Edition du 19-06-2019

Immuno-oncologie : Takeda annonce de multiples collaborations en thérapie cellulaire

Publié le lundi 7 janvier 2019

Immuno-oncologie : Takeda annonce de multiples collaborations en thérapie cellulaireTakeda vient d’annoncer de nouvelles collaborations de recherche en immuno-oncologie, un domaine particulièrement stratégique pour la société. Grâce à ces collaborations, Takeda cherche à accélérer la découverte d’immunothérapies de prochaine génération contre le cancer, y compris de nouvelles approches de thérapie cellulaire qui pourraient offrir d’importantes possibilités pour répondre aux besoins des patients atteints de cancers difficiles à traiter.

« Nous sommes ravis de l’impulsion donnée récemment à la R&D en oncologie, en particulier en ce qui concerne le potentiel curatif des thérapies à base de cellules, grâce à notre réseau croissant de partenaires », a déclaré Phil Rowlands, Ph.D., Directeur de l’unité du domaine thérapeutique en oncologie de Takeda. « Nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec certains des pionniers les plus importants dans le domaine pour alimenter la recherche et la découverte dans le but de cibler de nouveaux mécanismes d’action dans le cycle cancer-immunité pour nous aider à réaliser notre aspiration à guérir le cancer. »

Takeda collaborera avec le Memorial Sloan Kettering Cancer Center (MSK) pour découvrir et développer de nouveaux produits de cellules T des récepteurs d’antigènes chimériques (CAR-T) pour le traitement du myélome multiple, de la leucémie myéloïde aiguë et d’autres indications des tumeurs solides. Cette collaboration étendue et aux facettes multiples sera codirigée par Michel Sadelain, M.D., Ph.D., pionnier de la thérapie CAR-T, Directeur du Center for Cell Engineering chez MSK et fondateur scientifique de Juno Therapeutics.

Takeda a exercé une option dans le cadre de sa collaboration de recherche actuelle avec Noile-Immune Biotech Inc. (Noile), qui a débuté en septembre 2017. Grâce au succès de cette collaboration, Takeda a obtenu une licence exclusive pour les NIB-102 et NIB-103 pour le traitement de diverses indications de tumeurs solides, et développera conjointement ces thérapies cellulaires CAR-T avec Noile, en utilisant la plateforme exclusive « Prime » (proliferation inducing and migration enhancing [inducteur de prolifération et améliorant la migration]) CAR-T de la société. La société compte obtenir l’approbation réglementaire pour les essais sur les humains du NIB-102 d’ici la fin de l’année.

L’option exercée par Takeda pour une licence exclusive ciblant l’oncologie pour Humabody® de Crescendo Biologics permettra à Takeda d’évaluer également ces VH Humabody® pour le développement de nouveaux traitements CAR-T. Le développement s’appuiera sur les propriétés exclusives des liants à domaine unique ciblant les tumeurs comme alternative aux approches conventionnelles basées sur les fragments variables à chaîne unique (scFv).

La diversification de Takeda vers la thérapie cellulaire de prochaine génération s’appuie directement sur ses trois piliers stratégiques en oncologie : les hémopathies malignes, le cancer du poumon et l’immuno-oncologie. Grâce à la collaboration avec des partenaires externes et à son nouveau moteur de thérapie cellulaire translationnelle, Takeda prévoit de fournir un riche portefeuille d’actifs à un stade précoce au cours des prochaines années.

Takeda a mis au point un nouveau moteur de thérapie cellulaire translationnelle interne doté d’une expertise en bio-ingénierie, chimie, fabrication et contrôle (CMC), clinique et translationnelle. L’objectif du groupe est de traduire rapidement dans la pratique clinique des concepts innovants et différenciés de thérapie cellulaire sous la direction de Stefan Wildt, Ph.D., Directeur des Sciences Pharmaceutiques et du Moteur Translationnel, Thérapies Cellulaires.

« Il existe une formidable opportunité de combiner une innovation externe prometteuse avec la puissance d’un moteur de thérapie cellulaire translationnelle adapté pour accélérer le développement de thérapies cellulaires réellement nouvelles », a déclaré Stefan Wildt. « Nous avons réuni une équipe très talentueuse avec l’expérience approfondie et pertinente dans le développement de la thérapie cellulaire qui nous aidera à atteindre cet objectif. »

Source et visuel : Takeda








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Boehringer Ingelheim et Gubra, une société de biotechnologie basée au Danemark, ont annoncé un deuxième accord de collaboration et de licence pour le développement de nouveaux poly-agonistes peptidiques pour traiter l’obésité et des maladies associées.

Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Publié le 18 juin 2019
Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Imcyse, société basée en Belgique qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir levé 35M€ via un tour de table de série B et par d’autres biais. Ce financement va permettre le développement clinique de sa technologie dans le diabète de type 1, la sclérose en plaques et dans d’autres indications.

LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

Publié le 18 juin 2019
LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

LEO Pharma, l’un des leaders mondiaux de la dermatologie médicale, vient d’annoncer que Gitte Aabo allait quitter ses fonctions de Président et CEO après 27 années passées au sein de la société, dont 11 en tant que CEO. Le Conseil d’administration a nommé Catherine Mazzacco pour prendre sa relève à compter du 1er août 2019.

Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Publié le 18 juin 2019
Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Sanofi et Google vont créer un nouveau laboratoire d’innovation avec l’ambition de transformer radicalement le développement des futurs médicaments et services de santé en tirant parti de la puissance des nouvelles technologies de données.

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent qu’un premier patient a été traité dans l’étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées.

Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Publié le 17 juin 2019
Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Le conseil d’administration du groupe pharmaceutique Sanofi a désigné à l’unanimité, le 6 juin dernier, Paul Hudson comme Directeur Général du Groupe afin de succéder à Olivier Brandicourt qui fait valoir ses droits à la retraite.

Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Publié le 17 juin 2019
Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l’âge, a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec l’AFM-Téléthon. Cet accord entre en vigueur à compter du 3 juin 2019 et porte sur le développement de Sarconeos (BIO101), le principal candidat médicament de Biophytis, pour le traitement de la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) dans le cadre de son programme clinique MYODA.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents