Edition du 04-07-2020

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Sanofi présente son plan stratégique 2015-2020

Publié le vendredi 6 novembre 2015

Sanofi présente son plan stratégique 2015-2020A l’occasion d’un séminaire Relations Investisseurs, le directeur général Olivier Brandicourt a présenté vendredi la feuille de route stratégique de Sanofi pour la période 2015-2020. Le groupe vise notamment un objectif d’économies de 1,5 milliard d’euros qui pourrait se traduire en France par « la suppression de quelques centaines de postes par an sur une période de 3 ans ».

Le groupe pharmaceutique a ainsi indiqué à l’AFP que ce plan impliquerait « essentiellement des départs en retraite entièrement financés par l’entreprise ». Il « ne prévoit pas de fermeture de site de production  » et « n’aura pas d’impact sur les effectifs de la Recherche & Développement», a-t-il indiqué.
Selon Sanofi, « la simplification de l’organisation à l’échelle mondiale et un portefeuille plus recentré devraient permettre de générer des économies de 1,5 milliard d’euros d’ici à 2018 qui seront largement réinvesties pour accompagner des initiatives de croissance. » En effet, le groupe a déjà débuté la simplification de son organisation mondiale dont le déploiement en cinq entités mondiales interviendra au mois de janvier 2016, après les consultations obligatoires avec les partenaires sociaux.

Sanofi étudie ses options stratégiques pour Merial
Le groupe pharmaceutique a également annoncé qu’il examinait ses options stratégiques pour Merial, son pôle de santé animale et son activité dans les génériques en Europe.  « Bien que Merial ait renoué avec succès avec la croissance sur les six derniers trimestres et qu’elle soit à l’heure actuelle parmi les entreprises les plus performantes de son secteur, les synergies qu’il est possible de dégager avec les autres activités de Sanofi restent limitées », a indiqué Sanofi. Concernant les activités génériques en Europe, « les synergies géographiques sont limitées et le marché de plus en plus complexe », estime Sanofi précisant que « toutes les options seront envisagées pour ces deux activités, y compris leur maintien au sein du groupe ». Une décision devrait être prise d’ici à 12 mois, a indiqué Olivier Brandicourt.

Jusqu’à 18 nouveaux produits sur le marché d’ici 2020
Sanofi qui vise une croissance annuelle moyenne des ventes comprise entre +3 % et +4 % sur la période 2015-2020, prévoit d’augmenter jusqu’à 6 milliards d’euros ses investissements annuels en R&D d’ici à 2020. La croissance du groupe sera notamment portée par les lancements qui sont prévus au cours des cinq prochaines années. Jusqu’à 18 nouveaux produits devraient parvenir sur le marché d’ici 2020. Parmi ceux-ci, Sanofi prévoit que six lancements clés (Toujeo®, Praluent®, Dengvaxia®, sarilumab, LixiLan et dupilumab) pourraient générer collectivement un chiffre d’affaire à maturité compris entre 12 et 14 milliards d’euros d’ici à 2025.

Dans le Diabète, Sanofi prévoit de développer sa franchise Insuline qui inclut Lantus®, Toujeo® et LixiLan, de renforcer son portefeuille en développement en saisissant des opportunités externes (notamment par le biais d’accords de licences comme avec Lexicon et Hanmi), et d’affirmer son leadership sur le marché en s’employant à proposer une prise en charge intégrée du diabète pour de meilleurs résultats. « La collaboration avec Google Life Sciences est à ce titre un bon exemple », indique la groupe.

Dans le domaine Cardiovasculaire, Sanofi se dit « enthousiaste quant aux perspectives » de Praluent®, et attend « avec impatience » les résultats de l’étude ODYSSEY sur l’impact cardiovasculaire en 2016-2017 de ce médicament.

Dans le domaine des Vaccins, l’objectif est de croître plus vite que le marché grâce à Dengvaxia®, au vaccin contre la grippe, aux vaccins pédiatriques et aux rappels.

Enfin, sur les Marchés Émergents, le groupe entend conserver son rang de numéro 1 en se concentrant davantage sur des pays prioritaires. « Dans ces régions, l’allocation des ressources sera prioritisée, l’empreinte industrielle sera adaptée et des innovations dédiées feront l’objet d’un développement spécifique », précise Sanofi.

Développement de positions compétitives
Sanofi entend également développer des positions compétitives dans la sclérose en plaques, l’oncologie, l’immunologie et la Santé Grand Public. En Oncologie, Sanofi prévoit de rebâtir une position concurrentielle en regagnant une masse critique. Pour ce faire, le groupe a l’intention d’optimiser ses actifs cliniques comme l’isatuximab dans le traitement du myélome multiple et de reconstituer un portefeuille de développement compétitif grâce à sa collaboration stratégique avec Regeneron en immuno-oncologie. En Immunologie, sarilumab dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et dupilumab dans le traitement de la dermatite atopique et de l’asthme constitueront les deux piliers de la nouvelle franchise. Enfin, dans la Santé Grand Public, Sanofi prévoit de poursuivre son expansion grâce à de nouvelles catégories de produits et des acquisitions ciblées.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents