Edition du 18-09-2019

Transgene démarre le développement clinique de TG4050, une immunothérapie individualisée issue de la plateforme myvac™

Publié le mercredi 6 mars 2019

Transgene démarre le développement clinique de TG4050, une immunothérapie individualisée issue de la plateforme myvac™Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies à base de virus contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé sa décision d’initier le développement clinique de son premier candidat issu de myvac™, TG4050, et la finalisation de son accord de collaboration avec NEC.

Ce produit est conçu et fabriqué par Transgene à l’aide de sa plateforme exclusive myvac™ (*1) et intègre des néoantigènes sélectionnés par le système de prédiction de néoantigènes de NEC (*2).

TG4050 s’appuie sur les énormes progrès réalisés dans le domaine de l’Intelligence Artificielle (IA) et du séquençage du génome pour créer une immunothérapie individualisée, ciblant des antigènes mutés, identifiés par séquençage et devant être considérés comme une cible pertinente par l’algorithme de NEC.

Transgene sera responsable du développement clinique et sera sponsor de deux études cliniques qui démarreront au second semestre 2019 : une étude chez des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire, après un traitement de première ligne et une chimiothérapie et une étude chez des patients atteints de cancers de la tête et du cou, après une intervention chirurgicale et une radiothérapie.
Ces deux études, qui seront co-financées par Transgene et NEC, permettront d’évaluer l’innocuité et l’immunogénicité de TG4050 et ouvriront la voie à des études combinées avec différentes classes de thérapies.

« La vaccination individualisée est désormais perçue comme une modalité thérapeutique prometteuse pour activer spécifiquement le système immunitaire afin d’attaquer les cellules tumorales. Nous sommes ravis de travailler avec NEC et de pouvoir débuter les essais cliniques de TG4050 au second semestre 2019. Nous sommes convaincus que cette approche pourrait transformer le traitement d’une vaste gamme de tumeurs solides », conclut Éric Quéméneur, Pharm.D., Ph.D., Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement de Transgene.

« L’immunothérapie individualisée est une révolution scientifique, pleine de promesses afin d’apporter un bénéfice clinique pour les patients atteints de cancer. Nous sommes honorés de nous associer à Transgene pour lancer ces essais cliniques cette année. Le succès de ce produit aurait un impact immense qui pourrait améliorer la qualité de vie de nombreux patients atteints de cancer », commente Osamu Fujikawa, Senior Vice President, Business Innovation Unit, NEC Corporation.

Notes :

*1) myvac™
myvac™ est une immunothérapie individualisée basée sur un vecteur viral (MVA), conçue pour cibler les tumeurs solides. Les produits issus de cette plateforme sont conçus pour stimuler le système immunitaire des patients, afin de reconnaître et détruire les tumeurs en utilisant leurs propres mutations génétiques. Transgene a mis en place un réseau innovant qui combine bio-ingénierie, transformation numérique et un savoir-faire reconnu en vectorisation à une unité de fabrication unique.

*2) Système de prédiction de néoantigènes de NEC
Le système de prédiction de néoantigènes de NEC fait appel à une IA brevetée, qui comprend une technologie d’apprentissage automatique issue de données graphiques (graph-based relational learning), associée à d’autres sources de données pour identifier les candidats néoantigènes. Les candidats néoantigènes sont étudiés selon de nombreux paramètres, notamment avec un outil de prédiction des affinités de liaison au complexe majeur d’histocompatibilité (CMH). Ce système de prédiction permet de hiérarchiser les candidats néoantigènes identifiés chez chaque patient.

Source :  Transgene








MyPharma Editions

Imcyse : les résultats de phase 1b dans le diabète de type 1 présentés au congrès de l’EASD 2019

Publié le 18 septembre 2019
Imcyse : les résultats de phase 1b dans le diabète de type 1 présentés au congrès de l’EASD 2019

Imcyse, société au stade clinique développant des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé aujourd’hui la présentation des résultats de son premier essai clinique de phase 1b chez des patients avec un diagnostic récent de diabète de type 1. La société présentera un poster lors du congrès de l’EASD (European Association for the Study of Diabetes) qui se tient à Barcelone, en Espagne, du 16 au 20 septembre.

Le Groupe Patrick Choay SA nomme Céline Garreau Directrice des Opérations Industrielles et Supply Chain

Publié le 18 septembre 2019
Le Groupe Patrick Choay SA nomme Céline Garreau Directrice des Opérations Industrielles et Supply Chain

Patrick Choay SA, le groupe pharmaceutique français, vient d’annoncer l’arrivée de Céline Garreau comme Directrice des Opérations Industrielles et Supply Chain.

Valbiotis présente au congrès annuel de l’EASD les résultats positifs d’une étude sur TOTUM-63

Publié le 18 septembre 2019
Valbiotis présente au congrès annuel de l'EASD les résultats positifs d'une étude sur TOTUM-63

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la présentation d’une étude préclinique réalisée par le laboratoire CarMeN sur la substance active TOTUM-63 au 55e congrès de l’European Association for the Study of Diabetes, du 16 au 20 septembre 2019 à Barcelone (Espagne).

Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH

Publié le 17 septembre 2019
Poxel : lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065 dans la NASH

Poxel a annoncé aujourd’hui le lancement d’une étude de phase Ib randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo, chez des sujets sains afin d’évaluer l’innocuité, la tolérance et le profil pharmacocinétique (PK), et contribuer à la détermination de la dose pour une étude pivotale du PXL065. Cette étude vise à confirmer l’exposition relative et la proportionnalité des doses du PXL065.

Alain Eychène, nouveau directeur du pôle Recherche et Innovation de l’INCa

Publié le 17 septembre 2019
Alain Eychène, nouveau directeur du pôle Recherche et Innovation de l'INCa

Alain Eychène, directeur de recherche à l’Inserm, vient de prend la direction du pôle Recherche et Innovation de l’Institut national du cancer. De par cette nouvelle fonction, il devient également directeur de l’Institut multi-organismes cancer d’AVIESAN[1]. Il dirigera par ailleurs l’institut thématique cancer de l’Inserm.

Transgene : autorisation de démarrer en France les deux premiers essais cliniques de TG4050

Publié le 17 septembre 2019
Transgene : autorisation de démarrer en France les deux premiers essais cliniques de TG4050

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), de mener deux essais cliniques de Phase 1 de TG4050, premier candidat produit issu de la plateforme myvac™. TG4050 est une immunothérapie individualisée conçue pour permettre au système immunitaire des patients de lutter contre leurs tumeurs.

Menarini : Elcin Barker Ergun nommée PDG du groupe

Publié le 16 septembre 2019
Menarini : Elcin Barker Ergun nommée PDG du groupe

Le groupe pharmaceutique italien Menarini vient d’annoncer que son Conseil d’administration a nommé Elcin Barker Ergun au poste de présidente-directrice générale du groupe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents