Edition du 27-04-2017

Lysogene sélectionne la canule SmartFlow® de MRI Interventions pour son étude de phase II/III dans la MPS IIIA

Publié le vendredi 21 avril 2017

Lysogene sélectionne la canule SmartFlow® de MRI Interventions pour son étude de phase II/III dans la MPS IIIALysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies rares du système nerveux central, a annoncé avoir sélectionné la canule SmartFlow® de la société américaine MRI Interventions, qui sera utilisée lors de son étude clinique de phase II/III dans la Mucopolysaccharidose Type IIIA (également appelée MPS IIIA ou Sanfilippo de type A) qui devrait démarrer début 2018.

SmartFlow® est une canule d’injection et d’aspiration “IRM compatible”, pour l’injection d’agents thérapeutiques dans le cerveau. « Le choix en faveur de cette canule s’est basé sur les résultats d’une étude préclinique visant à évaluer entre autres ses critères de performance, dont sa facilité d’utilisation, tout en testant différents paramètres d’injection pour une diffusion encéphalique optimale du candidat médicament LYS-SAF302 de Lysogene », indique la société dans un communiqué.

« Plusieurs canules disponibles sur le marché ont été envisagées pour notre étude de phase II/III », explique Kimberley S. Gannon, Directrice Scientifique de Lysogene. « La canule SmartFlow® a très bien fonctionné lors de notre étude d’évaluation préclinique. Aucun signe de reflux dans la voie d’injection n’a été observé et l’étude a révélé une diffusion très large de LYS-SAF302 dans le cerveau. ». Lysogene présentera les résultats de l’étude préclinique lors d’une conférence scientifique avant la fin de l’année.

« La canule SmartFlow® a été sélectionnée par plusieurs de nos partenaires pour l’administration de médicaments dans le système nerveux central et nous sommes particulièrement heureux qu’elle ait été choisie pour cette étude clinique cruciale », précise Franck Grillo, Directeur Général de MRI Interventions, Inc. « Les tests précliniques étendus réalisés par Lysogene sont très prometteurs et cette canule est particulièrement adaptée pour une excellente biodistribution dans les tissus cérébraux de LYS-SAF302. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’accompagner Lysogene lors de ses prochaines étapes de développement et notamment dans leur étude clinique démarrant l’année prochaine. »

Le traitement des symptômes neurologiques de la maladie MPS IIIA

Le produit candidat de thérapie génique pour la maladie MPS IIIA développé par Lysogene est un vecteur rAAV sérotype rh.10, incluant le gène codant pour SGSH. La thérapie génique in vivo offre la possibilité d’un traitement en une seule fois, en insérant une copie saine du gène SGSH dans l’organisme, permettant ainsi au corps de fabriquer l’enzyme manquante, avec comme objectif de ralentir voire de stopper la progression de la maladie. Le médicament candidat est délivré directement dans le cerveau en une seule procédure neurochirurgicale. En fournissant le gène manquant SGSH, Lysogene estime que les patients souffrant de MPS IIIA auront accès à une source permanente d’enzyme fonctionnelle dans le cerveau, qui inversera les anormalités phénotypiques des cellules neuronales du SNC.

Source : Lysogene








MyPharma Editions

Les dépenses de soins de ville en hausse de 2% à fin mars 2017

Publié le 27 avril 2017
Les dépenses de soins de ville en hausse de 2% à fin mars 2017

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville progressent de +2,0% en mars 2017, en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières par rapport au mois de mars 2016. Le rythme annuel de progression est de +2,6 % en données CJO. Ce taux était de +2,4% à la fin du mois de février 2017.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA (mars 2017)

Publié le 27 avril 2017
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l'EMA (mars 2017)

L’ANSM vient de faire le point sur la réunion du 21-24 mars 2017 du Comité des Médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Servier et Vernalis : trois jalons atteints dans leur collaboration en oncologie

Publié le 27 avril 2017
Servier et Vernalis : trois jalons atteints dans leur collaboration en oncologie

Servier et Vernalis ont annoncé qu’ils ont atteint deux jalons de recherche et un jalon clinique dans le cadre de leur collaboration pour la découverte de médicaments en oncologie. Vernalis va recevoir un paiement total de €2 millions pour ces réalisations.

Médicaments orphelins : le comité de l’EMA rend 10 avis favorables

Publié le 26 avril 2017
Médicaments orphelins : le comité de l'EMA rend 10 avis favorables

L’ANSM vient de faire le point sur la réunion du 14 au 15 mars 2017 à Londres du Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments. Le COMP a rendu au cours de cette session 10 avis favorables et recommandé le maintien du statut orphelin d’un médicament.

Domain Therapeutics et Pfizer signent un accord de collaboration sur bioSensAll™

Publié le 26 avril 2017
Domain Therapeutics et Pfizer signent un accord de collaboration sur bioSensAll™

Domain Therapeutics, la société biopharmaceutique française basée à Strasbourg et spécialisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments candidats qui ciblent les récepteurs couplés aux protéines G (GPCR), vient d’annoncer la signature d’un accord de collaboration avec le groupe pharmaceutique Pfizer.

Samsung Bioepis : AMM aux États-Unis pour son biosimilaire de l’infliximab

Publié le 26 avril 2017

Samsung Bioepis a annoncé aujourd’hui que la Food and Drug Administration (FDA) avait approuvé le Renflexis™ (infliximab-abda), un biosimilaire du Remicade® (infliximab), pour toutes les indications éligibles, aux Etats-Unis. Partager la publication « Samsung Bioepis : AMM aux États-Unis pour son biosimilaire de l’infliximab » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Quantum Genomics : Bruno Besse nommé au poste de Directeur médical

Publié le 26 avril 2017
Quantum Genomics : Bruno Besse nommé au poste de Directeur médical

Quantum Genomics, société biopharmaceutique qui développe de nouvelles thérapies dans le domaine des maladies cardiovasculaires, a annoncé la nomination du Dr. Bruno Besse au poste de Directeur médical de la société.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions