Edition du 23-01-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : les données sur les résultats du traitement issus du Prostate Cancer Registry présentées lors de l’ESMO 2016

Publié le mardi 11 octobre 2016

Janssen : les données sur les résultats du traitement issus du Prostate Cancer Registry présentées lors de l'ESMO 2016Janssen a présenté  les premières données rapportées sur les résultats du traitement primaire, provenant du Prostate Cancer Registry, première et plus vaste étude prospective européenne impliquant des hommes atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC), lors du Congrès 2016 de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) qui s’est tenu à Copenhague, au Danemark.

« Les données initiales suggèrent que les patients n’ayant jamais été traités par chimiothérapie tirent davantage profit de ce traitement que ceux en ayant déjà subi une, et qu’après un traitement de première ligne par docetaxel, les patients obtiennent une réponse plus élevée de l’antigène prostatique spécifique (PSA) s’ils sont traités par des agents ciblant le récepteur androgénique que par des taxanes (1) », indique Janssen dans un communiqué.

« Le Prostate Cancer Registry fournit des aperçus uniques du traitement des patients atteints de cancer de la prostate résistant à la castration (mCRPC) provenant d’une vaste population réelle. Plus de 3 000 patients originaires de 16 pays ayant été recrutés à cet effet, aucun autre registre de cette taille, dans le domaine du cancer de la prostate, n’a produit un nombre si important de données », a affirmé le Dr Simon Chowdhury, du Guy’s Hospital à Londres. « Le Prostate Cancer Registry nous aide à remédier à une lacune dans notre connaissance de la gestion concrète des patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC). Il implique l’étude des patients présentant des taux élevés de comorbidités et consommant plusieurs médicaments, qui sont habituellement exclus des essais cliniques. Chaque patient étant différent, il est extrêmement important pour les cliniciens d’être en mesure de comprendre comment les hommes atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) répondent au traitement, afin de faire en sorte de choisir le traitement le plus adapté à chacun. Je suis impatient d’observer de nouvelles données au fur et à mesure du développement du Prostate Cancer Registry. »

Les données préliminaires du Prostate Cancer Registry présentées lors du Congrès 2016 de l’ESMO suggèrent que les patients n’ayant encore jamais subi de chimiothérapie possédaient un délai médian plus long avant le prochain traitement (601 jours pour l’acétate d’abiratérone contre 503 pour l’enzalutamide) que ceux ayant déjà été traités par chimiothérapie (428 jours pour l’acétate d’abiratérone contre 366 pour l’enzalutamide), en cas d’administration d’agents ciblant le récepteur androgénique. Les patients du premier groupe ont également obtenu une réponse plus élevée de l’antigène prostatique spécifique (PSA) que ceux du second, lorsqu’ils étaient traités par agents ciblant le récepteur androgénique ou par taxanes.

Les données de cette étude suggèrent également que la réponse d’antigène prostatique spécifique (PSA) des patients qui ont abandonné le traitement de première intention au docetaxel au bout de 3 mois était plus élevée avec les agents ciblant le récepteur androgénique (51% avec l’acétate d’abiraterone contre 39% avec l’enzalutamide) qu’avec les taxanes (25% avec le docetaxel contre 29% avec le cabazitaxel).

Le Prostate Cancer Registry a recruté plus de 3 000 patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) dans 199 centres implantés au sein de 16 pays européens. Son objectif est de résoudre les problèmes médicaux et scientifiques clés portant sur les soins optimaux à apporter à ces patients dans la pratique habituelle, en fournissant des aperçus uniques de l’efficacité des traitements au sein d’une population plus large, de la manière dont il est possible de gérer leur maladie et de la façon dont ils vivent avec l’impact de leur maladie et de leur traitement.

« Janssen est fier de soutenir le Prostate Cancer Registry et de contribuer à cet effort immense encore jamais réalisé. Notre objectif est d’aider à fournir les meilleurs traitements aux patients, tout en améliorant leurs résultats. Il est très réjouissant de voir que les résultats des données préliminaires des résultats du traitement chez les patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) ont été présentés lors du Congrès 2016 de l’ESMO. Ce n’est que le début et nous sommes particulièrement enthousiastes d’obtenir de nouvelles données du Prostate Cancer Registry au cours des années à venir. », a déclaré Jane Griffiths, présidente du groupe Janssen Europe Moyen-Orient Afrique (EMEA).

Le cancer de la prostate est le cancer le plus couramment diagnostiqué chez les hommes, avec plus de 400 000 nouveaux cas diagnostiqués en Europe chaque année. Les tous derniers chiffres relatifs au cancer de la prostate montrent qu’il existe actuellement trois millions d’hommes vivant avec cette maladie en Europe.

1 Ferlay J et al. Cancer incidence and mortality patterns in Europe: Estimates for 40 countries in 2012. European Journal of Cancer. 2013; 49: p1374–1403.

Source : Janssen








MyPharma Editions

Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l’étude de Phase 3 BEACON CRC

Publié le 23 janvier 2019
Cancer colorectal: Pierre Fabre & Array BioPharma annoncent des résultats de l'étude de Phase 3 BEACON CRC

Pierre Fabre et Array BioPharma ont annoncé les résultats actualisés d’innocuité et d’efficacité, dont les données matures de survie globale, issues de la partie « Safety-Lead in » (évaluation de la sécurité d’administration) de l’étude de phase 3 BEACON CRC qui a évalué la triple association de BRAFTOVI® (encorafenib), un inhibiteur de BRAF, MEKTOVI® (binimetinib), […]

Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Publié le 22 janvier 2019
Polepharma : Stéphane Calmar élu Vice-président Affaires Publiques

Le conseil d’administration de Polepharma a élu, jeudi 17 janvier 2019, Stéphane Calmar à la vice-présidence Affaires Publiques du cluster pharmaceutique. Stéphane Calmar occupe aujourd’hui le poste de Directeur des Affaires Corporate des Laboratoires Novo Nordisk.

Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Publié le 22 janvier 2019
Samsung Bioepis : la FDA américaine approuve l’Ontruzant® aux États-Unis

Samsung Bioepis a annoncé que l’agence américaine des médicaments (FDA) avait approuvé l’Ontruzant® (trastuzumab-dttb), un biosimilaire référençant le Herceptin® 1 (trastuzumab), pour toutes les indications éligibles, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein surexprimant HER2, du cancer du sein métastatique, et de l’adénocarcinome de la jonction œso-gastrique, ou du cancer gastrique métastatique, chez des patients qui n’ont pas reçu de traitement préalable pour une maladie métastatique.

GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

Publié le 22 janvier 2019
GeNeuro : des résultats positifs de Phase 1 pour Temelimab dans une étude à hautes doses

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1, a annoncé des résultats positifs de sécurité et de tolérance, dans le cadre d’une étude de Phase 1 évaluant l’administration à hautes doses de temelimab (GNbAC1) pour le traitement de la SEP et d’autres maladies auto-immunes.

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions