Edition du 18-09-2021

Seattle Genetics / Takeda : résultats positifs de l’essai de phase 3 ECHELON-2 évaluant ADCETRIS®

Publié le mercredi 3 octobre 2018

Seattle Genetics / Takeda : résultats positifs de l’essai de phase 3 ECHELON-2 évaluant ADCETRIS® Seattle Genetics et Takeda ont annoncé les résultats positifs de l’essai clinique de phase 3 ECHELON-2 évaluant ADCETRIS® (Brentuximab Vedotin) pour le traitement de première ligne du lymphome périphérique à cellules T exprimant l’antigène CD30.

Seattle Genetics et Takeda ont annoncé que l’essai clinique de phase 3 ECHELON-2 avait satisfait son critère d’évaluation principal. L’essai a démontré une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression de la maladie (SSPM) pour ADCETRIS (Brentuximab Vedotin) combiné au protocole CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone), en comparaison avec le groupe de contrôle suivant le protocole CHOP (cyclophosphamide, doxorubicine, vincristine, prednisone). ECHELON-2 est un essai mondial, randomisé, en double aveugle et multicentrique évaluant ADCETRIS dans le cadre d’un protocole de chimiothérapie d’association de première ligne chez des patients atteints d’un lymphome périphérique à cellules T (LPCT) exprimant l’antigène CD30 non précédemment traité, également connu sous le nom de lymphome à cellules T matures (LCTM). ADCETRIS est un conjugué anticorps-médicament (CAM) ciblant l’antigène CD30, qui est exprimé à la surface de plusieurs types de LPCT. ADCETRIS n’est actuellement pas homologué pour le traitement de première ligne du LPCT.

Les patients participant à l’essai ECHELON-2 ont été randomisés pour recevoir soit une combinaison d’ADCETRIS plus protocole CHP soit le protocole CHOP, une norme de soins reconnue pour le traitement de première ligne du LPCT. Les résultats de l’essai ont montré que les résultats du traitement combiné ADCETRIS plus CHP étaient supérieurs à ceux du groupe témoin pour la SSPM telle qu’évaluée par un centre d’examen indépendant (CEI ; ratio de risque=0,71 ; valeur-p=0,0110). Le groupe ADCETRIS plus CHP a également affiché une survie globale (SG) supérieure, un critère secondaire d’évaluation clé, en comparaison avec le protocole CHOP (ratio de risque=0,66 ; valeur-p=0,0244). Tous les autres critères d’évaluation secondaires clés, dont la SSPM chez les patients atteints d’un lymphome anaplasique à grandes cellules systémique (LAGCs), le taux de rémission complète et le taux de réponse objective étaient statistiquement importants dans le groupe ADCETRIS plus CHP. Le profil d’innocuité du traitement ADCETRIS plus CHP dans l’essai ECHELON-2 était comparable à celui du protocole CHOP, et correspondait au profil d’innocuité établi d’ADCETRIS combiné à une chimiothérapie. Des données additionnelles seront présentées lors du congrès annuel 2018 de la Société américaine d’hématologie (ASH), qui se tiendra du 1er au 4 décembre 2018 à San Diego, en Californie.

« Le lymphome périphérique à cellules T est un type agressif de lymphome non-hodgkinien, avec environ 4 000 patients exprimant l’antigène CD30 diagnostiqués chaque année aux États-Unis », a déclaré Clay Siegall, Ph.D., président-directeur général de Seattle Genetics. « Nous sommes particulièrement enthousiasmés par les résultats inédits de l’essai clinique de phase 3 ECHELON-2, qui montrent que la prise d’ADCETRIS, combinée à une chimiothérapie, permet d’améliorer nettement les résultats du traitement des patients adultes atteints d’un LPCT exprimant l’antigène CD30 non précédemment traité, en comparaison avec la norme de soin actuelle (CHOP). Nous tenons à remercier les nombreux chercheurs et patients ayant participé à cette étude et ayant contribué à ce jalon important pour la communauté du LPCT. Nous sommes impatients de présenter les résultats au congrès annuel de l’ASH, qui se tiendra en décembre, et prévoyons de soumettre prochainement une demande supplémentaire de licence de produit biologique auprès de la FDA en vue d’une homologation dans ce contexte,» a-t-il ajouté.

« Ces résultats cliniquement significatifs provenant de l’essai ECHELON-2 représentent une avancée significative dans le développement d’un traitement de première ligne potentiel pour cette maladie. Cet essai est le plus important essai de phase 3 randomisé, en double aveugle pour le traitement du LPCT », a affirmé Jesús Gomez-Navarro, D.M., vice-président en charge de la R&D en oncologie clinique chez Takeda. « La norme de soins pour le LPCT n’a pas changé depuis plusieurs décennies et les patients doivent faire face à un besoin encore non satisfait. Ces données ont montré une amélioration significative du critère d’évaluation principal de survie sans progression de la maladie et de tous les principaux critères d’évaluation secondaires, dont la survie globale, ainsi qu’un profil d’innocuité gérable. Nous nous réjouissons à l’idée de partager ces résultats avec les autorités de réglementation à l’échelle mondiale, » a-t-il poursuivi.

Takeda et Seattle Genetics prévoient de soumettre ces résultats auprès des autorités de réglementation en vue d’une homologation sur leurs territoires respectifs.

 

Source : Seattle Genetics / Takeda








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents