Edition du 17-08-2022

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : des résultats positifs pour l’efanesoctogog alpha, un facteur VIII de remplacement expérimental

Publié le mardi 12 juillet 2022

Sanofi : des résultats positifs pour l’efanesoctogog alpha, un facteur VIII de remplacement expérimentalSanofi et Swedish Orphan Biovitrum ont présenté pour la première fois, dans le cadre d’une séance d’actualité de dernière minute du 30ème Congrès de la Société internationale de thrombose et d’hémostase (ISTH), les résultats positifs de l’étude pivot XTEND-1 de phase III ayant évalué la sécurité, l’efficacité et la pharmacocinétique de l’efanesoctocog alpha (BIVV001), un facteur VIII de remplacement expérimental, chez des adultes et adolescents de 12 ans ou plus atteints d’hémophilie A, déjà traités.

L’étude a atteint son critère d’évaluation primaire et montré que l’efanesoctocog alpha, en prophylaxie une fois par semaine, confère une protection cliniquement significative contre les saignements aux personnes atteintes d’hémophilie A. Le taux de saignements annualisé (TSA), moyen et médian, s’est établi à respectivement 0,00 (écart interquartile (IQR) : 0,00-1,04) et 0,71 (écart type (ET) : 1,43). L’étude a également atteint ses principaux critères d’évaluation secondaires et démontré que l’efanesoctocog alpha confère une protection supérieure contre les saignements (p<0,0001), comparativement à une prophylaxie antérieure par facteur VIII, avec une réduction du TSA estimée de 77 % et un TSA moyen de 0,69, contre 2,96 pour la prophylaxie antérieure, sur la base d’une comparaison entre patients (n=78). Dans un sous-ensemble de participants (n=17), évalués au début de l’étude puis à la semaine 26, les concentrations moyennes de facteur VIII se sont maintenues dans la fourchette normale à quasi-normale (>40 IU/dl) pendant la majorité de la semaine et se sont établies à 15 IU/dl sept jours après l’administration de la dose, ce qui témoigne d’une activité accrue du facteur, à raison d’une seule dose prophylactique par semaine

Dr Annette von Drygalski, Pharm.D., Investigateur, Professeur et Directrice, Centre de traitement de l’hémophilie et de la thrombose, Université de Californie à San Diego : « Les données de phase III montrent qu’une dose hebdomadaire d’efanesoctocog alpha a le potentiel d’offrir une protection supérieure contre les saignements ’et, partant, d’améliorer sensiblement la santé physique et articulaire et de réduire l’intensité de la douleur, grâce au maintien de concentrations élevées de facteur pendant pratiquement toute la semaine. Ces résultats sans précédent pourraient permettre aux personnes atteintes d’hémophilie A de redéfinir leurs attentes en matière de traitement. »

Chez les adultes et adolescents ayant reçu une dose hebdomadaire d’efanesoctocog alpha, les données révèlent des améliorations cliniquement et statistiquement significatives de la santé physique (p=0,0001) et de la santé des articulations (p=0,0101), de même qu’une diminution de l’intensité de la douleur (p=0,0276), après comparaison des mesures réalisées au début de l’étude puis à la semaine 52i. De plus, l’étude a permis d’illustrer l’efficacité de l’efanesoctocog alpha pour la prise en charge des hémorragies, en particulier dans les articulations cibles ; 96,7 % des hémorragies ont été résolues avec une dose unique de 50 IU/kg. L’efanesoctocog alpha a été bien toléré et aucun inhibiteur anti-facteur VIII n’a été détecté chez les participants à l’étude. Les événements indésirables liés au traitement les plus fréquents (>5% des participants globalement) ont été les maux de tête, l’arthralgie, les chutes et les douleurs dorsales.

Dietmar Berger, Ph.D., Responsable Monde, Développement et Chief Medical Officer, Sanofi : « Nous sommes déterminés à développer des médicaments innovants qui bousculent le statu quo et répondent aux besoins non pourvus que les personnes atteintes de maladies rares, comme l’hémophilie, continuent de présenter. Ces robustes données illustrent l’efficacité prometteuse d’une dose hebdomadaire d’efanesoctocog alpha et montrent que ce médicament a le potentiel de devenir l’un des meilleurs de sa catégorie en termes d’efficacité. »

Dr Anders Ullman, Ph.D., Responsable, R&D et Chief Medical Officer, Sobi : « Nous pensons que pour changer le paradigme thérapeutique de l’hémophilie A, il faut impérativement relever les objectifs du traitement et parvenir à une hémostase normale. Ces données illustrent le profil clinique de l’efanesoctocog alpha de manière très significative et montrent bien qu’il a le potentiel d’améliorer la qualité de vie des personnes hémophiles. »

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé la Désignation de « médicament innovant » (Breakthrough Therapy) à l’efanesoctocog alpha en mai 2022, un examen accéléré (Fast Track) en février 2021 et la désignation de médicament orphelin en août 2017. La Commission européenne lui a également décerné le statut de médicament orphelin en juin 2019. Une demande de licence de produit biologique (Biologics License Application) a été soumise à la FDA des États-Unis en juin 2022. Dans l’Union européenne, cette soumission interviendra lorsque les données de l’étude en cours XTEND-Kids chez l’enfant seront disponibles. Celles-ci sont attendues en 2023.

Source et visuel : Sanofi








MyPharma Editions

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents