Edition du 28-10-2021

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Johnson & Johnson va se séparer de 6 à 7% de ses effectifs mondiaux

Publié le mardi 3 novembre 2009

Johnson & Johnson va se séparer de 6 à 7% de ses effectifs mondiauxLe groupe Johnson & Johnson vient d‘annoncer ce mardi qu’il entend supprimer 6 à 7% de ses effectifs mondiaux soit 7.000 à 8.000 emplois dans le cadre d’une restructuration globale. Objectif pour le groupe américain : réaliser des économies de coûts avant impôt de 1,4 à 1,7 milliard de dollars en 2011.  Entre 800 et 900 millions de dollars devraient être atteints en 2010.

« Ces mesures de réorganisation mondiales devraient permettre au groupe de dégager des fonds supplémentaires pour investir dans de nouvelles plateformes de croissance, d’assurer un lancement réussi à de nombreux nouveaux produits, de continuer à développer ses activités principales, et enfin d’apporter plus de flexibilité dans un monde en pleine évolution », explique Johnson & Johnson dans un communiqué.

Entre 7000 et 8200 postes devraient être supprimés
Johnson & Johnson, le plus important fabricant de produits de santé, emploie près de 117.000 personnes à travers le monde. Ainsi entre 7000 et 8200 postes devraient être concernés par cette restructuration. « Nous annonçons une série de décisions et de mesures destinées à faire en sorte que notre société reste bien positionnée et structurée de manière adéquate pour une croissance durable de l’industrie de la santé », explique ainsi le directeur général William Weldon.

William Weldon précise par ailleurs que « ces types de changements sont difficiles en toutes circonstances, et ont un impact très personnel sur les personnes qui se sont consacrées à la mission de Johnson & Johnson. Nous reconnaissons leur contribution aux réalisations de notre entreprise, et nous nous engageons à les traiter avec équité et respect tout au long de ce processus ».

Dans son communiqué, la société annonce qu’elle s’attend à  inscrire une charge avant impôt de l’ordre de 1,1 à 1,3 milliard de dollars au quatrième trimestre 2009, associée à cette restructuration et confirme sa prévision d’un bénéfice par action de 4,54 à 4,59 dollars cette année, hors exceptionnels.

Pour plus d‘informations, consulter le communiqué de Johnson & Johnson








MyPharma Editions

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le 28 octobre 2021
Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Takeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Publié le 28 octobre 2021
Noxxon Pharma : Bryan Jennings nommé au poste de Directeur Financier

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la nomination de Bryan Jennings au poste de Directeur Financier de NOXXON à compter du 1er novembre 2021.

Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Publié le 28 octobre 2021
Sensorion dépasse l’objectif de recrutement pour SENS-401 relatif à la perte auditive neurosensorielle soudaine

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, a annoncé que 115 patients ont été recrutés afin d’être traités dans le cadre d’AUDIBLE-S, l’étude de la société portant sur SENS-401, petite molécule first-in-class, chez des patients souffrant de perte auditive neurosensorielle soudaine […]

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents