Edition du 17-12-2018

Neurosciences : Pfizer et l’ICM annoncent une collaboration de recherche translationelle

Publié le mercredi 1 février 2012

L’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), centre d’excellence de médecine translationnelle dans les neurosciences et le groupe pharmaceutique Pfizer vont collaborer pour une durée de trois ans afin d’étudier les mécanismes fondamentaux de certaines maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la maladie de Huntington.

Cette collaboration permet de mutualiser, d’une part, l’expertise de l’ICM en matière de recherche translationnelle et, d’autre part l’engagement et l’expérience de Pfizer dans la recherche dans le domaine des neurosciences visant à développer de nouveaux traitements au bénéfice des patients.

D’une part, les projets de recherche engagés visent à mieux comprendre les processus sous-jacents de chaque maladie, dans le but d’optimiser l’efficacité des traitements. En parallèle, d’autres projets auront pour objectif d’évaluer l’efficacité des médicaments actuellement en cours de développement.

L’une des études clés vise à déterminer des méthodes pour identifier des patients atteints de la forme précoce de la maladie d’Alzheimer, afin de prévenir et de ralentir l’évolution de la maladie. En outre, les chercheurs de Pfizer et de l’ICM souhaitent travailler ensemble au développement de thérapies et à une meilleure compréhension des mécanismes cellulaires des maladies neurodégénératives.

« Face aux difficultés médicales et scientifiques inhérentes aux maladies neurodégénératives, la réussite de notre communauté scientifique passera par le développement de partenariats de recherche diversifiés et innovants. Nous sommes impatients d’entamer cette collaboration et de partager nos expériences avec les chercheurs Pfizer dans le cadre de programmes qui nous l’espérons, apporterons des bénéfices aux patients », explique le Professeur Gérard Saillant, Président de l’ICM.

« La plupart des estimations s’accordent sur le fait que les maladies neurologiques et psychiatriques engendrent un handicap lourd et ont plus d’impact économique que n’importe quelle autre pathologie », affirme le Dr. Michael Ehlers, Directeur de la recherche en neurosciences chez Pfizer. Il ajoute « Nous sommes fortement engagés dans la recherche en neurosciences et nous sommes enthousiastes à l’idée de démarrer cette collaboration avec l’ICM, avec qui nous partageons notre expertise afin de mieux comprendre les maladies neurodégénératives avec pour objectif de développer de nouveaux médicaments. »

Source : Pfizer








MyPharma Editions

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions