Edition du 21-01-2021

Theradiag : le monitoring des biothérapies permet de réduire les coûts de traitement

Publié le mardi 11 octobre 2016

Theradiag : le monitoring des biothérapies permet de réduire les coûts de traitement Theradiag, la société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, veint d’annoncer qu’une revue systématique des études pharmaco-économiques publiée dans Journal of Gastroenterology* montre que le monitoring des biothérapies dans le traitement des maladies inflammatoires permet de réduire les coûts de traitement par biothérapie de 28 à 34% dans les essais contrôlés.

Cette revue systématique menée par le professeur Laurent Peyrin-Biroulet du CHU de Nancy a porté sur les études publiées à la fois dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et dans la polyarthrite rhumatoïde, que ce soit chez les patients en perte de réponse thérapeutique ou en rémission.

« Toutes les études d’impact réalisées sur l’économie générée par le monitoring des biothérapies en gastroentérologie et en rhumatologie ont démontré que la stratégie de dosage pharmacologique permettait des économies substantielles sur le coût du médicament sans impacter l’efficacité du traitement » déclare le professeur Laurent Peyrin-Biroulet.

Ces résultats ont été obtenus par différents modèles mathématiques, ou lors d’essais contrôlés randomisés et ont porté sur différents systèmes de santé européens et américains.

« Cette étude vient renforcer l’étude pharmaco-économique réalisée en octobre 2014 qui démontrait que le monitoring des biothérapies permet jusqu’à 25% d’économie de coût de traitement de la maladie de Crohn chez les patients résistants en échec secondaire de traitement par infliximab, soit une économie potentielle de 130 millions d’euros sur 5 ans sur 10 000 patients, » commente le Professeur Gérard Tobelem, Président du Conseil d’administration de Theradiag.

* https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27665099

Source : Theradiag








MyPharma Editions

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents