Edition du 09-12-2022

Medesis Pharma : avis favorable de l’EMA pour le plan de développement de son candidat médicament dans la maladie de Huntington

Publié le jeudi 3 juin 2021

Medesis Pharma : avis favorable de l’EMA pour le plan de développement de son candidat médicament dans la maladie de HuntingtonMedesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, a annoncé que le programme de développement de son candidat médicament NanosiRNA HD, pour le traitement de la maladie de Huntington, a reçu un avis favorable fin mai par le Comité Scientifique de l’EMA (European Medicines Agency). Soumis début mars 2021, le plan de développement couvre les étapes pharmaceutiques, précliniques et cliniques du NanosiRNA HD. NanosiRNA HD est un des quatre candidats médicaments actuellement développés par Medesis Pharma.

La Maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative du système nerveux central caractérisée par des mouvements involontaires choréiques, des troubles comportementaux et des troubles psychiatriques. La prévalence dans la population caucasienne est estimée de 1/10 000 à 1/20 000, ce qui la caractérise comme une maladie orpheline. L’évolution de la maladie entraîne la perte d’autonomie dans la vie quotidienne nécessitant une assistance à temps plein jusqu’au décès.

Une approche innovante renforcée par la technologie propriétaire Aonys® d’administration de principes actifs sous forme de nano-gouttelettes par voie buccale

La Maladie de Huntington est due à une expansion de triplets CAG répétés (à 36 répétitions ou plus) sur le bras court du chromosome 4(4p16.3) dans le gène HTT de l’huntingtine. Un traitement curatif doit bloquer l’expression de ce gène anormal.

Les approches thérapeutiques du monde de la recherche développées jusqu’ici ont été arrêtés. Elles ciblaient le gène de la huntingtine en bloquant aussi bien la huntingtine normale (très importante pour le cerveau) que la huntingtine mutée. L’administration des produits tests était réalisée soit en intrathécal (dans le liquide céphalo rachidien) soit directement dans le cerveau. Il n’y a pas de traitement curatif à ce jour.

Le candidat médicament de Medesis Pharma cible spécifiquement la partie anormale du gène et s’appuie sur sa technologie propriétaire Aonys pour une administration buccale non contraignante., et un delivery intracérébral après un passage de la Barrière Hémato-Encéphalique. Le ciblage spécifique de l’allèle mutant et non de l’allèle sauvage pose un défi majeur : les deux séquences sont pratiquement identiques, à l’exception de leur nombre de répétitions trinucléotidiques CAG. Le gène HTT contient quelques SNP (polymorphismes mononucléotidiques) avec des fréquences alléliques dans la population humaine. Il est ainsi possible de cibler spécifiquement les ARNm mutants avec un ARNi spécifique à l’allèle dirigé contre les SNP. Parce que le lien entre les SNP individuels et les répétitions CAG dépend de l’information génétique de chaque patient, il sera donc nécessaire de séquencer le locus HTT du patient avant de choisir les siRNA. Une telle médecine personnalisée est désormais réalisable grâce au développement du séquençage du génome humain faisant de NanosiRNA HD un projet totalement innovant.

Le plan de développement du NanosiRNA HD de Medesis Pharma, approuvé par l’EMA, prévoit une première phase de développement CMC et préclinique de 9 à 12 mois puis un développement clinique sur plusieurs pays européens d’environ 1 an. Les résultats cliniques pourraient être connu mi-2023, en vue d’obtenir un accord de commercialisation auprès des malades dans des délais rapides au niveau international.

Source et visuel  : Medesis Pharma








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents