Edition du 22-10-2020

L’Afssaps lance un premier appel à projets de recherche

Publié le jeudi 12 janvier 2012

La loi relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé du 29 décembre 2011 donne à la future Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) la possibilité d’« encourager la recherche ». L’Afssaps anticipe cette possibilité et annonce ce jeudi le lancement de son premier appel à projets destiné aux équipes académiques de recherche.

La mise en place de cet appel à projets (AAP) de l’Afssaps vise d’une part à mobiliser la recherche académique sur la sécurité d’emploi, observée ou anticipée, des produits de santé permettant une meilleure évaluation de leur rapport bénéfice/risque et d’autre part à renforcer le système de surveillance des produits grâce à des projets de haut niveau scientifique totalement indépendants de l’industrie. Les appels à projets auront une périodicité annuelle.

En 2012, l’appel à projet comporte deux axes :

1) un axe libre qui donne à la communauté scientifique publique l’initiative de ses priorités scientifiques et techniques, à condition que ces projets contribuent, à terme, à renforcer l’efficience nationale en matière de sécurité d’emploi des produits de santé ;

2) un axe orienté sur 5 thématiques :

– le renforcement de la vigilance
– l’analyse de l’utilisation des médicaments hors autorisation de mise sur le marché (AMM)
– le contrôle de la qualité et la caractérisation des dangers des produits
– le rapport bénéfice / risque dans des populations spécifiques
– le comportement et l’exposition des populations françaises aux produits de santé

L’appel à projet étant compétitif, l’évaluation des dossiers sera assurée par des experts externes à l’Afssaps et par le Conseil Scientifique de l’Afssaps. Cette évaluation permettra d’établir une liste des projets les plus scientifiquement aboutis et pertinents qui seront proposés pour financement au Directeur Général de l’Agence.

La durée maximale des projets devra être de 36 mois.

Les projets portant sur l’axe orienté peuvent être financés à hauteur d’1 million d’euros, ceux portant sur l’axe libre peuvent l’être à hauteur de cinq cent milles euros. Dans les deux cas, les modalités de financement seront adaptées à la durée du projet et à son avancement. Le budget total de cet appel à projet est de 6 Millions en 2012, et de plus de 8 millions les années suivantes.

Les structures autorisées à répondre sont les organismes publics de recherche (université, EPST, EPIC, etc.), les organismes de recherche privés à but non lucratif (fondations, etc.) et les Etablissements de santé.

L’ensemble des documents sur l’appel à projets 2012, et notamment les modalités de réponse, sont disponibles sur le site de l’Afssaps .

La date limite de présentation des projets est fixée au 31 mars 2012, la publication des projets retenus étant prévue au plus tard pour septembre 2012.

 Source: Afssaps








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents