Edition du 25-09-2021

Accueil » Industrie » Produits

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’asthme modéré à sévère

Publié le mardi 8 septembre 2020

Sanofi : des résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'asthme modéré à sévèreSanofi a annoncé que de nouveaux résultats relatifs à un essai de prolongation de phase III en ouvert de Dupixent® (dupilumab) chez des adultes et adolescents souffrant d’asthme modéré à sévère ont montré que les profils de sécurité et d’efficacité observés dans le cadre des essais antérieurs consacrés à ce médicament se sont maintenus pendant une durée pouvant aller jusqu’à trois ans. Les données de cet essai seront présentées dans le cadre d’une session en direct du Congrès international virtuel 2020 de la Société européenne de pneumologie (European Respiratory Society, ERS).

« Ces données laissent penser que Dupixent pourrait ralentir le déclin progressif de la fonction respiratoire auquel de nombreux patients souffrant d’asthme modéré à sévère sont exposés, comme en témoigne l’amélioration soutenue de leur fonction respiratoire pendant une durée pouvant aller jusqu’à trois ans. De plus, les patient traités par Dupixent ont pu maintenir le contrôle de leur asthme et ont bénéficié d’une réduction du nombre de crises d’asthme sévère pouvant entraîner une hospitalisation », a précisé le docteur Michael Wechsler, M.M.Sc., Directeur du National Jewish Cohen Family Asthma Institute de Denver (Colorado) et investigateur principal de l’essai. « Ces résultats confirment l’importance de Dupixent comme option thérapeutique continue sur le long terme pour améliorer la capacité respiratoire des patients et les aider à maintenir leur asthme sous contrôle, en particulier ceux porteurs de concentrations élevées de marqueurs d’une inflammation de type 2 sous-jacente. »

Les résultats des analyses qui seront présentées au congrès de l’ERS concernent plus de 2 200 patients qui avaient participé aux essais antérieurs de Dupixent dans le traitement de l’asthme, dont trois essais pivots d’une durée comprise entre 24 et 52 semaines. Les patients ont été inclus dans l’essai de prolongation après avoir terminé le traitement actif ou le traitement par placebo des essais initiaux et ont été traités pendant une durée supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux ans, ce qui a permis de recueillir au total jusqu’à trois ans de données sur le traitement. Les analyses des données de sécurité ont pris en compte les patients des trois essais pivots, tandis que les analyses d’efficacité et des biomarqueurs ont porté sur les patients non dépendants de corticoïdes par voie orale des essais pivots QUEST de phase IIb et de phase III. Les données d’efficacité à long terme relatives aux patients dépendants des corticoïdes par voie orale seront présentées dans le cadre d’un prochain congrès. Les résultats font ressortir ce qui suit :

Efficacité :

. Fonction respiratoire : les patients ont continué de bénéficier d’une amélioration de leur fonction respiratoire de l’ordre de 13 % à 22 % après 96 semaines, telle que mesurée par la variation moyenne de la valeur du volume expiratoire maximal par seconde (VEMS), comparativement à la valeur de référence mesurée lors des essais initiaux menés dans l’asthme.

. Crises d’asthme : les patients ont continué de présenter un faible taux de crises d’asthme sévère (taux annualisé des exacerbations sévères non ajusté) avec une moyenne de 0,31 à 0,35 exacerbation par an. Dans l’année ayant précédé le début des essais de Dupixent, le taux annuel de crises d’asthme sévères s’établissait à 2,09-2,17 crises.

. Inflammation de type 2 : les améliorations de la fonction respiratoire et de la fréquence des crises d’asthme ont été supérieures chez les patients dont les concentrations d’éosinophiles sanguins ou la fraction de monoxyde d’azote expiré (FeNO) – deux marqueurs de l’inflammation de type2 – étaient élevées. Selon les résultats à long terme, des réductions des concentrations sanguines d’éosinophiles (23 % à 35 %) et d’IgE ont été observées chez les patients de l’essai pivot de phase IIb (82 %) par rapport aux valeurs de référence mesurées lors des essais initiaux dans l’asthme.

Sécurité :
. La proportion de patients ayant présenté des événements indésirables dans le cadre de l’essai de prolongation, en ouvert, a été similaire à celle observée dans le cadre des  essais pivots de Dupixent dans l’asthme. Pendant la période traitement de 96 semaines, les taux globaux d’événements indésirables se sont établis à 76 %-88 % et les événements indésirables les plus fréquents ont été les rhinopharyngites (18 % à 26 %) et les érythèmes au site d’injection (2 % à 23 %). Globalement, entre 9 % et 13 % des patients ont présenté des événements indésirables graves.

Dupixent est un anticorps monoclonal entièrement humain qui inhibe spécifiquement la signalisation de l’interleukine 4 (IL-4) et de l’interleukine 13 (IL-13). Les données issues des essais cliniques consacrés à Dupixent ont montré que les protéines IL-4 et IL-13 interviennent dans l’inflammation de type 2 qui joue un rôle central dans l’asthme, la polypose naso-sinusienne et la dermatite atopique. Plus de 170 000 personnes ont déjà été traitées par Dupixent, toutes indications dans lesquelles il est approuvé confondues.

Source :  Sanofi








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents