light perception (NLP) ou light perception (LP). La cohorte d’extension inclura également des patients moins sévères, présentant un niveau d’acuité visuelle à hand motion (HM) voire counting fingers (CF).

Selon le protocole, trois cohortes de trois patients chacune se verront administrer une dose croissante de GS030-DP en une seule injection intra-vitréenne dans l’œil le plus atteint. Une quatrième cohorte d’extension recevra la plus forte dose tolérée. Un comité de surveillance et de suivi indépendant (DSMB) examinera les données de sécurité des patients traités de chaque cohorte et émettra des recommandations avant de passer à la dose suivante.

Le critère principal d’évaluation sera la sécurité et la tolérance un an après l’injection.

« Je suis absolument ravi de franchir cette étape, car cela ouvre potentiellement la voie vers une amélioration importante de la qualité de vue et de vie des patients atteints de RP. C’est également une reconnaissance de la qualité de la collaboration entre l’équipe de l’Institut de la Vision et GenSight, » a commenté le Dr. José-Alain Sahel, Directeur de l’Institut de la Vision (Sorbonne-Université/Inserm/CNRS), Paris; Chef du service d’Ophtalmologie, Centre Hospitalier National d’Ophtalmologie des XV-XX, Paris; Professeur et Chef du service d’Ophtalmologie, University of Pittsburgh School of Medicine et UPMC (University of Pittsburgh Medical Center).

GS030 a reçu la désignation de médicament orphelin aux États-Unis et en Europe. PIONEER est conduite dans trois centres cliniques au Royaume-Uni, en France et aux Etats-Unis.

GenSight entend terminer le recrutement de l’étude au dernier trimestre 2019. Des observations préliminaires pour la première cohorte pourraient être disponibles au premier semestre 2019, et les résultats de topline pour la totalité des patients sont attendus au dernier trimestre 2020.

Source : GenSight








MyPharma Editions

Imcyse : les résultats de phase 1b dans le diabète de type 1 présentés au congrès de l’EASD 2019

Publié le 18 septembre 2019
Imcyse : les résultats de phase 1b dans le diabète de type 1 présentés au congrès de l’EASD 2019

Imcyse, société au stade clinique développant des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé aujourd’hui la présentation des résultats de son premier essai clinique de phase 1b chez des patients avec un diagnostic récent de diabète de type 1. La société présentera un poster lors du congrès de l’EASD (European Association for the Study of Diabetes) qui se tient à Barcelone, en Espagne, du 16 au 20 septembre.

Le Groupe Patrick Choay SA nomme Céline Garreau Directrice des Opérations Industrielles et Supply Chain

Publié le 18 septembre 2019
Le Groupe Patrick Choay SA nomme Céline Garreau Directrice des Opérations Industrielles et Supply Chain

Patrick Choay SA, le groupe pharmaceutique français, vient d’annoncer l’arrivée de Céline Garreau comme Directrice des Opérations Industrielles et Supply Chain.

Valbiotis présente au congrès annuel de l’EASD les résultats positifs d’une étude sur TOTUM-63

Publié le 18 septembre 2019
Valbiotis présente au congrès annuel de l'EASD les résultats positifs d'une étude sur TOTUM-63

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la présentation d’une étude préclinique réalisée par le laboratoire CarMeN sur la substance active TOTUM-63 au 55e congrès de l’European Association for the Study of Diabetes, du 16 au 20 septembre 2019 à Barcelone (Espagne).

Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH

Publié le 17 septembre 2019
Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH

Poxel a annoncé aujourd’hui le lancement d’une étude de phase Ib randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo, chez des sujets sains afin d’évaluer l’innocuité, la tolérance et le profil pharmacocinétique (PK), et contribuer à la détermination de la dose pour une étude pivotale du PXL065. Cette étude vise à confirmer l’exposition relative et la proportionnalité des doses du PXL065.

Alain Eychène, nouveau directeur du pôle Recherche et Innovation de l’INCa

Publié le 17 septembre 2019
Alain Eychène, nouveau directeur du pôle Recherche et Innovation de l'INCa

Alain Eychène, directeur de recherche à l’Inserm, vient de prend la direction du pôle Recherche et Innovation de l’Institut national du cancer. De par cette nouvelle fonction, il devient également directeur de l’Institut multi-organismes cancer d’AVIESAN[1]. Il dirigera par ailleurs l’institut thématique cancer de l’Inserm.

Transgene : autorisation de démarrer en France les deux premiers essais cliniques de TG4050

Publié le 17 septembre 2019
Transgene : autorisation de démarrer en France les deux premiers essais cliniques de TG4050

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), de mener deux essais cliniques de Phase 1 de TG4050, premier candidat produit issu de la plateforme myvac™. TG4050 est une immunothérapie individualisée conçue pour permettre au système immunitaire des patients de lutter contre leurs tumeurs.

Menarini : Elcin Barker Ergun nommée PDG du groupe

Publié le 16 septembre 2019
Menarini : Elcin Barker Ergun nommée PDG du groupe

Le groupe pharmaceutique italien Menarini vient d’annoncer que son Conseil d’administration a nommé Elcin Barker Ergun au poste de présidente-directrice générale du groupe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents