Edition du 23-01-2021

NicOx annonce une restructuration de ses activités

Publié le mercredi 3 novembre 2010

Parallèlement à la publication de ses résultats trimestriels, la biotech vient d’annoncer un plan de restructuration qui devrait toucher 50% des effectifs de son siège de Sophia Antipolis. Les bureaux américains de Nicox ont déjà été fermés en août suite au refus de l’agence américaine du médicament (FDA) d’approuver le naproxcinod en juillet dernier.

Suite à la lettre de réponse de la FDA reçue en juillet 2010 pour son anti-inflammatoire naproxcinod, NicOx a décidé de se concentrer sur la conservation de sa trésorerie et la redéfinition de ses priorités stratégiques. « Ces priorités incluent la recherche active d’opportunités appropriées d’opérations de fusion-acquisition et de nouvelles alliances sur les programmes existants ; la finalisation du processus d’enregistrement européen ; la préparation du naproxcinod pour sa potentielle future commercialisation en Europe ; la recherche de partenaires commerciaux potentiels en Europe et dans le reste du monde et la focalisation des ressources internes de recherche sur les programmes les plus prometteurs », explique la société dans un communiqué.

Afin d’atteindre ces objectifs stratégiques, NicOx a mis en place un plan de restructuration dans le cadre duquel ses bureaux américains à Warren dans le New Jersey ont été fermés, comme annoncé le 4 août 2010. La Société a également décidé de réduire d’approximativement 50% ses effectifs à Sophia Antipolis en France et, par ailleurs, la filiale italienne de NicOx basée à Bresso envisage actuellement une restructuration potentielle du centre de recherche.

« (…) suite à la lettre de réponse reçue de la FDA en juillet pour le naproxcinod, nous continuons à prendre un certain nombre de mesures pour contenir nos coûts et pour cibler nos activités avec soin. Nous regrettons que ces changements nécessaires affectent un certain nombre de nos employés et je souhaite les remercier tous personnellement pour leur travail et pour les étapes clefs auxquelles ils ont contribué au cours des dernières années. », a commenté dans un communiqué Michele Garufi, Président Directeur Général de NicOx.
« Au cours des trois derniers mois, nous avons continué à travailler sur le processus d’enregistrement du naproxcinod en Europe et à discuter avec des partenaires commerciaux potentiels pour ce marché. Nous sommes également satisfaits des progrès effectués dans les projets de développement avec nos partenaires Merck, Ferrer et Bausch + Lomb et, en parallèle, nous étudions des opportunités d’opérations synergiques de fusion-acquisition qui pourraient soutenir notre stratégie de croissance » a-t-il ajouté.

 Sur les neuf premiers mois de  2010, le chiffre d’affaires de NicOx atteint  €7,4 millions contre €1,1 million pour la même période en 2009. Ce chiffre d’affaires provient du paiement initial de licence reçu de Bausch + Lomb au premier trimestre 2010, conformément à l’accord conclu en mars. Les charges opérationnelles sont de €41,4 millions contre €45,7 millions en 2009. Des charges qui proviennent principalement des dépenses de personnel relatives aux activités réalisées en relation avec les dossiers réglementaires du naproxcinod aux Etats-Unis et en Europe, des dépenses d’investissement liées à la chaîne d’approvisionnement du naproxcinod et des coûts liés à l’annulation anticipée, suite à la décision de la FDA, de certaines commandes de fabrication et activités de pré-commercialisation. Sur la période,  la perte nette atteint €37,8 millions contre €39,9 millions pour les neufs premiers mois de l’année 2009.

Source : Nicox

 

 








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents