Edition du 08-08-2022

Accueil » Industrie » Stratégie

Sanofi-aventis noue une collaboration de recherche avec l’Université Harvard

Publié le lundi 18 octobre 2010

Sanofi-aventis a annoncé aujourd’hui avoir noué une collaboration de recherche avec l’Université Harvard. Objectif : faire avancer les connaissances en santé humaine par la conduite de recherches fondamentales et appliquées, et promouvoir les échanges scientifiques entre l’Université Harvard et le groupe pharmaceutique français. Une collaboration axée sur la recherche biomédicale translationnelle dans plusieurs domaines thérapeutiques tels que le cancer, le diabète et les maladies inflammatoires.

« Je me félicite de cette collaboration avec sanofi-aventis qui rapproche deux leaders de la recherche universitaire et de l’industrie, pour accélérer le transfert des résultats de recherche vers la pratique clinique », a déclaré le Dr. Steven E. Hyman, M.D., Doyen de l’Université Harvard. « Cette collaboration témoigne de la volonté de l’Université Harvard de nouer des partenariats créatifs avec l’industrie afin de repousser toujours plus loin les frontières de la science translationnelle et de donner corps à sa mission de service public, en mettant les fruits de notre recherche au service de la société. »

Cette collaboration couvrira un grand nombre d’activités au cours des trois prochaines années grâce à l’octroi de diverses subventions. Les chercheurs de l’Université Harvard proposeront des projets de recherche dans différents domaines. Les projets seront sélectionnés par un comité de pilotage scientifique mixte, composé de représentants de sanofi-aventis et d’Harvard. Les projets seront financés à l’aune de leur mérite scientifique, et de leur capacité à générer des savoirs dans la recherche biomédicale translationnelle. Les subventions donneront aux chercheurs de Harvard un soutien financier souple et rapidement disponible, pour la conduite de projets de recherche vers de nouvelles connaissances et le développement de solutions innovantes dans des domaines où les besoins des patients sont importants. La collaboration donnera par ailleurs à sanofi-aventis la possibilité de développer des applications diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques à partir de l’ensemble des découvertes effectuées.

Grâce à cette relation avec Harvard, sanofi-aventis aura également la possibilité d’évaluer régulièrement les technologies émergentes en santé humaine, identifiées par l’Office of Technology Development de Harvard. Pour approfondir ces échanges d’idées, sanofi-aventis organisera également un forum scientifique annuel, qui rassemblera des chercheurs du Groupe et de l’Université afin qu’ils puissent partager leurs connaissances et leurs opinions sur différentes sujets scientifiques et évaluer l’avancement des projets financés dans le cadre de la collaboration.

« Notre collaboration avec Harvard souligne la volonté de sanofi-aventis de valoriser le potentiel de nos ressources internes innovantes, tout en nous engageant avec plusieurs partenaires extérieurs dans le développement de solutions dans la santé », a expliqué le Dr. Marc Cluzel, M.D., Ph.D., Vice-Président Exécutif, Recherche et Développement, de sanofi-aventis. « En favorisant l’ouverture et les échanges scientifiques entre les plus grands chercheurs en biologie d’Harvard et les spécialistes du développement de sanofi-aventis, nous devrions aboutir à des avancées significatives. Nous sommes très enthousiasmés par cette collaboration. »

Source : Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents