Edition du 04-07-2020

Un composé d’Hybrigenics se montre actif dans des modèles précliniques de Leucémie Myéloïde Aiguë (LMA)

Publié le mardi 10 octobre 2017

Un composé d’Hybrigenics se montre actif dans des modèles précliniques de Leucémie Myéloïde Aiguë (LMA)Une équipe de chercheurs de l’Ecole de Médecine de l’Université Harvard et de l’Institut du Cancer Dana-Farber ont publié dans le prestigieux journal Nature Chemical Biology des résultats sur l’HBX 19,818, un inhibiteur breveté par Hybrigenics, montrant son efficacité pour inhiber USP10 et tuer in vitro les cellules de LMA humaines avec mutation de FLT3.

Cette publication a identifié l’Ubiquitin-Specific Protease 10 (USP10) « comme un facteur enzymatique essentiel pour la croissance tumorale et la survie des patients atteints de LMA avec mutation de FLT3 » et indique que « le composé le plus efficace de notre criblage, l’HBX 19,818, a exercé des effets antiprolifératifs sélectifs impressionnants contre des cellules [ndlr. de LMA] positives pour les mutants de FLT3. »

« Cette étude valide l’importance de l’Ubiquitin-Specific Protease 10 (USP10) en tant que nouvelle cible thérapeutique pour le traitement potentiel des cas de Leucémie Myéloïde Aiguë avec mutation de FLT3. Hybrigenics occupe une position pionnière dans le domaine de la recherche sur les USPs et détient déjà plusieurs brevets couvrant diverses séries de petites molécules inhibitrices d’USPs. L’une d’entre elles, l’HBX 19,818, était déjà bien connue pour inhiber l’USP7 et pour tuer des cellules humaines de Leucémie Lymphoïde Chronique dans des modèles précliniques à la fois in vitro et in vivo chez la souris. L’HBX 19,818 vient donc de se révéler comme un inhibiteur mixte d’USP7 et d’USP10 exerçant un effet puissant sur les cellules humaines de LMA avec mutation de FLT3 et une synergie avec la midostaurine, un inhibiteur de FLT3-kinase récemment approuvé pour le traitement des LMA avec mutation de FLT3, » résume Rémi Delansorne, Directeur général d’Hybrigenics. « Ces résultats, publiés dans le prestigieux journal scientifique Nature Chemical Biology, représentent une autre démonstration très encourageante de la validité de la stratégie visant à forcer la dégradation des oncoprotéines par l’inhibition des enzymes de déubiquitination. Ils mettent aussi en exergue le potentiel de l’HBX 19,818 comme tête de série chimique à optimiser pour le traitement de la Leucémie Lymphoïde Chronique et/ou de la Leucémie Myéloïde Aiguë. »

Le résumé de la publication peut être consulté en ligne.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents