Edition du 08-04-2020

Maladies neuromusculaires : Roche va acquérir le français Trophos

Publié le vendredi 16 janvier 2015

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé vendredi avoir conclu un accord en vue d’acquérir Trophos, société de biotechnologie située à Marseille. La plate-forme de screening dont Trophos détient la propriété exclusive a produit l’olesoxime (TRO19622), molécule développée pour le traitement de l’amyotrophie spinale (AS), atteinte neuromusculaire rare et invalidante d’origine génétique le plus souvent diagnostiquée chez l’enfant.

Les résultats d’une étude clinique pivot de phase II menée sur l’olesoxime lors d’AS ont fait état d’un effet bénéfique sur le maintien de la fonction neuromusculaire chez des personnes atteintes d’AS de type II et chez les patients non ambulatoires atteints d’AS de type III, ainsi que d’une réduction des complications médicales associées à la maladie. Ces données ont été présentées pour la première fois en avril 2014, lors de l’assemblée annuelle de l’American Academy of Neurology (AAN).

«Cette acquisition souligne l’engagement de Roche à développer des médicaments contre l’amyotrophie spinale, maladie grave pour laquelle il n’existe aucun traitement efficace. Nous allons nous appuyer sur les travaux de Trophos et de l’Association française contre les myopathies pour poursuivre le développement de l’olesoxime et mettre aussi rapidement que possible ce médicament à la disposition des personnes souffrant de cette terrible maladie.», commente Sandra Horning, M.D., Chief Medical Officer et Head of Global Product Development chez Roche.

Selon les termes de cet accord, Roche effectuera un versement préliminaire de 120 millions d’euros aux actionnaires de Trophos, ainsi que des versements supplémentaires pouvant atteindre 350 millions d’euros lors du franchissement de certaines étapes prédéfinies.

«L’AS est une terrible maladie ayant un énorme impact sur le quotidien des patients et de leurs familles qui, au jour d’aujourd’hui, ont uniquement des soins de soutien à leur disposition. Nous sommes fiers de voir les avancées réalisées dans le développement de ce médicament, dans le but ultime de disposer éventuellement du premier traitement contre l’amyotrophie spinale, a déclaré Christine Placet, CEO de Trophos. C’est une fantastique reconnaissance des travaux réalisés par les équipes et les partenaires de Trophos au cours des 16 dernières années.»

Créée en 1999, Trophos a son siège à Marseille. Elle bénéficie du soutien d’un consortium de fonds de private-equity incluant ACG Management, OTC Agregator, Amundi Private Equity Funds, Turenne Capital, Sofipaca et Vesale Partners, ainsi que de celui de l’Association française contre les myopathies (AFM).

Source : Roche








MyPharma Editions

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Publié le 1 avril 2020
Theranexus : succès de son étude de phase 2 pour THN102 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats-médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé le succès de l’étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102 dans la maladie de Parkinson.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents