Edition du 02-07-2022

Accueil » A la Une » Industrie » Management

Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Publié le mardi 21 septembre 2021

Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail Le Leem et cinq organisations syndicales de salariés représentatives de l’industrie pharmaceutique (CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA et FO) sont parvenus le 9 septembre 2021 à la signature d’un accord majoritaire de branche portant sur le télétravail. Cet accord s’articule autour de deux grands volets, le premier visant à encadrer la mise en place du télétravail régulier dans les entreprises et le second sur le télétravail pour circonstances exceptionnelles ou cas de force majeure.  

Le télétravail a connu un essor exponentiel ces 18 derniers mois, intimement lié au contexte de crise sanitaire nationale et mondiale de la Covid-19. L’industrie pharmaceutique a mis en place pendant cette période un télétravail généralisé pour toutes les fonctions possibles, à l’exception des sites de production où l’activité devait se poursuivre afin que les patients aient accès à leurs traitements.
Cette adaptabilité des entreprises et des salariés a permis de limiter fortement le recours au dispositif d’activité partielle.

Aujourd’hui, afin de faciliter le développement du télétravail régulier dans le secteur, les partenaires sociaux de la branche ont souhaité fournir aux entreprises un cadre dans lequel elles pourront s’inscrire pour pérenniser le télétravail. En effet, le télétravail est un mode d’organisation qui doit être adapté aux réalités opérationnelles et quotidiennes des salariés et des entreprises au travers d’un dialogue social de proximité.

Après de premières discussions en juin 2020, les partenaires sociaux de la branche de l’industrie pharmaceutique ont attendu l’accord interprofessionnel – signé le 26 novembre 2020 – pour s’inscrire dans cette mouvance nationale. La reprise de leurs négociations sur le télétravail a ensuite débouché sur un accord signé le 9 septembre 2021. Seule la CGT s’est déclarée non-signataire.

Télétravail régulier et télétravail pour circonstances exceptionnelles

Cet accord s’articule autour de deux grands volets, en tenant compte à la fois de l’encadrement de mise en place du télétravail régulier dans les entreprises et du besoin d’un télétravail pour circonstances exceptionnelles ou cas de force majeure.

Dans ce cadre, les entreprises sont notamment invitées à rechercher un équilibre global entre l’organisation du travail attendue et les impacts engendrés par le télétravail, pouvant se traduire par la mise en place de dispositifs d’accompagnement et/ou d’indemnisation des télétravailleurs.

Par ailleurs, fort des enseignements tirés de la période de crise sanitaire et des bouleversements organisationnels induits par sa soudaineté, cet accord a également pour objectif d’aider les entreprises à anticiper de nouvelles situations exceptionnelles dans lesquelles le télétravail permettrait de maintenir l’activité de l’entreprise et des salariés.

Michael Danon, Président de la Commission emploi, compétences et empreinte territoriale du Leem, indique à cet égard que « les entreprises du médicament et leurs salariés ont su démontrer leur capacité d’adaptation en recourant massivement au télétravail dans des circonstances exceptionnelles. Par la signature de cet accord volontairement pédagogue sur le télétravail, l’industrie pharmaceutique prouve son attachement au déploiement du télétravail dans la branche, en permettant d’outiller au mieux les entreprises pour mener leurs discussions internes. Nous nous félicitons également d’être la première branche à être parvenue à un accord sur le télétravail dans ce contexte de crise sanitaire ».

Source : Leem








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents