Edition du 17-01-2021

Maladies rares : Ipsen va acquérir Clementia Pharmaceuticals

Publié le lundi 25 février 2019

Maladies rares : Ipsen va acquérir Clementia PharmaceuticalsIpsen a annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord afin d’acquérir la totalité des actions de Clementia Pharmaceuticals, dont la molécule en phase avancée, le palovarotène, un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ), pour le traitement des personnes atteintes de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), d’ostéochondromes multiples (OM) et d’autres maladies.

Selon les termes de l’accord, Ipsen versera 25 dollars américains par action à la clôture de la transaction, soit un versement total initial de 1,04 milliard de dollars américains, auquel s’ajoutent des paiements différés en cas de succès des futures étapes clés réglementaires sous forme d’un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 6 dollars américains par action, sous réserve du dépôt réglementaire auprès de la Food and Drug Administration (FDA) du palovarotene pour le traitement des OM, représentant un paiement additionnel potentiel de 263 millions de dollars américains. Le montant initial représente une prime de 77% par rapport au cours moyen pondéré en fonction du volume sur 30 jours des actions.

« Cette acquisition majeure pour le portefeuille de Maladies Rares d’Ipsen combinée avec la présence commerciale internationale d’Ipsen et l’expertise de Clementia doivent permettre d’apporter des traitements transformant la vie de patients, aujourd’hui sans aucune option thérapeutique », estime les deux sociétés dans un communiqué.

Le palovarotène inhibe l’excès de protéines osseuses morphogénétiques (BMP) qui est lié à la progression de la FOP et des OM, deux maladies osseuses bien identifiées, classées respectivement en catégorie ultra-rare ou rare, extrêmement invalidantes et sans option thérapeutique disponible.

Le dépôt d’un dossier d’enregistrement (New Drug Application, NDA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) pour le traitement épisodique des poussées actives de la FOP devrait être soumis au second semestre 2019, pour une approbation et un premier lancement commercial aux Etats-Unis prévu mi-2020. Une étude clinique de Phase 3 évaluant le schéma posologique chronique de la FOP est également en cours, ainsi qu’une étude clinique de Phase 2 en OM et une autre étude clinique de Phase 1 pour la kératoconjonctivite sèche. Le palovarotène a reçu le statut de médicament orphelin pour les indications FOP et OM, de la part de la FDA aux Etats-Unis et de l’Agence européenne des médicaments, ainsi qu’une procédure accélérée (fast-track) et le statut d’avancée thérapeutique majeure et de maladie pédiatrique rare pour l’indication FOP de la part de la FDA aux Etats-Unis.

David Meek, Directeur Général d’Ipsen, a déclaré : « L’acquisition de Clementia Pharmaceuticals accélère la transformation d’Ipsen et montre notre capacité à mettre en œuvre notre stratégie d’innovation externe consistant à identifier et acquérir des traitements innovants pour accompagner les patients n’ayant aucune option thérapeutique. Grâce à cette transaction, nous faisons l’acquisition d’une expertise scientifique, d’une équipe exceptionnelle et d’une molécule unique dans le traitement de maladies ultra-rares avec un statut de maladie pédiatrique rare et d’avancée thérapeutique majeure, une approbation potentielle aux Etats-Unis en 2020, et des indications additionnelles à développer. Nous allons travailler en pleine collaboration avec Clementia pour réussir l’intégration des deux entreprises qui partagent une culture similaire centrée autour du patient et l’ambition de fournir de nouveaux traitements aux patients. »

Les Conseils d’Administration des deux entreprises ont approuvé la transaction. Cette dernière, qui reste sujette aux conditions de clôture habituelles, devrait se conclure fin du deuxième trimestre 2019.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents