Edition du 24-09-2019

Pfizer lance une étude clinique de phase 3 en thérapie génique dans l’hémophilie B

Publié le mardi 11 septembre 2018

Pfizer lance une étude clinique de phase 3 en thérapie génique dans l’hémophilie BPfizer et Spark Therapeutics ont annoncé le lancement, mené par Pfizer, d’une étude clinique de phase 3 en ouvert et multicentrique. La phase initiale de cette étude consiste à évaluer, pendant au moins six mois, l’efficacité et la tolérance de la prise en charge actuelle des patients hémophiles B (traitement substitutif de facteur IX en prophylaxie).

Les données d’efficacité issues de cette phase initiale serviront de comparaison intra-individuelle pour les patients qui, dans la phase suivante de l’étude, recevront le traitement expérimental de thérapie génique. Fidanacogene elaparvovec est la dénomination officielle USAN (United States Adopted Name) et deviendra la dénomination commune internationale (DCI) du traitement anciennement connu sous les termes SPK-9001 et PF-06838435.

Le programme de phase 3 a été lancé suite au transfert de responsabilité du programme de thérapie génique en hémophilie B de Spark Therapeutics à Pfizer.

Le fidanacogene elaparvovec est un nouveau vecteur expérimental contenant une nouvelle capside de virus adéno‐associé (AAV) conçue par bio‐ingénierie et un gène du facteur IX de coagulation humain hautement actif. Une fois traités, les patients pourraient retrouver leur capacité à produire physiologiquement le facteur IX et ainsi s’affranchir de leurs injections régulières en facteur IX exogène.

« Maintenant que l’étude préparatoire est lancée et recrute activement des patients, nous sommes impatients de débuter notre programme de phase 3 pour évaluer le fidanacogene elaparvovec dans le traitement de l’hémophilie B », déclare Brenda Cooperstone, MD, Directrice Générale Adjointe et Directrice du Développement clinique Maladies Rares Pfizer. « Les données actuelles laissent entrevoir un avenir prometteur pour l’utilisation de cette éventuelle nouvelle option thérapeutique qui consiste en une injection unique. Nous avons hâte de poursuivre les progrès réalisés par Spark Therapeutics au service des patients atteints d’hémophilie B. »

« Nous nous réjouissons du transfert du fidanacogene elaparvovec à Pfizer suite aux résultats positifs de l’essai clinique de phase 1/2 en cours », explique Katherine A. High, MD, Présidente et Responsable de la Recherche et du Développement, Spark Therapeutics. « Le lancement du programme de phase 3 marque une étape importante vers notre objectif, qui consiste à potentiellement libérer les patients atteints d’hémophilie B de la nécessité de recourir à des injections régulières, tout en éliminant potentiellement les saignements spontanés. »

En mai 2018, Pfizer et Spark Therapeutics avaient présenté les données obtenues chez 15 participants dans l’essai clinique de phase 1/2 en cours sur le fidanacogene elaparvovec dans le traitement de l’hémophilie B sévère ou modérément sévère (FIX : C < 2 %). Les résultats ont montré qu’au 7 mai 2018, date de clôture des données, ces 15 patients avaient interrompu les injections de routine de concentrés de facteur IX sans aucune notification d’événements indésirables graves ni d’événements thrombotiques.

Source et visuels : Pfizer / Spark Therapeutics








MyPharma Editions

Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Publié le 24 septembre 2019
Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Unicancer et la Fondation ARC ont annoncé l’inclusion du premier patient dans la sous-étude gériatrique de son programme phare CHECK’UP : CHECK’UP Elderly. L’objectif principal de cette étude est de déterminer la relation entre les paramètres gériatriques et la réponse au traitement par immunothérapie (anti-PD-1 ou anti-PD-L1) chez les patients âgés de 70 ans et plus, dans 2 indications : cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) et carcinome épidermoïde ORL (VADS).

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents