Edition du 26-11-2020

L’équipe dirigeante de QIAGEN Marseille crée la société HalioDx

Publié le mardi 24 mars 2015

HalioDx a annoncé lundi son lancement par l’équipe dirigeante de QIAGEN Marseille. La nouvelle société entend devenir l’acteur de référence du diagnostic dans l’immuno-oncologie avec un business model dual qui repose sur le développement de compagnons diagnostics pour la biopharmacie et de tests en propre pour les laboratoires de biologie clinique.

HalioDx a levé 7,5 millions d’euros lors d’un premier tour de table, associant ses fondateurs et trois fonds de capital-risque de premier rang, MICare, SHAM Innovation Santé conseillé par Turenne Capital et Sofipaca.

Son premier partenaire est aujourd’hui QIAGEN, au travers de contrats de R&D et de fabrication. HalioDx s’appuiera sur ce partenariat, et d’autres qu’elle mettra en place, pour développer une offre propriétaire dans le diagnostic en immuno-oncologie, avec des tests permettant de classer les tumeurs et d’orienter pour chaque patient les décisions thérapeutiques.

Le business model d’HalioDx est fondé sur deux piliers : le développement de tests de diagnostic, avec pour objectif d’obtenir le marquage CE de l’Immunoscore® dans l’indication cancer du côlon en 18 mois et l’établissement de collaborations avec des acteurs majeurs de la biopharmacie, pour  développer et enregistrer des compagnons diagnostics en immuno-oncologie à partir de son portefeuille de brevets.

Un large portefeuille de brevets

HalioDx s’appuie notamment sur des licences mondiales sur un large portefeuille de brevets portant sur des biomarqueurs en immuno-oncologie, créés par Inserm Transfert pour le compte de l’Inserm, de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) et de l’Université Paris-Descartes. Ces brevets sont issus des travaux de Jérôme Galon, directeur de recherche à l’Inserm (cofondateur d’HalioDx et président de son Conseil Scientifique) et de son équipe (Inserm UMRS1138) au Centre de recherche des Cordeliers à Paris. Ils portent sur l’Immunoscore® et plusieurs signatures d’expression de gènes liés à l’immunité. L’Immunoscore® est la combinaison innovante de marquages en immunohistochimie (avec des marqueurs spécifiques des lymphocytes T) et d’une quantification utilisant pathologie digitale et analyse d’image automatisée. Il a été démontré que l’Immunoscore® améliore la détermination du pronostic du cancer du côlon, qui reste aujourd’hui un défi pour les cliniciens. L’Immunoscore® est actuellement en cours de validation dans une large étude clinique internationale. Enfin, l’Immunoscore®, ainsi que différentes signatures d’expression génique (portant sur des biomarqueurs liés à la réponse immunitaire et aujourd’hui à l’étude), sont des candidats prometteurs, dans le domaine des tumeurs solides, pour prédire la réponse des patients à des immunothérapies.

« Nous avons très vite compris à Inserm Transfert que la technologie Immunoscore® proposée par le Dr. Jérôme Galon et son équipe disposait d’un potentiel exceptionnel pour aider les médecins à stratifier les patients atteints de cancer et soutenir des approches thérapeutiques anti-cancer. Nous avons construit une stratégie de maturation, de protection et de valorisation pour permettre son transfert dans les meilleures conditions possibles et ce, dans une relation de confiance avec l’équipe académique. Nous sommes donc très heureux de la conclusion de cet accord de licence avec HalioDx, et ravis de contribuer en cela à la structuration d’une entreprise française et, plus globalement, à l’écosystème national de l’innovation en santé humaine. » commente Pascale Augé, Présidente du Directoire d’Inserm Transfert.

« HalioDx est un projet entrepreneurial ambitieux » a déclaré Vincent Fert, Président et Directeur Général d’HalioDx. « Avec notre équipe de 75 personnes, nous disposons des ressources et de l’expertise collective pour accélérer l’innovation diagnostique en immuno-oncologie, le domaine aujourd’hui le plus dynamique de la cancérologie. Le besoin en biomarqueurs pronostiques et prédictifs efficaces est majeur dans le domaine de l’immuno-oncologie. Avec notre portefeuille de brevets, mondial et de grande valeur scientifique, nous sommes bien positionnés pour y répondre. Nous entendons rapidement faire de l’Immunoscore® un outil de routine pour le diagnostic du cancer du côlon et valider, dans le domaine des tumeurs solides, des diagnostics compagnons innovants. Avec ces tests axés sur l’analyse de la réponse immunitaire anti-tumorale des patients, nous pourrons ouvrir une nouvelle dimension de la médecine personnalisée en cancérologie et accompagner les cliniciens et les patients pour les aider à identifier la meilleure stratégie thérapeutique. »

Source : HalioDx








MyPharma Editions

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Abionyx : constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn en France et en Italie pour une maladie rénale ultra-rare

Publié le 26 novembre 2020
Abionyx : constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn en France et en Italie pour une maladie rénale ultra-rare

Abionyx Pharma, société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, a annoncé aujourd’hui la constatation de signaux thérapeutiques positifs dans les ATUn, utilisant CER-001 chez des patients atteints d’une maladie rénale ultra-rare.

Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Publié le 25 novembre 2020
Généthon : le Dr Mariya Pavlyuk nommée Directrice du Développement Clinique

Le Dr Mariya Pavlyuk, médecin et PhD, rejoint le laboratoire Généthon, dédié à la conception et au développement de produits de thérapie génique, et sera en charge du développement clinique, des affaires médicales et pharmacovigilance ainsi que des affaires règlementaires.

COVID-19 : Moderna signe une lettre d’intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Publié le 25 novembre 2020
COVID-19 : Moderna signe une lettre d'intention avec Recipharm pour produire son vaccin en France

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a salué l’annonce ce mardi de la signature d’une lettre d’intention entre la biotech américaine Moderna et Recipharm, une entreprise de l’industrie pharmaceutique, pour produire en France le vaccin contre la Covid-19 développé par Moderna.

AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

Publié le 24 novembre 2020
AlgoTherapeutix lève 12 M€ pour initier le développement clinique d’ATX01

La biotech française AlgoTherapeutix qui développe un traitement topique innovant des neuropathies périphériques induites par la chimiothérapie (NPIC), réalise une levée de Série A de 12 millions d’euros auprès de Bpifrance, qui mène ce tour via son fonds InnoBio 2, et de Omnes. Des investisseurs privés historiques et nouveaux ont également participé à cette levée. Les fonds levés permettront d’amener le programme phare ATX01 à une preuve de concept clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents