Edition du 20-09-2021

VIH : Diaxonhit reçoit un financement pour développer le diagnostic compagnon d’un vaccin thérapeutique

Publié le mercredi 30 avril 2014

Diaxonhit a annoncé l’obtention d’une aide financière de 1 728 000 euros de Bpifrance, dans le cadre de sa participation au consortium de recherche mené par InnaVirVax et financé sous l’égide du programme « Innovation Stratégique Industrielle ».

Autour d’InnaVirVax, chef de file, ce consortium rassemble Diaxonhit, et deux unités Inserm, l’Université Paris-Sud (CESP – U1018 – Hôpital Kremlin Bicêtre) et l’Université de Bordeaux (ISPED – UMR 897 – Université Bordeaux Segalen). Le projet PROTHEVIH a pour but de mettre au point un vaccin thérapeutique innovant (VAC-3S) pour traiter les malades atteints du Sida, et de développer des tests diagnostiques permettant une prise en charge personnalisée des patients. Ce projet se déroulera sur 56 mois. La subvention totale accordée au consortium s’élève à plus de 9 millions d’euros, versés en plusieurs étapes au cours du projet.

Diaxonhit a été choisie pour sa compétence à développer des tests diagnostiques dans le domaine des maladies infectieuses. La société sera responsable du développement d’un test compagnon (CO-3S) détectant le taux d’anticorps anti-3S chez les patients traités par VAC-3S. Chez les patients vaccinés, ce test permettra de mesurer la réponse du système immunitaire à la thérapie vaccinale, et d’ajuster celle-ci en fonction de la réponse observée. Diaxonhit développera également un test diagnostique (DIAG-3S) détectant les anticorps anti-3S sécrétés naturellement par les patients infectés par le VIH-1. En partenariat avec l’Inserm et l’Université de Bordeaux, l’objectif est de valider que le taux d’anticorps naturels anti-3S, mesuré par ce second test, peut être utilisé comme marqueur précoce de l’évolution de la maladie, permettant ainsi d’optimiser la prise en charge des patients infectés par le VIH-1.

« PROTHEVIH est une nouvelle opportunité pour la société de mettre en oeuvre son savoir-faire dans le développement de diagnostics compagnons, avec son expertise en protéomique et en maladies infectieuses. Même si notre Groupe a fait l’objet d’une mutation profonde avec l’arrivée d’une activité commerciale forte, il reste un groupe innovant avec deux tests propriétaires en cours de développement et la participation à plusieurs consortiums de médecine personnalisée. Nous sommes très heureux de travailler de concert avec InnaVirVax et des centres académiques de renom sur ce projet ambitieux. Le Sida reste un problème majeur de Santé Publique au niveau mondial », indique Loïc Maurel, Président du Directoire de Diaxonhit.

Source : Diaxonhit








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents