Edition du 18-02-2019

Sanofi et le CHU de Nantes partenaires dans la recherche clinique et scientifique

Publié le mercredi 3 octobre 2018

 Sanofi et le CHU de Nantes partenaires dans la recherche clinique et scientifiqueLe Centre Hospitalier Universitaire de Nantes (CHU Nantes) et Sanofi collaborent ensemble dans la recherche clinique et scientifique. Ce partenariat se concrétise au travers d’un accord cadre de partenariat portant sur la mise en œuvre et la conduite d’études de recherche clinique, signé en juillet dernier.

Ce contrat cadre, d’une durée de 5 ans, vise plus particulièrement à optimiser les délais de mise en place et de réalisation des projets de développement clinique ainsi qu’à soutenir les projets de collaborations scientifiques précliniques ou technologiques en particulier dans le domaine du numérique.

Ce partenariat entre le CHU de Nantes et Sanofi tend plus particulièrement à l’amélioration de la place du CHU de Nantes et de son réseau dans les programmes de développement de Sanofi, l’optimisation des processus de mise en place, de contractualisation et de suivi des programmes de recherche clinique de Sanofi au sein du CHU de Nantes, et faciliter les échanges et la contractualisation sur des projets de collaboration scientifique autres que ceux portant sur la recherche clinique.

Fortement impliqué en recherche, le CHU de Nantes s’est imposé comme un centre d’investigation clinique d’expertises de très haut niveau. Cette excellence est le fruit de l’implication de toutes les équipes – médicales et de recherche – dans l’élaboration et la conduite de projets de recherche innovants. Elle est aussi le résultat d’une dynamique partenariale et d’une organisation territoriale particulièrement réussies, grâce aux nombreuses collaborations développées avec les institutions de recherche publique (université, EPST, grandes écoles), les entreprises privées ainsi qu’avec les hôpitaux de la région.

Dans le cadre de son plan stratégique sur la recherche, le CHU de Nantes souhaite accroître le développement des partenariats industriels en matière de recherche, dans une démarche de complémentarité entre acteurs publics et privés, et d’attractivité de la recherche française, en veillant au respect des liens d’intérêts.

Ce choix de l’établissement d’amplifier ses partenariats avec les entreprises du médicament et du dispositif médical vise à mieux faire connaître ses experts médicaux et son savoir-faire en recherche clinique. Cette volonté d’extension partenariale trouve sa concrétisation dans la signature d’accords-cadres.

Plus largement, l’objectif est de faciliter la participation du CHU et de ses praticiens aux essais cliniques afin que les patients puissent bénéficier des dernières avancées thérapeutiques. Accélérer l’accès aux innovations pour les patients : une ambition également affichée par Janssen dont le souhait est, en outre, d’apprendre avec ses partenaires à travailler ensemble, dans un écosystème de santé ouvert sur le progrès.

Sanofi, premier investisseur privé de R&D en France, souhaite développer de nouvelles molécules et les rendre le plus rapidement possible accessibles aux patients du monde entier. La France est un pays clé dans le dispositif de recherche clinique du groupe ; elle participe de façon significative aux programmes de recherche clinique conduits dans le monde par Sanofi. Le groupe a pour ambition de maintenir et de développer cette participation française aux programmes internationaux, en s’appuyant sur l’excellence des cliniciens et des centres hospitaliers Français. Le partenariat avec le CHU de Nantes, signé 18 mois après celui de l’AP-HP, va contribuer à l’accélération du développement de molécules par Sanofi.

Jacques Volckmann, Responsable du Hub R&D France déclare : « Je me réjouis de ce partenariat qui s’inscrit totalement dans notre stratégie de collaboration avec les meilleurs centres de R&D dans le monde. En France, Sanofi investit 2,4 milliards d’euros pour ses activités R&D et conduit des essais cliniques en oncologie, dans les maladies rares, les maladies du métabolisme et les maladies infectieuses sur tout le territoire. Coopérer de façon optimisée avec les équipes du CHU de Nantes nous permettra d’accélérer le processus de mise en place de protocoles de recherche clinique et donc de mise à disposition de nouvelles solutions thérapeutiques qui répondront aux besoins des patients».

Ce partenariat s’inscrit dans un contexte où la France, pays clé de la recherche clinique au niveau mondial, doit encore consolider sa position en s’appuyant sur une synergie entre les acteurs publics et privés et une simplification des processus(1). Il vise toutes les catégories d’essais de phases précoces aux phases tardives et dans la majorité des domaines thérapeutiques du groupe Sanofi.

(1) 7ème Enquête sur l’attractivité de la France pour la recherche clinique internationale (www.leem.org)

Source : Sanofi








MyPharma Editions

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019
Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions