Edition du 26-01-2021

Accueil » Industrie » Produits

Janssen reçoit un avis favorable du CHMP pour SPRAVATO®

Publié le lundi 14 décembre 2020

Janssen reçoit un avis favorable du CHMP pour SPRAVATO®Janssen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a recommandé l’extension d’indication de SPRAVATO® (eskétamine, solution pour pulvérisation nasale) en co-administration avec un antidépresseur oral chez les patients adultes présentant un épisode dépressif caractérisé modéré à sévère, comme traitement aigu à court terme pour la réduction rapide des symptômes dépressifs constituant selon l’évaluation clinique une urgence psychiatrique.3

« Il est essentiel d’intervenir immédiatement pour les personnes vivant avec un trouble dépressif caractérisé en situation d’urgence psychiatrique », a déclaré Allitia DiBernardo, MD, directrice européenne du domaine thérapeutique des troubles de l’humeur chez Janssen-Cilag. « Si les antidépresseurs actuellement disponibles sont efficaces pour traiter la symptomatologie dépressive, il est fréquent que leurs effets ne se manifestent qu’au bout de plusieurs semaines, ce qui limite leur utilité dans le cadre d’un traitement d’urgence ».

La demande d’autorisation de mise sur le marché européen s’appuyait sur les études cliniques de phase III multicentriques, randomisées, en double aveugle et contrôlées versus placebo ASPIRE I et II menées dans toute l’Europe. Ces études ont comparé l’efficacité et la tolérance de l’eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, associée à une prise en charge standard par rapport à un placebo en solution pour pulvérisation nasale associé à une prise en charge standard chez les patients adultes présentant un trouble dépressif caractérisé modéré à sévère et des idées suicidaires avec intention de passage à l’acte.1,2 Le traitement standard incluait une hospitalisation psychiatrique initiale et un traitement antidépresseur oral récemment instauré ou optimisé, qui était déterminé par le médecin traitant au regard de son jugement clinique et des recommandations en pratique clinique, pour la durée des études.1,2

Lors des deux études, les patients traités par eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, associée à une prise en charge standard ont présenté une diminution cliniquement pertinente et statistiquement significative des symptômes dépressifs (diminution par rapport à la valeur initiale du score total sur l’échelle d’évaluation de la dépression de Montgomery et Åsberg [MADRS]†) 24 heures après l’administration de la première dose par rapport au placebo en solution pour pulvérisation nasale associé à une prise en charge standard (p=0,006). Le bénéfice de l’eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, associée à une prise en charge standard sur les symptômes d’un trouble dépressif caractérisé était visible dès 4 heures après l’administration de la première dose.1,2 L’efficacité de l’eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, dans la prévention du suicide ou dans la réduction des idées ou comportements suicidaires n’a pas été démontrée.

Le profil de tolérance de l’eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, chez cette population de patients était similaire avec celui des précédentes études menées chez des adultes présentant une dépression résistante au traitement.4,5 Les événements indésirables apparus sous traitement les plus fréquents (≥20 %) observés dans le groupe recevant l’eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, associée à une prise en charge standard par rapport au groupe recevant un placebo en solution pour pulvérisation nasale et une prise en charge standard pendant la phase en double aveugle étaient les suivants : étourdissements (38,3 % contre 13,8 %), dissociation (33,9 % contre 5,8 %), nausées (26,9 % contre 13,8 %), somnolence (20,7 % contre 10,2 %) et céphalées (20,3 % contre 20,4 %), respectivement.6

« Il existe un besoin criant de proposer aux personnes souffrant d’un trouble dépressif caractérisé et se trouvant en situation d’urgence psychiatrique des traitements capables de réduire rapidement leurs symptômes dépressifs », a déclaré Bill Martin, Ph.D., directeur mondial du domaine thérapeutique des neurosciences, Janssen Research & Development, LLC. « Si elle est approuvée par la Commission européenne, l’eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, pourrait apporter aux personnes un soulagement des symptômes dépressifs invalidants et répondre à un besoin majeur non satisfait au sein de cette population ».

Grâce à cet avis favorable du CHMP, l’eskétamine, solution pour pulvérisation nasale, sera désormais considérée par la Commission européenne chez les patients adultes en co-administration avec un antidépresseur oral présentant un épisode dépressif caractérisé modéré à sévère, comme un traitement aigu à court terme, pour la réduction rapide des symptômes dépressifs constituant selon l’évaluation clinique une urgence psychiatrique. La Commission européenne est habilitée à délivrer les autorisations de mise sur le marché de médicaments dans l’Espace économique européen.

______________________________

Références

1.      Fu DJ, et al. J Clin Psychiatry 2020;81(3):19m13191.
2.      Ionescu D, et al. Int J Neuropsychopharmacol 2020;pyaa068. https://doi.org/10.1093/ijnp/pyaa068.
3.      Committee of Medicinal Products for Human Use (CHMP) meeting highlights. Available at: https://www.ema.europa.eu/en (last accessed December 2020).
4.      Popova V, et al. Am J Psych 2019;176:428–438.
5.      Fedgchin M, et al. Intl J Neuropsychopharmacol 2019;22(10):616–630.
6.      Canuso C, et al. Presented at 58th Annual Meeting of Neuropsychopharmacology (ACNP); December 2019.

† L’échelle d’évaluation de la dépression de Montgomery et Åsberg (MADRS) : questionnaire de diagnostic à 10 questions utilisé par les psychiatres pour évaluer la sévérité des épisodes dépressifs chez les patients souffrant de troubles de l’humeur

 

Source : Janssen

 

 








MyPharma Editions

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021
Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents