Edition du 01-10-2020

Innate Pharma : des résultats pour IPH4102 dans les Lymphomes T Cutanés (LTC) avancés

Publié le lundi 1 octobre 2018

Innate Pharma : des résultats pour IPH4102 dans les Lymphomes T Cutanés (LTC) avancésInnate Pharma, société de biotechnologie en phase clinique, dédiée à l’amélioration du traitement des cancers grâce à des anticorps thérapeutiques innovants exploitant le système immunitaire, a présenté de nouvelles données de l’essai clinique de Phase I évaluant IPH4102 chez des patients présentant un lymphome T cutané (LTC) en rechute ou réfractaire.

Ces données, incluant un suivi plus long des patients traités dans l’escalade de dose et les premières données d’une cohorte additionnelle de patients, ont été présentées au congrès de l’EORTC CLTF[1] à Saint-Gall, en Suisse, par le Pr. Martine Bagot, investigateur principal de l’étude et Chef du Service de Dermatologie à l’Hôpital Saint-Louis (Paris).

IPH4102 est l’anticorps « first-in-class » anti-KIR3DL2 propriétaire d’Innate Pharma, conçu pour le traitement des lymphomes à cellules T.

« Ces données confirment les tendances positives observées dans l’escalade de dose de l’essai, avec un taux de réponse élevé et une survie sans progression durable chez ces patients atteints d’un LTC lourdement prétraités, dont une majorité atteints de Syndrome de Sézary » commente Pierre Dodion, Directeur Médical d’Innate Pharma. « Ces données serviront de base pour l’initiation d’un programme clinique de Phase II dans le Syndrome de Sézary et élargi à d’autres sous-types de lymphomes à cellules T. Dans les prochains mois, nous fournirons plus d’éléments concernant ces données et les plans de développement clinique qui en découleront. »

Au 28 juin 2018, un total de 44 patients présentant un LTC en rechute ou réfractaire était évaluables du point de vue de la tolérance et de l’activité clinique. L’étude est composée de deux parties : une escalade de dose (n=25) et une extension de cohorte (n=19). Les patients ont reçu un nombre médian de 3 traitements systémiques antérieurs. IPH4102 a démontré un profil de toxicité favorable et a été bien toléré. L’essai a montré une activité clinique encourageante avec un taux de réponse élevé et une survie sans progression durable.

Dans la population totale, le taux de réponses objectives confirmées était de 36%, la durée de réponse et la survie sans progression médianes étaient de 13,8 et 8,2 mois respectivement. Les patients atteints de Syndrome de Sézary (n=20) traités dans l’escalade de dose montrent désormais une médiane de survie sans progression proche d’un an. Au 28 juin 2018, la médiane de suivi était de 12,7 mois et 9 patients étaient toujours en cours de traitement.

Les meilleurs résultats ont été observés chez les patients dont l’observation anatomopathologique ne met pas en évidence de transformation histologique à grandes cellules (large cell transformation, LCT) (n=29) ; ces patients ont atteint un taux de réponse de 51,7% et une survie sans progression de 12,8 mois. La transformation histologique à grandes cellules est présente chez approximativement 10% des patients présentant un mycosis fongoïde ou un Syndrome de Sézary[2]. Elle est associée à un pronostic plus défavorable avec une survie plus courte y compris avec les traitements actuellement disponibles.

« Cette population de patients reste en fort besoin médical alors qu’ils continuent de progresser après plusieurs lignes de traitements, » commente le Pr Martine Bagot, investigateur principal. « L’essai a montré une amélioration durable des paramètres de qualité de vie, dont le prurit, et ce chez les patients ayant des réponses complètes, des réponses partielles et même chez ceux dont la maladie a été stabilisée. L’activité clinique encourageante d’IPH4102 appuie l’exploration de ses bénéfices thérapeutiques potentiels, non seulement chez les patients présentant un Syndrome de Sézary mais aussi d’autres lymphomes à cellules T. Ces résultats associés à un profil de toxicité favorable, permettent d’envisager qu’IPH4102 comme une option thérapeutique clef pour les formes agressives de lymphomes à cellules T. »

La présentation est disponible dans la rubrique IPH4102 du site internet d’Innate Pharma.

[1] European Organisation for Research and Treatment of Cancer, Cutaneous Lymphoma Task Force.
[2] Talpur, CLML 2016

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

Vaccins Covid-19 : 25 000 volontaires recherchés pour des essais cliniques de grande ampleur en France

Publié le 1 octobre 2020
Vaccins Covid-19 : 25 000 volontaires recherchés pour des essais cliniques de grande ampleur en France

Afin de pouvoir s’engager dans la conduite de plusieurs essais vaccinaux, la plateforme COVIREIVAC, pilotée par l’Inserm, recherche 25 000 volontaires, âgés de 18 ans et plus, et lance un site d’inscription et d’information dédié. Élaboré avec le soutien de Santé publique France et de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), ce site vise à apporter l’information la plus précise possible sur le développement des vaccins pour éclairer la décision des volontaires potentiels.

Galapagos / Gilead : AMM européenne pour Jyseleca® dans la Polyarthrite Rhumatoïde active modérée à sévère

Publié le 1 octobre 2020
Galapagos / Gilead : AMM européenne pour Jyseleca® dans la Polyarthrite Rhumatoïde active modérée à sévère

Gilead Sciences et Galapagos ont annoncé que la Commission Européenne (CE) a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour Jyseleca® (filgotinib 200 mg et 100 mg comprimés), un inhibiteur de JAK1 administré une fois par jour par voie orale pour le traitement des adultes atteints de Polyarthrite Rhumatoïde (PR) active modérée à sévère qui n’ont pas répondu de manière adéquate ou sont intolérants à un ou plusieurs traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs). Jyseleca peut être utilisé en monothérapie ou en association avec le méthotrexate (MTX)1.

Biocorp : partenariat avec Aardex pour développer des solutions intelligentes pour l’adhésion aux médicaments de précision

Publié le 1 octobre 2020
Biocorp : partenariat avec Aardex pour développer des solutions intelligentes pour l'adhésion aux médicaments de précision

Biocorp, société française spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de dispositifs médicaux innovants, a annoncé une alliance avec le groupe belge Aardex, leader mondial des solutions d’observance. En combinant leurs technologies clés, les deux entreprises entendent offrir des solutions spécifiques innovantes pour les essais cliniques et de nombreuses applications commerciales.

NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Publié le 30 septembre 2020
NASH : Genfit et LabCorp signent un accord exclusif pour la commercialisation d’un nouvel outil de diagnostic

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques et LabCorp®, leader international des sciences de la vie focalisée sur l’amélioration de la santé et l’aide décisionnelle à la prise en charge des patients, ont annoncé la signature d’un accord de licence exclusif d’une durée de cinq ans pour la technologie NIS4™ de Genfit visant à faciliter l’identification des patients atteints de NASH à risque.

PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

Publié le 30 septembre 2020
PDC*line Pharma administre son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 à haute dose chez un premier patient

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anticancéreuses puissantes et facilement industrialisables, vient d’annoncer aujourd’hui que deux nouvelles cohortes de patients ont été ouvertes dans le cadre de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 portant sur son candidat vaccin thérapeutique PDC*lung01 ciblant le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) (NCT03970746).

Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Publié le 30 septembre 2020
Celyad Oncology et MSD collaborent pour évaluer CYAD-101 en combinaison avec Keytruda® dans le cancer colorectal métastatique avancé

Celyad Oncology, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (chimeric antigen receptor) pour le traitement du cancer, vient d’annoncer qu’elle avait conclu un accord de collaboration d’essai clinique avec une filiale de MSD (dénomination commerciale de Merck & Co, Inc, Kenilworth, NJ, USA).

Sciences de la vie : Bristol Myers Squibb souscrit au fonds InnoBio 2

Publié le 29 septembre 2020

Bristol Myers Squibb et Bpifrance ont annoncé la participation de Bristol Myers Squibb dans InnoBio 2, fonds d’investissement dédié aux sciences de la vie et géré par Bpifrance.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents