Edition du 08-12-2022

Médicament générique : le marché termine 2012 avec une croissance de 9,5%

Publié le mercredi 23 janvier 2013

Médicament générique : le marché termine 2012 avec une croissance de 9,5%En dépit d’un premier semestre poursuivant la tendance négative de 2011, le marché du médicament générique termine 2012 avec une croissance de 9,5%, a annoncé mardi le Gemme, qui regroupe les industriels du secteur (*). Avec 675 Millions de boites, cette progression permettra à ce marché de représenter 26,66% du marché pharmaceutique remboursable.

Cette évolution résulte essentiellement de l’atteinte d’un taux de substitution élevé : 79% à la fin du mois de Décembre. « Depuis le mois de juin, grâce à l’action des pharmaciens dans le cadre de la nouvelle convention et de la relance de la mesure « Tiers payant contre génériques », 12 points de substitution ont été regagnés» constate Pascal BRIERE, Président du Gemme. Ces excellents résultats doivent cependant se confirmer dans la durée.

Le Gemme rappelle que cette progression se traduit par plus de 200 M d’€ d’économies supplémentaires pour l’Assurance Maladie Obligatoire pour le second semestre 2012 c’est-à-dire 400 M d’€ d’économies en année pleine. Les économies collectives issues de l’utilisation du médicament générique représentent ainsi en 2012 près de 2,4Md d’€, soit plus de 13 Md d’€ depuis 2000.

« Pour les patients, ces économies ont un effet direct : elles permettent de limiter les déremboursements, de maintenir les taux de prise en charge et de financer l’accès à l’innovation », souligne le Gemme

En valeur le marché du médicament générique représentera 3 Md d’€ soit 16% du marché pharmaceutique remboursable. « Toutefois, en 2013 comme en 2012, les laboratoires de médicaments génériques contribueront de façon disproportionnée aux économies attendues sur les dépenses de santé : l’ampleur des baisses sur les médicaments génériques représentera en effet plus de 150 M d’€ soit 6.25% des économies attendues dans le cadre de la LFSS. C’est une contribution disproportionnée qui envoie un signal très négatif aux laboratoires qui ont encore très majoritairement une production française et européenne », estime le Gemme dans son communiqué.

Surtout, le Gemme rappelle que « le médicament générique est un des principaux vecteurs d’économies mais qu’il serait possible de faire beaucoup mieux ». En effet, malgré cette progression en 2012, la part des médicaments génériques ne représente que 26,66% du marché pharmaceutique remboursable, bien en deçà des taux constatés en Allemagne et au Royaume-Uni notamment qui les utilisent à plus de 50%. « Ce retard trouve son origine dans la structure de la prescription. En effet on ne peut que constater l’absence de résultat tangible des mesures mises en oeuvre pour modifier les habitudes de prescription », indique le Gemme.

« Un modèle de régulation qui ne porterait que sur le prix du médicament n’est pas viable : d’autres leviers, beaucoup plus efficaces doivent maintenant être utilisés : » conclut Pascal BRIERE. A ce titre, l’IGAS préconise des mesures favorisant la prescription médicale dans le répertoire des médicaments génériques et une campagne de communication grand public. Ces mesures permettraient de lever les principaux obstacles au développement des médicaments génériques et de rétablir la confiance.

« Dans cette perspective, la campagne « Les génériques, ça devrait être systématique ! » lancée par les laboratoires mi-janvier pourrait être largement reprise par les institutions pour répondre complètement à cette recommandation de l’IGAS », estime enfin le Gemme.

* L’association réunit 14 industriels du médicament générique : les laboratoires Arrow, Biogaran, Cristers, Delpharm, EG Labo, Hospira, H2 Pharma, Médis, Ranbaxy, Sandoz, Substipharm, Teva, Zentiva et Zydus soit 90% des acteurs.

Source : Gemme








MyPharma Editions

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Publié le 7 décembre 2022
Biocorp obtient l’autorisation 510(k) pour Mallya® de la Food & Drug Administration américaine

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, annonce aujourd’hui qu’elle a reçu l’autorisation 510(K) de la FDA (Food & Drug Administration) pour la commercialisation aux Etats-Unis de Mallya, son dispositif médical intelligent rendant les stylos à insuline connectés.

France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Publié le 6 décembre 2022
France Biotech annonce la création d’une task force dédiée à l’immobilier en sciences de la vie

Aujourd’hui plus de 60% des acteurs des sciences de la vie considèrent que le manque d’immobilier dédié est le principal frein à leur développement en France[1] et, de plus, les premiers retours de l’enquête préliminaire du Panorama France 2022 confirment que 30% des entreprises healthtech rencontrent des difficultés à trouver des locaux.

Acticor Biotech : approbation de l’EMA sur les paramètres clés d’ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l’AVC

Publié le 6 décembre 2022
Acticor Biotech : approbation de l'EMA sur les paramètres clés d'ACTISAVE, son étude pivot de phase 2/3 pour le traitement de l'AVC

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement d’un médicament innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a discuté avec l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) du design de son étude pivot de phase 2/3 pour soutenir une potentielle future demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son médicament first-in-class, le glenzocimab.

Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

Publié le 6 décembre 2022
Christian Deleuze nommé Président du Conseil d’administration du Campus Biotech Digital

L’association Campus Biotech Digital a annoncé la nomination de Christian Deleuze au poste de Président du Conseil d’Administration du Campus. Christian Deleuze représente Sanofi Winthrop industrie dans l’association dont les membres fondateurs sont pour mémoire : bioMérieux, Sanofi, Servier.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents