Edition du 19-09-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

L’UE autorise le rachat de l’entreprise de matériel médical Synthes par Johnson & Johnson

Publié le vendredi 20 avril 2012

La Commission européenne a donné jeudi son feu vert au rachat pour 21,3 milliards de dollars du spécialiste suisse des implants orthopétiques Synthes par le groupe Johnson & Johnson. L’américain a en contrepartie proposé à la Commission de s’engager à céder l’intégralité de ses activités en matière de traumatologie dans l’EEE (espace économique européen).

« L’enquête de la Commission a confirmé que, sous réserve de la cession des activités de Johnson & Johnson dans le secteur de la traumatologie, l’entité issue de la concentration continuerait d’être confrontée à plusieurs autres concurrents puissants et que les clients auraient toujours accès à un nombre suffisant d’autres fournisseurs sur l’ensemble des marchés en cause », indique l’UE dans un communiqué.

En effet, la Commission a examiné les effets de l’acquisition envisagée sur la concurrence au sein des marchés concernés et a conclu que l’opération envisagée ne posait pas de problèmes de concurrence en ce qui concerne les dispositifs de correction de la colonne vertébrale et de remplacement de l’épaule ainsi que les solutions pour la chirurgie cranio-maxillofaciale (« CMF ») et les outils chirurgicaux électriques. Toutefois, l’enquête a également montré que l’opération envisagée risquait d’entraver de manière significative le jeu d’une concurrence effective sur le marché des appareils utilisés en traumatologie dans plusieurs États membres.

Ces craintes reposent sur les parts de marché cumulées très élevées que détiendraient les entités qui fusionnent, sur le fait que les produits ont atteint un degré de maturité relativement élevé ainsi que sur la forte position de l’AO Foundation, association suisse très réputée, dirigée par des chirurgiens et qui a établi une relation exclusive avec Synthes. Compte tenu de ces éléments, les chirurgiens sont peu disposés à se tourner vers d’autres fournisseurs d’appareils utilisés en traumatologie, rendant plus difficile ou inattractive l’arrivée de concurrents sur le marché en cause.

Pour que l’opération envisagée n’entrave pas de manière significative une concurrence effective, Johnson & Johnson a proposé à la Commission de s’engager à céder l’intégralité de ses activités en matière de traumatologie dans l’EEE (espace économique européen). Cette cession, qui élimine tout chevauchement dans le secteur des appareils utilisés en traumatologie et donc les problèmes de concurrence, a permis à la Commission d’autoriser l’opération.

Source : Commission européenne








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions