Edition du 20-04-2021

Accueil » Industrie » Recherche » Stratégie

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le mardi 7 juillet 2020

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la rechercheServier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Dans le cadre de cet accord, les équipes Servier vont collaborer avec celles du Professeur Salvador Ventura pour développer et identifier des séries chimiques capables de neutraliser la pathogénicité de l’alpha-synucléine, une protéine d’intérêt majeur dans la maladie de Parkinson, mais également dans un certain nombre d’autres pathologies neurodégénératives.

« Découvrir de nouveaux médicaments pour traiter des pathologies neurodégénératives et neuropsychiatriques constitue un enjeu majeur pour le groupe Servier, tant les besoins non satisfaits des patients dans ce domaine sont importants », a déclaré Ross Jeggo, Directeur de la recherche neuropsychiatrique du groupe Servier. « Grâce à l’expertise de pointe du Professeur Ventura, cette collaboration est pour le Groupe une opportunité d’accélérer significativement la recherche et la mise à disposition de solutions thérapeutiques pour les patients qui souffrent de la maladie de Parkinson, et potentiellement d’autres maladies neurodégénératives ».
Le groupe dirigé par le professeur Ventura a une longue expérience dans l’étude des anomalies de repliement et de l’agrégation des protéines et de leur lien avec les maladies neurodégénératives, en s’intéressant en particulier au développement de thérapies innovantes pour ces pathologies. Il a développé une méthodologie qui permet d’identifier des candidats ciblant la synucléine parmi des milliers de composés chimiques. « Collaborer avec Servier nous permettra d’unir nos efforts dans la recherche et le développement d’une molécule qui pourra être utilisée pour le traitement et, espérons-le, la prévention de la maladie de Parkinson », a souligné le professeur Ventura.

La maladie de Parkinson est la 2e maladie neurodégénérative la plus fréquente, après Alzheimer, et touche environ 10 millions de personnes dans le monde[1]. La maladie de Parkinson résulte de la dégénérescence – ou la disparition – progressive des neurones, en particulier dans une zone spécifique du cerveau responsable de la production de la dopamine, un neurotransmetteur impliqué dans le contrôle des mouvements. L’âge est le principal facteur de risque pour cette maladie qui s’attaque surtout au contrôle des fonctions motrices. À ce jour, le besoin médical non satisfait contre la maladie de Parkinson est important car il n’existe pas de thérapie neuroprotectrice ou neuro-régénérative dont l’effet soit démontré.

_________________________

[1] Parkinson’s Foundation – https://www.parkinson.org/Understanding-Parkinsons/Statistics /

Source : Servier








MyPharma Editions

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 19 avril 2021
Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d'une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 19 avril 2021
Celyad Oncology : le Dr Charles Morris nommé au poste de Chief Medical Officer

Celyad Oncology, une société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la découverte et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé la nomination du Dr Charles Morris au poste de Chief Medical Officer. Le Dr Morris conduira et assurera la direction stratégique de toutes les activités médicales, réglementaires ainsi que pour le développement clinique.

Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Publié le 19 avril 2021
Sanofi : une seconde indication de Sarclisa® approuvée dans l’UE pour le traitement du myélome multiple en rechute

Sanofi a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (association Kd), pour le traitement des adultes atteints d’un myélome multiple en rechute ayant reçu un à trois traitements antérieurs. Il s’agit de la deuxième approbation de la CE concernant Sarclisa en association avec un traitement standard en moins de 12 mois.

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents