Edition du 27-09-2020

Accueil » Industrie » Médecine » Produits

Polyarthrite rhumatoïde: données positives pour RoACTEMRA de Roche

Publié le mercredi 6 juin 2012

Le groupe pharmaceutique Roche a communiqué aujourd’hui les données de l’étude ADACTA, qui montrent que des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde (PR) ayant reçu RoACTEMRA (tocilizumab) à titre d’agent thérapeutique unique (sans autres DMARD) ont présenté une régression significativement plus importante de l’activité pathologique (diminution du score DAS28 1) après 24 semaines que des patients sous monothérapie par l’adalimumab. Des résultats qui seront présentés vendredi au congrès annuel de l’EULAR à Berlin.

Les patients polyarthritiques sont souvent traités par plusieurs médicaments, combinant des biothérapies à base de protéines au méthotrexate (MTX). Toutefois, environ un patient sur trois bénéficiant d’un traitement biologique tel que RoACTEMRA ou l’adalimumab le reçoit en monothérapie, principalement en raison d’une intolérance au MTX (1,2,3,4).

 Hal Barron, M.D., responsable de Global Product Development et Chief Medical Officer chez Roche: “Il existe plusieurs traitements contre la PR, de sorte qu’il est important que les patients et les professionnels de santé disposent de l’information dont ils ont besoin pour choisir l’option thérapeutique la mieux adaptée au cas présent. Cette étude a montré que, chez les patients requérant une monothérapie par un agent biologique, RoACTEMRA s’est révélé plus efficace que l’adalimumab, autrement dit que les patients ont été plus enclins à présenter une rémission DAS28, une régression plus marquée de la douleur et du gonflement articulaire ainsi qu’une amélioration de la qualité de vie.”

Chez les patients souffrant de PR active sévère et présentant une intolérance ou une réponse inadéquate au méthotrexate, les résultats de l’étude ADACTA ont montré, après 24 semaines de traitement:

• une amélioration moyenne de l’activité pathologique (diminution du score DAS28) de 3,3 avec RoACTEMRA, contre 1,8 avec l’adalimumab;
• un taux de rémission de 40% avec RoACTEMRA, contre 11% avec l’adalimumab ((DAS28 <2,6);
• des réponses ACR20, 50 et 702 de respectivement 65%, 47% et 33% avec RoACTEMRA, contre respectivement 49%, 28% et 18% avec l’adalimumab.

Pour tous ces critères, les différences étaient statistiquement significatives. Les événements indésirables enregistrés dans les deux groupes thérapeutiques ont été comparables et le profil d’innocuité de RoACTEMRA dans l’étude ADACTA correspondait à ceux enregistrés lors de précédentes études sur la PR avec RoACTEMRA.

Roche au congrès EULAR

En complément de l’étude ADACTA, Roche présentera au congrès EULAR des données recueillies sur le long terme à propos de RoACTEMRA administré en monothérapie selon divers protocoles. Il s’agira notamment des résultats à 52 semaines de l’étude ACT-RAY, qui font suite à ceux à 24 semaines présentés au congrès EULAR 2011 et montrant que l’administration de RoACTEMRA seul à des patients polyarthritiques avait une efficacité clinique comparable à celle de RoACTEMRA plus MTX.
Il sera également question de l’étude ACT-SURE, réalisée dans des conditions très proches de la vie réelle, sur l’administration de RoACTEMRA en monothérapie à des patients ayant présenté une réponse inadéquate à un traitement anti- TNF (TNF-IR), et des données à deux ans de l’étude TENDER évaluant l’utilisation de RoACTEMRA chez des enfants souffrant d’arthrite juvénile idiopathique systémique (AJIS). Enfin, une présentation sera également consacrée à l’étude BUILDER sur RoACTEMRA dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante (AS).

Références
1 Yazici Y, et al. Bulletin of the NYU Hospital for Joint Diseases 2008;66(2):77-85
2 Soliman M, et al. Ann Rheum Dis 2011;70:583–589
3 Listing J, et al. Arthritis Research & Therapy 2006, 8:R66
4 Askling J, et al. Ann Rheum Dis 2007;66:1339–1344

Source : Roche








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents