Edition du 18-09-2021

Nicox : son partenaire Fera Pharmaceuticals va évaluer le naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant de la COVID-19

Publié le vendredi 11 décembre 2020

Nicox : son partenaire Fera Pharmaceuticals va évaluer le naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant de la COVID-19Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, vient d’annoncer que son partenaire américain Fera Pharmaceuticals, va évaluer le naproxcinod comme potentiel traitement adjuvant pour les patients atteints de la COVID-19. Sous réserve de la réussite de la fabrication du naproxcinod, qui est en cours, pour la réalisation des tests, Fera prévoit d’initier au début de l’année 2021 des études précliniques de preuve de concept sur des modèles d’infection par la COVID-19.

Le naproxcinod, un inhibiteur de cyclooxygénase donneur d’oxyde nitrique (CINOD), basé sur le naproxène, est un candidat médicament anti-inflammatoire non-stéroïdien conçu pour libérer de l’oxyde nitrique (NO) et du naproxène, découvert et développé par Nicox. Nicox et Fera ont conclu un accord en décembre 2015, donnant à Fera les droits exclusifs pour le développement et la commercialisation du naproxcinod sur le marché américain. Nicox et Fera ont amendé l’accord existant pour y inclure l’indication de la COVID-19 et Nicox accordera à Fera 10 000 bons de souscription de 10 000 actions Nicox1.

Michele Garufi, Président Directeur Général de Nicox, a déclaré : “Il existe des bases scientifiques solides pouvant justifier de l’utilisation du naproxcinod dans le traitement des symptômes inflammatoires de l’infection due à la COVID-19, ainsi que, potentiellement, pour contrer le virus lui-même. Nous allons conduire des recherches en collaboration avec Fera dans des modèles précliniques pertinents, et, bien que cette recherche soit à un stade précoce, toute potentielle future étude clinique chez l’homme bénéficierait de l’importante base de données cliniques sur le naproxcinod précédemment générée par Nicox pour le traitement des signes et symptômes de l’arthrose.”

Rationnel d’utilisation du naproxcinod dans le traitement de la COVID-19

La plupart des signes et symptômes liés à la COVID-19 sont associés à des niveaux élevés d’inflammation et à une dysfonction du système vasculaire générant des évènements thrombotiques2. Le naproxcinod, un inhibiteur de cyclooxygénase donneur d’oxyde nitrique (CINOD), pourrait potentiellement traiter de multiples aspects de l’infection par la COVID-19, incluant fièvre, douleur, inflammation et agrégation plaquettaire, réduisant ainsi le risque de formation de thrombus. De plus, la donation d’oxyde nitrique (NO) pourrait augmenter la vasodilatation et ainsi restaurer des fonctions cardiovasculaires normales. Il a été également démontré de manière spécifique que l’oxyde nitrique inhibait la réplication du virus de la COVID-19 par deux mécanismes distincts3. Présenté dans une formulation de capsule donnée par voie orale, le naproxcinod pourrait être facilement administré aux patients aux premiers signes de la maladie.

Fera prévoit, dès réception du naproxcinod nouvellement manufacturé, d’initier des études précliniques de preuve de concept dans des modèles d’infection par la COVID-19. Si les résultats de ces études s’avèrent positifs, Fera prévoit de rencontrer la Food and Drug Administration (FDA) américaine afin d’identifier les études cliniques qui seraient requises pour soumettre une demande d’autorisation de mise sur le marché pour le naproxcinod dans le traitement de la COVID-19.

Selon les termes de l’accord sur le naproxcinod conclu avec Nicox, Fera est responsable de l’ensemble des activités de développement clinique, de fabrication, règlementaires et de commercialisation aux Etats-Unis. Nicox conserve tous les droits du naproxcinod en dehors des États-Unis sous réserve du paiement de redevances à Fera si la propriété intellectuelle développée dans le cadre de l’accord est utilisée en dehors des États-Unis.

Fera continue d’explorer les options de développement pour le naproxcinod en dehors de la COVID-19, notamment concernant la lettre de refus de la FDA américaine portant sur la soumission par Fera d’une demande de désignation de médicament orphelin pour le naproxcinod dans l’indication de la drépanocytose.

________________________

1 Les bons de souscription d’actions seront émis sans frais. Le prix de souscription des actions nouvelles à obtenir par exercice des bons de souscription d’actions sera égal au VWAP calculé sur les 3 jours de cotation précédant la date du Conseil d’administration qui décidera de l’émission des bons de souscription d’actions.

2 Bikdeli et al., COVID-19 and Thrombotic or Thromboembolic Disease: Implications for Prevention, Antithrombotic Therapy, and Follow-Up: JACC State-of-the-Art Review. J Am Coll Cardiol. 2020; 75(23):2950-2973.

3 S. Akerstrom et al., Dual effect of nitric oxide on SARS-CoV replication: Viral RNA production and palmitoylation of the S protein are affected. Journal of Virology 2009; 395:1–9.

Source et visuel : Nicox








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents