Edition du 22-01-2021

Accueil » Industrie » Produits

Virus Zika : Sanofi Pasteur, Fiocruz et le WRAIR vont collaborer pour développer un vaccin

Publié le jeudi 27 octobre 2016

Virus Zika : Sanofi Pasteur, Fiocruz et le WRAIR vont collaborer pour développer un vaccinSanofi et son entité vaccins Sanofi Pasteur ont annoncé qu’ils se sont mis d’accord sur le principe d’une collaboration avec la Fondation Oswaldo Cruz – par l’intermédiaire de son Institut de technologie en immunobiologie connu sous le nom de Bio-Manguinhos/Fiocruz – et le Walter Reed Army Institute of Research (WRAIR) – laboratoire de recherche biomédicale du Département de la défense des Etats-Unis – pour le développement d’un vaccin contre le virus Zika.

Cette collaboration fait suite à la signature, cet été, d’un accord de collaboration en matière de recherche et développement (CRADA, pour Cooperative Research and Development Agreement) entre le WRAIR et Sanofi Pasteur, portant sur la recherche et le développement d’un vaccin contre le virus Zika avec la technologie développée par le WRAIR pour un vaccin purifié à base de virus inactivé (ZPIV).

D’après l’accord de collaboration, Fiocruz, le WRAIR et Sanofi Pasteur envisagent de conjuguer leurs expertises pour lutter contre le virus Zika. Fiocruz, dont les activités viendront compléter celles du WRAIR et de Sanofi Pasteur, apportera des compétences supplémentaires, augmentant ainsi les chances de réussir à développer et à faire homologuer rapidement un vaccin sûr et efficace contre le virus Zika.

Conformément au CRADA qu’il a signé a avec Sanofi Pasteur, le WRAIR fournit son vaccin candidat purifié à base de virus inactivé (ZPIV) à Sanofi Pasteur qui le produit selon les bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les essais cliniques de phase II. Sanofi Pasteur se charge également d’optimiser le processus de production en amont pour améliorer les rendements et de caractériser la préparation vaccinale. Le WRAIR et le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID, Institut américain de l’allergie et des maladies infectieuses), qui fait partie des National Institutes of Health (NIH, Instituts américains de la santé) parraineront et financeront une série d’essais de phase I.

Le mois dernier, la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA – Autorité responsable de la recherche et développement avancés dans le domaine biomédical) du bureau du secrétaire général du Département de la santé et des services sociaux des Etats-Unis a donné son accord pour financer la production d’un vaccin inactivé contre le virus Zika pour un développement de phase II. Sanofi Pasteur s’emploie à mettre en place une stratégie de développement clinique et réglementaire tandis que le WRAIR et le NIAID mènent une série d’essais de phase I avec le vaccin ZPIV. Au-delà du financement de la BARDA relatif aux deux essais cliniques de phase I/II, il existe une option contractuelle lui permettant d’apporter son soutien durant la phase III du développement clinique et industriel.

Dans le cadre de ce partenariat avec le WRAIR, la contribution de Fiocruz pourrait se situer dans différents domaines, notamment le développement du processus de production, la caractérisation du vaccin, les études épidémiologiques, l’évaluation préclinique et clinique du vaccin, ainsi que l’optimisation des essais cliniques.

« Fiocruz, le WRAIR et Sanofi Pasteur ont un long passé de coopération, » a expliqué John Shiver, Docteur ès sciences, Senior Vice-Président R&D chez Sanofi Pasteur. « Il est donc logique que, dans un objectif de santé publique, nous combinions nos compétences et nos ressources sur Zika avec celles de Fiocruz, située au Brésil, au coeur de l’épidémie de Zika et des connaissances dans ce domaine. Nous avons le même objectif: le développement d’un vaccin contre la menace de maladie émergente constituée par le virus Zika ».

Sanofi Pasteur a développé et fournit plusieurs vaccins contre des flavivirus comme les vaccins contre la fièvre jaune, la dengue et l’encéphalite japonaise. L’entreprise a développé son premier vaccin contre la fièvre jaune en 1979 et a vendu depuis plus de 400 millions de doses ; le vaccin est homologué dans plus de 100 pays à travers le monde. En 2010, Sanofi Pasteur a enregistré son premier vaccin contre l’encéphalite japonaise, qui est maintenant homologué dans 14 pays, avec plus de 1,5 million de doses vendues à ce jour. Les vaccins contre la fièvre jaune et contre l’encéphalite japonaise sont tous deux enregistrés dans les pays endémiques et, dans les autres pays, pour les voyageurs. Le tout nouveau vaccin de Sanofi Pasteur contre un flavivirus, Dengvaxia®, est enregistré pour la prévention de la dengue dans 12 pays endémiques, dont le Brésil.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents