Edition du 24-03-2019

Promethera Biosciences met en place un conseil scientifique et médical

Publié le mardi 12 juillet 2016

Promethera Biosciences met en place un conseil scientifique et médical Promethera Biosciences, société biopharmaceutique belge, également présente aux États-Unis et qui développe diverses thérapies par cellules souches pour le traitement de maladies métaboliques hépatiques innées (ILMD) et de maladies du foie acquises, a annoncé la mise en place  d’un conseil scientifique indépendant, comprenant six leaders d’opinion de renommée internationale.

La société indique que le conseil scientifique collaborera avec elle « pour soutenir son équipe dirigeante et son conseil d’administration ainsi que pour lui donner de précieux conseils d’ordre médical, stratégique et scientifique ».

Le conseil scientifique se réunira deux fois par an. Parmi les principaux éléments devant être abordés par le conseil scientifique, on recense : l’application des technologies de thérapies cellulaires de Promethera qui devrait profiter à un large éventail de maladies du foie, aux greffes de cellules, à l’encapsulation cellulaire, à l’édition ou la reprogrammation de cellules, à la maintenance et l’expansion de cellules spécifiques, à la traduction clinique de certaines caractéristiques des cellules de Promethera pour le traitement de maladies hépatiques et le développement de modèles animaux pertinents, de petite et de grande tailles.

Ces leaders d’opinion sont : Massimo Pinzani, MD, PhD, FRCP, FAASLD, Anil Dhawan MD, FRCPCH, Sanjeev Gupta, MBBS, MD, FRCP, FACP, FAASLD, Michael Ott, MD, Andreas Nuessler, PhD et Patrice Cani, RD, MSc, PhD. Le professeur Massimo Pinzani a été nommé Président  du conseil scientifique.

Massimo Pinzani, MD, PhD, FRCP est professeur de médecine, hépatologue clinique et directeur de l’institut UCL pour la santé digestive et du foie, également titulaire de la chaire Sheila Sherlock d’hépatologie au University College de Londres, au Royaume-Uni. Il a fait partie de comités scientifiques et de conseils d’établissement de grandes organisations internationales dans les domaines de l’hépatologie et de la gastroentérologie, et il est également rédacteur en chef adjoint de journaux internationaux dans le domaine de la médecine, évalués par un comité de lecture réputé.

Anil Dhawan, MD, FRCPCH est professeur en hépatologie pédiatrique, directeur du centre pédiatrique de nutrition et des maladies gastro-intestinales et du foie, et il est aussi directeur clinique pour la santé des enfants au King’s College Hospital de Londres, au Royaume-Uni. Il est co-leader du « Clinical Academic Group » pour la santé des enfants de King’s Health Partners et directeur de l’unité des thérapies cellulaires, qui a été à l’avant-garde de l’utilisation des hépatocytes humains pour le traitement des maladies métaboliques du foie et des insuffisances hépatiques aiguës.

Sanjeev Gupta, MBBS, MD, FRCP, FACP, FAASLD, est professeur de médecine et en pathologie, il occupe également la Chaire « Eleazar et Feige Reicher » en médecine translationnelle à l’Albert Einstein College of Medicine du Bronx à New York aux États-Unis et il est membre de plusieurs centres scientifiques et institutions  bénéficiant du « NIH » (fonds de l’institut américain de la santé) au sein de l’Albert Einstein College of Medicine. Il intervient régulièrement en tant qu’orateur d’honneur lors de conférences internationales, est un pionnier des mécanismes de restauration du foie par transplantation cellulaire. Dans ce milieu, le Dr Sanjeev Gupta a apporté de nouvelles idées grâce à ses connaissances sur le foie, de l’état séminal jusqu’à la greffe, de la prolifération à la mise en fonction des cellules transplantées, et ce en y incluant des cellules dérivées de cellules souches.

Michael Ott, MD est professeur adjoint en hépatologie expérimentale à l’école de médecine de Hanovre en Allemagne, reconnue internationalement comme l’un des centres majeurs dans le domaine de la médecine de transplantation. Le Dr. Ott se spécialise dans les therapies cellulaires et géniques pour les maladies hépatiques. Il travaille également dans la recherche des cellules souches, des « MicroARN » ainsi que dans la reprogrammation In vitro et In vivo de cellules somatiques.

Andreas Nuessler, PhD est professeur,  responsable en chef de la médecine expérimentale et est à la tête du département de traumatologie de l’institut Siegfried Weller au sein de l’université Eberhard Karls à Tuebingen, en Allemagne.. Il est également conférencier à temps partiel en chirurgie et traumatologie. Son domaine spécifique de recherche concerne l’implication de l’étude des diverses voies engendrant des réactions inflammatoires du foie par l’utilisation de cellules du foie isolées et des foies entiers. Il a mis au point des méthodes de culture standard pour isoler les diverses parties des cellules de foie humain pour une utilisation de routine en vue d’étudier les aspects spécifiques du métabolisme des médicaments dans des milieux de culture 2D et 3D.

Patrice Cani, RD, MSc, PhD est professeur à l’Université catholique de Louvain (UCL), à Bruxelles en Belgique, Chercheur au FRS-FNRS et il est chef d’équipe au laboratoire de métabolisme et nutrition du Louvain Drug Research Institute de l’UCL. Il est investigateur pour WELBIO  et co-directeur du « European Associated Laboratory » : « NeuroMicrobiota » (INSERM, Toulouse, France/UCL, Bruxelles, Belgique).

Source : Promethera Biosciences








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions