Edition du 11-12-2017

Lysogene sélectionne la canule SmartFlow® de MRI Interventions pour son étude de phase II/III dans la MPS IIIA

Publié le vendredi 21 avril 2017

Lysogene sélectionne la canule SmartFlow® de MRI Interventions pour son étude de phase II/III dans la MPS IIIALysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies rares du système nerveux central, a annoncé avoir sélectionné la canule SmartFlow® de la société américaine MRI Interventions, qui sera utilisée lors de son étude clinique de phase II/III dans la Mucopolysaccharidose Type IIIA (également appelée MPS IIIA ou Sanfilippo de type A) qui devrait démarrer début 2018.

SmartFlow® est une canule d’injection et d’aspiration “IRM compatible”, pour l’injection d’agents thérapeutiques dans le cerveau. « Le choix en faveur de cette canule s’est basé sur les résultats d’une étude préclinique visant à évaluer entre autres ses critères de performance, dont sa facilité d’utilisation, tout en testant différents paramètres d’injection pour une diffusion encéphalique optimale du candidat médicament LYS-SAF302 de Lysogene », indique la société dans un communiqué.

« Plusieurs canules disponibles sur le marché ont été envisagées pour notre étude de phase II/III », explique Kimberley S. Gannon, Directrice Scientifique de Lysogene. « La canule SmartFlow® a très bien fonctionné lors de notre étude d’évaluation préclinique. Aucun signe de reflux dans la voie d’injection n’a été observé et l’étude a révélé une diffusion très large de LYS-SAF302 dans le cerveau. ». Lysogene présentera les résultats de l’étude préclinique lors d’une conférence scientifique avant la fin de l’année.

« La canule SmartFlow® a été sélectionnée par plusieurs de nos partenaires pour l’administration de médicaments dans le système nerveux central et nous sommes particulièrement heureux qu’elle ait été choisie pour cette étude clinique cruciale », précise Franck Grillo, Directeur Général de MRI Interventions, Inc. « Les tests précliniques étendus réalisés par Lysogene sont très prometteurs et cette canule est particulièrement adaptée pour une excellente biodistribution dans les tissus cérébraux de LYS-SAF302. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’accompagner Lysogene lors de ses prochaines étapes de développement et notamment dans leur étude clinique démarrant l’année prochaine. »

Le traitement des symptômes neurologiques de la maladie MPS IIIA

Le produit candidat de thérapie génique pour la maladie MPS IIIA développé par Lysogene est un vecteur rAAV sérotype rh.10, incluant le gène codant pour SGSH. La thérapie génique in vivo offre la possibilité d’un traitement en une seule fois, en insérant une copie saine du gène SGSH dans l’organisme, permettant ainsi au corps de fabriquer l’enzyme manquante, avec comme objectif de ralentir voire de stopper la progression de la maladie. Le médicament candidat est délivré directement dans le cerveau en une seule procédure neurochirurgicale. En fournissant le gène manquant SGSH, Lysogene estime que les patients souffrant de MPS IIIA auront accès à une source permanente d’enzyme fonctionnelle dans le cerveau, qui inversera les anormalités phénotypiques des cellules neuronales du SNC.

Source : Lysogene








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Publié le 8 décembre 2017
Boehringer Ingelheim met à disposition nombre de ses meilleures molécules via opnMe.com

Boehringer Ingelheim vient d’annoncer le lancement d’opnME.com, une nouvelle plateforme mettant à disposition gratuitement et en libre-accès des molécules précliniques pour une recherche non clinique à destination des scientifiques du monde entier.

Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Publié le 8 décembre 2017
Bpifrance lance l’accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé

Bpifrance vient de lancer son nouvel accélérateur HealthTech dédié aux startups de la Santé (Bio-Tech, Med-Tech et e-santé), l’occasion de dévoiler les 7 startups qui rejoignent la promotion pilote.

Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Publié le 8 décembre 2017
Erytech : résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase dans le traitement de la LAM

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé aujourd’hui les résultats préliminaires de son étude de Phase 2b avec eryaspase (GRASPA®) dans le traitement de la Leucémie Aigüe Myéloïde (LAM).

Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Publié le 7 décembre 2017
Heiko Schipper rejoint Bayer en tant que Directeur de la division Consumer Health

Le Conseil de Surveillance du groupe Bayer AG a nommé Heiko Schipper (48 ans) au comité de Direction de Bayer AG à compter du 1er mars 2018. Il succèdera à Erica Mann à la tête de la division Consumer Health, dont le siège social est à Bâle, en Suisse.

Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

Publié le 7 décembre 2017
Troubles thyroïdiens : mise à disposition de la spécialité Thyrofix en France

L’ANSM a annoncé la mise à disposition progressive à partir du 6 décembre 2017 d’un nouveau médicament contenant de la lévothyroxine dans le cadre de l’élargissement de l’offre des médicaments décidé par la Ministre de la santé pour les patients atteints de troubles thyroïdiens : Thyrofix, du laboratoire Unipharma.

Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Publié le 7 décembre 2017
Adocia : des résultats positifs pour son insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro

Adocia a annoncé les résultats principaux positifs d’une étude clinique évaluant BioChaperone® Lispro, une formulation ultra-rapide d’insuline lispro, comparée à Novolog® (insuline aspart, Novo Nordisk), un analogue d’insuline à action rapide et Fiasp® (insuline aspart à action accélérée, Novo Nordisk), la seule formulation d’insuline « ultra-rapide » approuvée par l’EMA (Agence Européenne des Médicaments) et la FDA (Federal Drug Administration, Etats-Unis).

Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Publié le 7 décembre 2017
Transgene et BioInvent collaborent sur un programme de virus oncolytique de nouvelle génération

Les sociétés de biotechnologie Transgene et BioInvent ont débuté une collaboration afin de codévelopper des virus oncolytiques intégrant une séquence codant pour un anticorps anti-CTLA-41. Ces virus oncolytiques pourraient aussi intégrer des transgènes supplémentaires et sont destinés au traitement de tumeurs solides.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions