Edition du 23-01-2020

Pfizer lance une étude clinique de phase 3 en thérapie génique dans l’hémophilie B

Publié le mardi 11 septembre 2018

Pfizer lance une étude clinique de phase 3 en thérapie génique dans l’hémophilie BPfizer et Spark Therapeutics ont annoncé le lancement, mené par Pfizer, d’une étude clinique de phase 3 en ouvert et multicentrique. La phase initiale de cette étude consiste à évaluer, pendant au moins six mois, l’efficacité et la tolérance de la prise en charge actuelle des patients hémophiles B (traitement substitutif de facteur IX en prophylaxie).

Les données d’efficacité issues de cette phase initiale serviront de comparaison intra-individuelle pour les patients qui, dans la phase suivante de l’étude, recevront le traitement expérimental de thérapie génique. Fidanacogene elaparvovec est la dénomination officielle USAN (United States Adopted Name) et deviendra la dénomination commune internationale (DCI) du traitement anciennement connu sous les termes SPK-9001 et PF-06838435.

Le programme de phase 3 a été lancé suite au transfert de responsabilité du programme de thérapie génique en hémophilie B de Spark Therapeutics à Pfizer.

Le fidanacogene elaparvovec est un nouveau vecteur expérimental contenant une nouvelle capside de virus adéno‐associé (AAV) conçue par bio‐ingénierie et un gène du facteur IX de coagulation humain hautement actif. Une fois traités, les patients pourraient retrouver leur capacité à produire physiologiquement le facteur IX et ainsi s’affranchir de leurs injections régulières en facteur IX exogène.

« Maintenant que l’étude préparatoire est lancée et recrute activement des patients, nous sommes impatients de débuter notre programme de phase 3 pour évaluer le fidanacogene elaparvovec dans le traitement de l’hémophilie B », déclare Brenda Cooperstone, MD, Directrice Générale Adjointe et Directrice du Développement clinique Maladies Rares Pfizer. « Les données actuelles laissent entrevoir un avenir prometteur pour l’utilisation de cette éventuelle nouvelle option thérapeutique qui consiste en une injection unique. Nous avons hâte de poursuivre les progrès réalisés par Spark Therapeutics au service des patients atteints d’hémophilie B. »

« Nous nous réjouissons du transfert du fidanacogene elaparvovec à Pfizer suite aux résultats positifs de l’essai clinique de phase 1/2 en cours », explique Katherine A. High, MD, Présidente et Responsable de la Recherche et du Développement, Spark Therapeutics. « Le lancement du programme de phase 3 marque une étape importante vers notre objectif, qui consiste à potentiellement libérer les patients atteints d’hémophilie B de la nécessité de recourir à des injections régulières, tout en éliminant potentiellement les saignements spontanés. »

En mai 2018, Pfizer et Spark Therapeutics avaient présenté les données obtenues chez 15 participants dans l’essai clinique de phase 1/2 en cours sur le fidanacogene elaparvovec dans le traitement de l’hémophilie B sévère ou modérément sévère (FIX : C < 2 %). Les résultats ont montré qu’au 7 mai 2018, date de clôture des données, ces 15 patients avaient interrompu les injections de routine de concentrés de facteur IX sans aucune notification d’événements indésirables graves ni d’événements thrombotiques.

Source et visuels : Pfizer / Spark Therapeutics








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents