Edition du 15-01-2021

Theraclion : la FDA autorise une étude sur l’association immunothérapie et échothérapie dans le cancer du sein

Publié le mardi 27 juin 2017

Theraclion : la FDA autorise une étude sur l'association immunothérapie et échothérapie dans le cancer du seinTheraclion, société française spécialisée dans l’équipement médical innovant dédié à l’échothérapie, a annoncé que son partenaire de longue date, l’Université de Virginie (UVA) a reçu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) de lancer une nouvelle étude clinique qui vise à évaluer le potentiel de traitement combinant l’échothérapie (appelée également High Intensity Focused Ultrasound, HIFU) avec le pembrolizumab, une molécule récente d’immunothérapie ciblant les récepteurs PD-1.

L’immunothérapie accroit l’efficacité du système immunitaire dans sa lutte contre les cellules tumorales. Les HIFU, qui ont déjà démontré leur efficacité dans le traitement des tumeurs malignes et bénignes, pourraient avoir un impact majeur sur l’efficacité de l’immunothérapie lorsqu’ils sont administrés de manière conjointe, en potentialisant la réponse immunitaire déclenchée par le médicament.

« Les traitements par immunothérapie aident le corps à lutter contre les cellules cancéreuses. Cette nouvelle méthode de traitement devrait avoir beaucoup moins d’effets secondaires que les alternatives thérapeutiques existantes pour le traitement du cancer. Néanmoins, les masses de taille importante et faites de tissus solides sont difficiles d’accès pour le système immunitaire », explique le Dr. Patrick Dillon, professeur agrégé d’hématologie et d’oncologie à l’Université de Virginie, à Charlottesville, aux États-Unis.

« Le traitement HIFU pourrait être utilisé pour prétraiter une tumeur afin d’en réduire le volume global et, peut-être plus important encore, permettre au système immunitaire du patient d’atteindre et de reconnaître les cellules malignes », ajoute le Dr. David Brenin, chef du département de chirurgie du sein, co-directeur du programme Sein de l’université de Virginie, professeur associé en chirurgie de l’école de médecine de UVA.

UVA est pionnière dans la recherche en immunothérapie. Elle a développé le Programme Immunologie / Immunothérapie (IMM) qui mène des recherches remarquables en sciences fondamentales, ainsi que des programmes translationnels hautement collaboratifs pour développer des essais cliniques basés sur ces recherches. Le programme est dirigé par des médecins internationalement reconnus dans le domaine de l’immunothérapie contre le cancer. UVA est équipée du système Echopulse® de Theraclion depuis 2014. L’Echopulse y est actuellement évalué dans le cadre d’une étude de faisabilité aux Etats-Unis pour le traitement non-invasif des adénofibromes du sein.

Alors que les médicaments d’immunothérapie sont maintenant largement utilisés et qu’ils fournissent des résultats spectaculaires dans un certain nombre d’indications, aucun n’a cependant encore démontré d’intérêt pour les femmes atteintes d’un cancer du sein métastatique de stade IV. Le cancer du sein est le cancer le plus souvent diagnostiqué parmi les femmes dans le monde.

Chaque année, le cancer du sein représente 12% de tous les cancers diagnostiqués et est la deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes. En 2012, on comptait environ 1,68 million de nouveaux cas diagnostiqués dans le monde et 520 000 décès. Près d’une femme sur huit développe un cancer du sein invasif au cours de sa vie. Pour les hommes, le risque est d’environ 1 sur 1 000. En dépit de nouveaux procédés de dépistage, d’une meilleure prise de conscience du risque et de traitements thérapeutiques avancés, encore près de 30% des femmes diagnostiquées d’un cancer du sein à un stade précoce développent un cancer du sein métastatique au pronostic défavorable.

« À notre connaissance, ce sera la première étude combinant les HIFU et les molécules d’immunothérapie dans le cancer du sein. Notre système est particulièrement adapté à ce traitement combiné, car c’est le seul système robotisé avec un bras articulé offrant un accès flexible à la cible. Nous sommes impatients de voir les résultats de cette étude car nous nous sommes toujours engagés envers nos clients et nos actionnaires à étendre nos résultats cliniques remarquables dans les tumeurs bénignes vers les maladies cancéreuses », explique David Caumartin, Directeur Général de Theraclion. « C’est une étape cruciale pour les utilisateurs spécialistes du sein, les gynécologues, les oncologues et les radiologues, qui sont impatients d’explorer cette nouvelle voie dans la lutte contre le cancer. »

Source :  Theraclion

 








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents