Edition du 29-09-2020

Onxeo : résultats finaux positifs de phase 1 avec AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le mercredi 29 mai 2019

Onxeo : résultats finaux positifs de phase 1 avec AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancéesOnxeo, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réparation des dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé les résultats finaux positifs de l’étude de phase 1 DRIIV-1 évaluant la tolérance et l’activité d’AsiDNA™, son inhibiteur first in class de la réparation de l’ADN, administré par voie intraveineuse chez des patients présentant des tumeurs solides avancées.

Olivier de Beaumont, directeur médical d’Onxeo, commente : « DRIIV-1 a pleinement rempli ses objectifs, notamment la confirmation d’un profil de tolérance favorable, propice à l’utilisation d’AsiDNA™ en association avec d’autres agents, et la preuve de son mécanisme d’action par voie intraveineuse dans les cellules tumorales des patients au travers de l’activation marquée de ses cibles. Plus important encore, la dose active optimale a été déterminée et est utilisée dans l’étude DRIIV-1b en cours, dans laquelle AsiDNA™ est associé à la chimiothérapie. Nous prévoyons de présenter les résultats complets de l’étude DRIIV-1 lors de prochaines réunions scientifiques. »

AsiDNA™ est le premier composé d’une classe de produits anti-tumoraux inédits. En simulant une cassure de l’ADN (effet leurre), il se lie aux protéines initiatrices de la réparation de l’ADN et empêche leur recrutement au site génomique endommagé ce qui conduit à la mort cellulaire.

DRIIV-1, étude de phase 1 en escalade de dose d’AsiDNA™ par voie intraveineuse, visait à évaluer le profil de toxicité ainsi que la pharmacocinétique et la pharmacodynamique via des biomarqueurs d’activité intratumorale. DRIIV-1 a été conduite dans 4 centres en France et en Belgique sur 22 patients adultes atteints de cancers métastatiques et en échec ou en progression après un ou plusieurs traitements standards.

Cinq niveaux de dose (de 200 à 1 300mg) ont été testés sur les six prévus. Il a été jugé inutile de tester la sixième dose (1 800mg). En effet, la fenêtre thérapeutique entre la dose optimale de 600mg et la plus haute dose testée de 1 300mg est considérée comme suffisante.

Dans l’ensemble, les experts du DSMB (Data Safety Monitoring Board) ont jugé que le profil de tolérance d’AsiDNA™ était très favorable, avec 90% des événements indésirables liés au produit de grade 1 ou 2, non-spécifiques. La dose maximale tolérée (MTD) n’a pas été atteinte.

Plus important encore, AsiDNA™ a démontré une activité systémique au travers d’une forte activation de ses cibles, comme en témoigne l’augmentation significative de deux biomarqueurs intra-tumoraux de DNA-PK[1] et la diminution d’un biomarqueur de prolifération tumorale. À la dose de 600 mg, parmi les 3 patients inclus dans la cohorte, 2 patients présentant un cancer colorectal métastatique multi-traité en rechute ont été contrôlés sans progression à l’imagerie médicale en fin de 2ème cycle de traitement par AsiDNA™, avec un maintien du traitement pendant 3 mois.

Cette dose a été jugée optimale pour le développement d’AsiDNA ™ en association avec une chimiothérapie (carboplatine et carboplatine plus paclitaxel) qui a commencé au début du mois de mai 2019 avec le premier patient traité dans l’essai de phase 1b, DRIIV-1b.

Judith Greciet, PDG d’Onxeo, conclut : « La réussite de DRIIV-1 est une étape majeure pour Onxeo car cette étude valide à la fois l’activité systémique d’AsiDNA™ et un profil de tolérance bien adapté aux traitements en association. Nous prévoyons de maintenir une forte dynamique de développement clinique et avons déjà débuté l’évaluation d’AsiDNA™ en association avec la chimiothérapie dans l’étude DRIIV-1b. Nos équipes travaillent activement sur d’autres voies de développement clinique en association, notamment avec les inhibiteurs de PARP. Nous tenons à remercier chaleureusement les investigateurs et leurs équipes pour leurs précieuses contributions à cet essai et aux prochaines études. »

Source : Onxeo








MyPharma Editions

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents