Edition du 20-10-2020

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Maladie de Parkinson: Oncodesign et Ipsen vont développer de nouveaux agents thérapeutiques

Publié le jeudi 5 janvier 2012

Oncodesign, une entreprise spécialisée dans la découverte de médicaments et fournisseur de services d’évaluation pharmacologique en oncologie, et le groupe pharmaceutique Ipsen annoncent aujourd’hui le démarrage d’une collaboration de recherche visant à découvrir et à développer des inhibiteurs innovants de la kinase LRRK2 en tant qu’agents thérapeutiques potentiels contre la maladie de Parkinson, également applicables à d’autres domaines thérapeutiques.

 Nanocyclix® d’Oncodesign est une technologie propriétaire de chimie médicinale basée sur un procédé de macrocyclisation de petites molécules chimiques. Cette technologie permet d’obtenir des petites molécules actives et très sélectives inhibitrices de kinases avec des propriétés physicochimiques et ADME intéressantes. Oncodesign a identifié que Nanocyclix® agit sur une large gamme de kinases connues et inexplorées (notamment le programme LRRK2) avec des applications possibles dans de multiples domaines thérapeutiques. Ipsen utilisera son expertise en R&D pharmaceutique et en sciences translationnelles tout en s’appuyant sur son réseau de leaders académiques et médicaux en neurosciences.

« Nous nous réjouissons et sommes fiers qu’Ipsen nous ait choisi comme partenaire pour cette collaboration de recherche innovante. Cet accord va dans le sens de la stratégie partenariale que nous appliquons à nos activités de découverte de médicaments, en complément de nos activités historiques de services précliniques d’évaluation pharmacologique dans le domaine de l’oncologie », indique Philippe Genne, Ph.D., Président-Directeur Général et fondateur d’Oncodesign. Jan Hoflack, Ph.D., Directeur Scientifique à la tête des activités de Découverte d’Oncodesign ajoute : « Cet accord nous permet de faire progresser notre série d’inhibiteurs de LRRK2 prometteurs avec un partenaire disposant d’une expertise reconnue en recherche sur le Système Nerveux Central (SNC). Dans le cadre de nos activités de découverte de médicaments, ce premier partenariat avec une entreprise biopharmaceutique majeure est basé sur notre technologie Nanocyclix® et valide notre capacité à identifier de nouveaux inhibiteurs de kinases, particulièrement actifs et sélectifs, pour une application dans les domaines afférents à l’oncologie, au SNC ainsi que dans d’autres domaines thérapeutiques ».

« Notre collaboration avec Oncodesign est l’expression de notre stratégie, récemment annoncée, visant à élargir notre R&D avec des partenaires externes experts pour des molécules n’entrant pas dans nos domaines de prédilection, à savoir les peptides et les toxines. Dans le domaine de la neurologie et des troubles du mouvement, la maladie de Parkinson est une pathologie grave avec d’importants besoins médicaux insatisfaits et des patients en quête de meilleurs soins et d’une meilleure qualité de vie. À ce jour, il n’existe aucun traitement ciblant le mécanisme pathogénique sous-jacent à l’origine de la détérioration progressive de ces patients », déclare Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif R&D et Chief Scientific Officer d’Ipsen.

Selon les termes de l’accord, Ipsen se voit accorder deux options exclusives pour une licence exclusive sur le programme inhibiteur de LRRK2 d’Oncodesign qui pourront notamment être exercées dès l’établissement réussi de preuves de concept cliniques, avec des droits de développement, de fabrication et de commercialisation au niveau mondial. Oncodesign se voit octroyer le versement d’un droit d’accès à la technologie et Ipsen financera le programme de recherche et les phases précoces de développement ; après l’exercice des options de licence, Oncodesign percevra des paiements liés aux droits d’accès et à la réussite d’étapes commerciales, réglementaires et de développement, pour un montant total pouvant potentiellement atteindre 115 millions d’euros pour le développement de molécules dans deux indications ou plus, ainsi que des redevances progressives sur les ventes nettes.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 20 octobre 2020
Noxxon : inclusion de trois centres cliniques supplémentaires pour son essai évaluant NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le début de sa collaboration avec trois sites cliniques additionnels dans le but d’accroître ses capacités de recrutement pour l’étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau. Avec l’inclusion de ces nouveaux centres cliniques, la société entend assurer la finalisation rapide de l’étude malgré les conditions difficiles actuelles imposées par la pandémie de COVID-19.

Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Publié le 20 octobre 2020
Bone Therapeutics a traité 50% des patients dans son étude pivot de phase III évaluant le JTA-004 dans l’arthrose du genou

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, a annoncé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III évaluant le viscosupplément amélioré, JTA-004, chez des patients souffrant d’arthrose du genou.

Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 19 octobre 2020
Sanofi : avis favorable du CHMP pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi et son partenaire Regeneron ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable à la demande d’extension des indications de Dupixent® (dupilumab) et recommandé son approbation, dans l’Union européenne, pour le traitement de la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans candidat à un traitement systémique.

Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Publié le 19 octobre 2020
Cancer du sein métastatique : Unicancer et Pfizer signent un partenariat scientifique portant sur la description de la prise en charge grâce aux données de vie réelle

Unicancer et Pfizer ont annoncé la signature d’un partenariat d’une durée de trois ans visant à mieux comprendre les modes de prise en charge des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique grâce aux données de vie réelle issues du Programme « ESME Cancer du sein métastatique ».

Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Publié le 16 octobre 2020
Valneva : statut PRIME de l’Agence européenne des médicaments pour son candidat vaccin contre le chikungunya

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé avoir reçu le statut “PRIority Medicines” (PRIME) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour son candidat vaccin de Phase 3 à injection unique contre le chikungunya. Ce nouveau statut obtenu auprès de l’EMA vient compléter le statut « Fast Track » obtenu auprès de l’agence de santé américaine Food and Drug Administration (FDA) en décembre 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents