Edition du 11-12-2018

Vertex : avis favorable du CHMP pour le SYMKEVI®

Publié le mardi 31 juillet 2018

Vertex : avis favorable du CHMP pour le SYMKEVI®Vertex, la société de biotechnologie américaine, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a adopté un avis favorable pour le SYMKEVI® (tezacaftor/ivacaftor) en combinaison avec de l’ivacaftor (KALYDECO®) pour le traitement de personnes atteintes de fibrose kystique (FK) âgées de 12 ans et plus avec certaines mutations du gène CFTR.

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne du médicament (EMA) a adopté un avis favorable pour le SYMKEVI® (tezacaftor/ivacaftor) en combinaison avec de l’ivacaftor (KALYDECO®) pour le traitement de personnes atteintes de fibrose kystique (FK) âgées de 12 ans et plus, qui ont soit deux copies de la mutation F508del dans le gène régulateur de conductance transmembranaire de la fibrose kystique (CFTR), ou une copie de la mutation F508del et une copie d’une des 14 mutations suivantes dans laquelle la protéine CFTR montre une activité résiduelle: P67L, R117C, L206W, R352Q, A455E, D579G, 711+3A→G, S945L, S977F, R1070W, D1152H, 2789+5G→A, 3272-26A→G, et 3849+10kbC→T.

S’il reçoit une autorisation de mise sur le marché de la Commission européenne (CE), le tezacaftor/ivacaftor sera utilisé en combinaison avec l’ivacaftor et sera le premier médicament à traiter les défauts de la protéine CFTR chez les patients atteints d’une FK ayant une copie de la mutation F508del et une copie d’une des 14 mutations provoquant une activité CTFR résiduelle. Il fournit également une nouvelle option thérapeutique pour un nombre important de personnes atteintes d’une FK ayant deux copies de la mutation F508del.

« Chez Vertex, notre objectif est de trouver un remède pour toutes les personnes vivant avec une FK et nous faisons de rapides progrès pour traiter jusqu’à 90 pour cent des patients », déclare la Dr. Reshma Kewalramani, vice-présidente exécutive, en charge du développement mondial des médicaments et des affaires médicales, et directrice médicale chez Vertex. « L’annonce d’aujourd’hui est une étape charnière de notre mission. S’il est approuvé, le tezacaftor/ivacaftor en combinaison avec l’ivacaftor représente une sérieuse option thérapeutique pour les personnes ayant deux copies de la mutation F508del et le premier médicament dans l’UE pour les patients ayant une copie de la mutation F508del et une copie d’une des 14 mutations provoquant une activité CTFR résiduelle. »

La soumission réglementaire était soutenue par les résultats de deux études pivots de Phase 3, EVOLVE et EXPAND, publiés dans le New England Journal of Medicine en novembre 2017. Les résultats ont montré que le tezacaftor/ivacaftor en combinaison avec l’ivacaftor apporte des avantages sur différentes populations FK, notamment des améliorations statistiquement pertinentes dans la fonction pulmonaire, telles que déterminées par le changement absolu du niveau de base en ppFEV1, et avec un profil d’innocuité généralement bien toléré et l’absence d’augmentation des effets indésirables respiratoires en comparaison avec le placebo. Les réactions indésirables les plus communes présentées par les patients ayant reçu du tezacaftor/ivacaftor en combinaison avec l’ivacaftor dans des études de Phase 3 regroupées et contrôlées par placebo ont été la céphalée et la rhinopharyngite.

« La thérapie combinée de tezacaftor/ivacaftor pour la FK est une nouvelle étape de taille dans le développement de thérapies changeant la maladie. Cette combinaison améliore d’importants résultats cliniques et pourrait apporter des améliorations aux personnes qui ne peuvent pas utiliser l’ORKAMBI® (lumacaftor/ivacaftor) », déclare Stuart Elborn, professeur en médecine respiratoire, et directeur du centre spécialisé sur la fibrose kystique chez l’adulte au Royal Brompton Hospital, à Londres.

Le tezacaftor/ivacaftor en combinaison avec l’ivacaftor a été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) américaine en février 2018 et Santé Canada en juin 2018. Il est commercialisé sous le nom SYMDEKO™ aux États-Unis et au Canada.

Source : Vertex

 








MyPharma Editions

Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Publié le 10 décembre 2018
Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé qu’elle a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s’est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Publié le 10 décembre 2018
Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a annoncé le traitement du premier patient atteint du Syndrome de Crigler-Najjar, une maladie rare du foie, en France, dans le cadre de l’essai clinique européen de thérapie génique de phase I/II –CareCN- dont il est le promoteur.

Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Publié le 7 décembre 2018
Valneva et Hookipa signent un accord de collaboration et de fabrication

Valneva, la société de biotechnologie spécialisée dans le développement et la commercialisation de vaccins contre les maladies infectieuses, a annoncé la signature d’un accord de collaboration et de fabrication d’une durée de trois ans par sa filiale suédoise et Hookipa Pharma.

Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Publié le 7 décembre 2018
Sensorion annonce une publication dans Hearing Research

Sensorion, société de biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la publication d’un article de recherche, effectué en collaboration avec le centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut (UConn Health). Cet article porte sur la pertinence et l’intérêt clinique de l’usage de la prestine en tant que biomarqueur dans les cas de perte d’audition impliquant la mort de cellules ciliées sensorielles.

Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Publié le 7 décembre 2018
Knopp Biosciences : Mark Kreston nommé au poste de directeur commercial

Knopp Biosciences, une entreprise américaine de découverte et de développement de médicaments pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé la nomination de Mark Kreston, un vétéran de l’industrie pharmaceutique, au poste de directeur commercial.

Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Publié le 6 décembre 2018
Abivax : feu vert pour la poursuite de l’étude d’extension de l’essai de phase 2a dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour développer un traitement contre les maladies inflammatoires/auto-immunes, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé la recommandation par le Comité de Surveillance et de Suivi des Données (Data Safety Monitoring Board, DSMB) pour poursuivre son essai clinique d’extension de « maintenance » en ouvert de 12 mois, ABX464-102, faisant suite à l’essai d’induction de Phase 2a randomisé et contrôlé par placebo, ABX464-101.

Médicaments innovants : l’ANSM s’engage dans « l’accès plus rapide et plus sûr » pour les patients

Publié le 6 décembre 2018
Médicaments innovants : l’ANSM s’engage dans "l’accès plus rapide et plus sûr" pour les patients

Dans un communiqué, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) fait le point sur les mesures mises en place pour renforcer son expertise dédiée aux essais précoces et réduire ses délais d’autorisation afin de donner un accès rapide aux innovations sur le territoire français à des patients dans l’attente d’un traitement pour lesquels aucune alternative médicamenteuse satisfaisante n’a pu être trouvée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions