Edition du 21-08-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : les données sur les résultats du traitement issus du Prostate Cancer Registry présentées lors de l’ESMO 2016

Publié le mardi 11 octobre 2016

Janssen : les données sur les résultats du traitement issus du Prostate Cancer Registry présentées lors de l'ESMO 2016Janssen a présenté  les premières données rapportées sur les résultats du traitement primaire, provenant du Prostate Cancer Registry, première et plus vaste étude prospective européenne impliquant des hommes atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC), lors du Congrès 2016 de la Société européenne d’oncologie médicale (ESMO) qui s’est tenu à Copenhague, au Danemark.

« Les données initiales suggèrent que les patients n’ayant jamais été traités par chimiothérapie tirent davantage profit de ce traitement que ceux en ayant déjà subi une, et qu’après un traitement de première ligne par docetaxel, les patients obtiennent une réponse plus élevée de l’antigène prostatique spécifique (PSA) s’ils sont traités par des agents ciblant le récepteur androgénique que par des taxanes (1) », indique Janssen dans un communiqué.

« Le Prostate Cancer Registry fournit des aperçus uniques du traitement des patients atteints de cancer de la prostate résistant à la castration (mCRPC) provenant d’une vaste population réelle. Plus de 3 000 patients originaires de 16 pays ayant été recrutés à cet effet, aucun autre registre de cette taille, dans le domaine du cancer de la prostate, n’a produit un nombre si important de données », a affirmé le Dr Simon Chowdhury, du Guy’s Hospital à Londres. « Le Prostate Cancer Registry nous aide à remédier à une lacune dans notre connaissance de la gestion concrète des patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC). Il implique l’étude des patients présentant des taux élevés de comorbidités et consommant plusieurs médicaments, qui sont habituellement exclus des essais cliniques. Chaque patient étant différent, il est extrêmement important pour les cliniciens d’être en mesure de comprendre comment les hommes atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) répondent au traitement, afin de faire en sorte de choisir le traitement le plus adapté à chacun. Je suis impatient d’observer de nouvelles données au fur et à mesure du développement du Prostate Cancer Registry. »

Les données préliminaires du Prostate Cancer Registry présentées lors du Congrès 2016 de l’ESMO suggèrent que les patients n’ayant encore jamais subi de chimiothérapie possédaient un délai médian plus long avant le prochain traitement (601 jours pour l’acétate d’abiratérone contre 503 pour l’enzalutamide) que ceux ayant déjà été traités par chimiothérapie (428 jours pour l’acétate d’abiratérone contre 366 pour l’enzalutamide), en cas d’administration d’agents ciblant le récepteur androgénique. Les patients du premier groupe ont également obtenu une réponse plus élevée de l’antigène prostatique spécifique (PSA) que ceux du second, lorsqu’ils étaient traités par agents ciblant le récepteur androgénique ou par taxanes.

Les données de cette étude suggèrent également que la réponse d’antigène prostatique spécifique (PSA) des patients qui ont abandonné le traitement de première intention au docetaxel au bout de 3 mois était plus élevée avec les agents ciblant le récepteur androgénique (51% avec l’acétate d’abiraterone contre 39% avec l’enzalutamide) qu’avec les taxanes (25% avec le docetaxel contre 29% avec le cabazitaxel).

Le Prostate Cancer Registry a recruté plus de 3 000 patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) dans 199 centres implantés au sein de 16 pays européens. Son objectif est de résoudre les problèmes médicaux et scientifiques clés portant sur les soins optimaux à apporter à ces patients dans la pratique habituelle, en fournissant des aperçus uniques de l’efficacité des traitements au sein d’une population plus large, de la manière dont il est possible de gérer leur maladie et de la façon dont ils vivent avec l’impact de leur maladie et de leur traitement.

« Janssen est fier de soutenir le Prostate Cancer Registry et de contribuer à cet effort immense encore jamais réalisé. Notre objectif est d’aider à fournir les meilleurs traitements aux patients, tout en améliorant leurs résultats. Il est très réjouissant de voir que les résultats des données préliminaires des résultats du traitement chez les patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (mCRPC) ont été présentés lors du Congrès 2016 de l’ESMO. Ce n’est que le début et nous sommes particulièrement enthousiastes d’obtenir de nouvelles données du Prostate Cancer Registry au cours des années à venir. », a déclaré Jane Griffiths, présidente du groupe Janssen Europe Moyen-Orient Afrique (EMEA).

Le cancer de la prostate est le cancer le plus couramment diagnostiqué chez les hommes, avec plus de 400 000 nouveaux cas diagnostiqués en Europe chaque année. Les tous derniers chiffres relatifs au cancer de la prostate montrent qu’il existe actuellement trois millions d’hommes vivant avec cette maladie en Europe.

1 Ferlay J et al. Cancer incidence and mortality patterns in Europe: Estimates for 40 countries in 2012. European Journal of Cancer. 2013; 49: p1374–1403.

Source : Janssen








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions