Edition du 07-07-2022

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’asthme modéré à sévère

Publié le mardi 8 septembre 2020

Sanofi : des résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'asthme modéré à sévèreSanofi a annoncé que de nouveaux résultats relatifs à un essai de prolongation de phase III en ouvert de Dupixent® (dupilumab) chez des adultes et adolescents souffrant d’asthme modéré à sévère ont montré que les profils de sécurité et d’efficacité observés dans le cadre des essais antérieurs consacrés à ce médicament se sont maintenus pendant une durée pouvant aller jusqu’à trois ans. Les données de cet essai seront présentées dans le cadre d’une session en direct du Congrès international virtuel 2020 de la Société européenne de pneumologie (European Respiratory Society, ERS).

« Ces données laissent penser que Dupixent pourrait ralentir le déclin progressif de la fonction respiratoire auquel de nombreux patients souffrant d’asthme modéré à sévère sont exposés, comme en témoigne l’amélioration soutenue de leur fonction respiratoire pendant une durée pouvant aller jusqu’à trois ans. De plus, les patient traités par Dupixent ont pu maintenir le contrôle de leur asthme et ont bénéficié d’une réduction du nombre de crises d’asthme sévère pouvant entraîner une hospitalisation », a précisé le docteur Michael Wechsler, M.M.Sc., Directeur du National Jewish Cohen Family Asthma Institute de Denver (Colorado) et investigateur principal de l’essai. « Ces résultats confirment l’importance de Dupixent comme option thérapeutique continue sur le long terme pour améliorer la capacité respiratoire des patients et les aider à maintenir leur asthme sous contrôle, en particulier ceux porteurs de concentrations élevées de marqueurs d’une inflammation de type 2 sous-jacente. »

Les résultats des analyses qui seront présentées au congrès de l’ERS concernent plus de 2 200 patients qui avaient participé aux essais antérieurs de Dupixent dans le traitement de l’asthme, dont trois essais pivots d’une durée comprise entre 24 et 52 semaines. Les patients ont été inclus dans l’essai de prolongation après avoir terminé le traitement actif ou le traitement par placebo des essais initiaux et ont été traités pendant une durée supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux ans, ce qui a permis de recueillir au total jusqu’à trois ans de données sur le traitement. Les analyses des données de sécurité ont pris en compte les patients des trois essais pivots, tandis que les analyses d’efficacité et des biomarqueurs ont porté sur les patients non dépendants de corticoïdes par voie orale des essais pivots QUEST de phase IIb et de phase III. Les données d’efficacité à long terme relatives aux patients dépendants des corticoïdes par voie orale seront présentées dans le cadre d’un prochain congrès. Les résultats font ressortir ce qui suit :

Efficacité :

. Fonction respiratoire : les patients ont continué de bénéficier d’une amélioration de leur fonction respiratoire de l’ordre de 13 % à 22 % après 96 semaines, telle que mesurée par la variation moyenne de la valeur du volume expiratoire maximal par seconde (VEMS), comparativement à la valeur de référence mesurée lors des essais initiaux menés dans l’asthme.

. Crises d’asthme : les patients ont continué de présenter un faible taux de crises d’asthme sévère (taux annualisé des exacerbations sévères non ajusté) avec une moyenne de 0,31 à 0,35 exacerbation par an. Dans l’année ayant précédé le début des essais de Dupixent, le taux annuel de crises d’asthme sévères s’établissait à 2,09-2,17 crises.

. Inflammation de type 2 : les améliorations de la fonction respiratoire et de la fréquence des crises d’asthme ont été supérieures chez les patients dont les concentrations d’éosinophiles sanguins ou la fraction de monoxyde d’azote expiré (FeNO) – deux marqueurs de l’inflammation de type2 – étaient élevées. Selon les résultats à long terme, des réductions des concentrations sanguines d’éosinophiles (23 % à 35 %) et d’IgE ont été observées chez les patients de l’essai pivot de phase IIb (82 %) par rapport aux valeurs de référence mesurées lors des essais initiaux dans l’asthme.

Sécurité :
. La proportion de patients ayant présenté des événements indésirables dans le cadre de l’essai de prolongation, en ouvert, a été similaire à celle observée dans le cadre des  essais pivots de Dupixent dans l’asthme. Pendant la période traitement de 96 semaines, les taux globaux d’événements indésirables se sont établis à 76 %-88 % et les événements indésirables les plus fréquents ont été les rhinopharyngites (18 % à 26 %) et les érythèmes au site d’injection (2 % à 23 %). Globalement, entre 9 % et 13 % des patients ont présenté des événements indésirables graves.

Dupixent est un anticorps monoclonal entièrement humain qui inhibe spécifiquement la signalisation de l’interleukine 4 (IL-4) et de l’interleukine 13 (IL-13). Les données issues des essais cliniques consacrés à Dupixent ont montré que les protéines IL-4 et IL-13 interviennent dans l’inflammation de type 2 qui joue un rôle central dans l’asthme, la polypose naso-sinusienne et la dermatite atopique. Plus de 170 000 personnes ont déjà été traitées par Dupixent, toutes indications dans lesquelles il est approuvé confondues.

Source :  Sanofi








MyPharma Editions

Thierry Hulot élu Président du Leem

Publié le 6 juillet 2022
Thierry Hulot élu Président du Leem

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a élu, mardi 5 juillet 2022, Thierry Hulot (Président Directeur Général de Merck en France) à la présidence du Leem, pour un mandat de deux ans.

Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l’hyperactivité vésicale

Publié le 6 juillet 2022
Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l'hyperactivité vésicale

Urovant Sciences, une filiale en propriété exclusive de Sumitovant Biopharma, et Pierre Fabre Médicament ont annoncé la conclusion d’un contrat de licence exclusif permettant à Pierre Fabre d’enregistrer et de commercialiser le vibégron pour le traitement de l’hyperactivité vésicale dans l’Espace économique européen, au Royaume-Uni et en Suisse, et dans certains territoires optionnels, qui comprennent notamment les pays francophones d’Afrique subsaharienne, la Turquie et certains pays d’Europe de l’Est.

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents