Edition du 09-04-2020

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le lundi 23 septembre 2019

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Cette recommandation sera évaluée par la Commission européenne, l’organe compétent pour l’approbation des médicaments dans l’UE.

Une formulation sous-cutanée a le potentiel d’améliorer les options thérapeutiques pour l’utilisation de l’infliximab biosimilaire en fournissant une cohérence élevée en termes d’exposition médicamenteuse et une méthode d’administration pratique.1,2

« L’avis favorable du CHMP nous rapproche un peu plus de notre objectif de fournir une approche thérapeutique personnalisée pour les personnes touchées par l’arthrite rhumatoïde. Cet avis marque un cap important pour notre mission, qui consiste à proposer une nouvelle voie d’administration, et une formulation novatrice de l’infliximab », déclare Hyoung-Ki Kim, vice-président du conseil de Celltrion Healthcare. « En cas d’approbation, nous ouvrirons une nouvelle ère de catégorie d’agents biothérapeutiques, étant donné que le CT-P13 SC serait la première version sous-cutanée d’infliximab au monde, et diversifierait les options thérapeutiques pour les médecins et les patients. »

Cet avis favorable se base sur l’étude de Phase I/III évaluant la pharmacocinétique, l’efficacité et l’innocuité entre le CT-P13 SC et la version intraveineuse (IV) chez les personnes atteintes d’AR active.

La première partie de l’étude a démontré que le CT-P13 SC présente une efficacité comparable au CT-P13 IV jusqu’à 54 semaines avec des scores DAS28 (CRP) / DAS28 (ESR) et ACR20 comparables (mesures d’activité pathologique) pour les deux méthodes d’administration. Le profil d’innocuité du CT-P13 SC est également comparable au CT-P13 IV.1 L’étude a été suivie par un essai de Phase I/III randomisé et contrôlé (seconde partie) qui démontra la non-infériorité dans l’efficacité du CT-P13 SC par rapport au CT-P13 IV chez les personnes atteintes d’AR sur 30 semaines avec des scores DAS28 et ACR20, ACR50, ACR70 et une réponse EULAR-CRP similaires. Le profil d’innocuité de CT-13 SC est comparable au CT-13 IV jusqu’à la semaine 30.2

Rene Westhovens, professeur et chercheur principal, rhumatologue au CHU UCLouvain, Belgique, déclare: « Cette annonce est très prometteuse car le CT-P13 SC a démontré un profil d’innocuité et d’efficacité comparable à celui de la version intraveineuse éprouvée de l’infliximab. Cette nouvelle formulation SC de l’infliximab pourrait permettre aux patients de s’auto-administrer sous forme d’injection, et donc d’être en charge de leur propre traitement. Le fait d’avoir deux formulations du CT-P13 pourrait également être avantageux pour les patients, en offrant une option thérapeutique plus personnalisée, tout en réduisant le temps passé en hôpital à recevoir un traitement intraveineux. »

Une étude de Phase III sur le CT-P13 SC pour les personnes atteintes de maladie intestinale inflammatoire (MII) est en cours. Celltrion projette d’obtenir des indications élargies après l’obtention des résultats de l’essai.

Celltrion Healthcare adoptera une stratégie commerciale pour le CT-P13 SC différente de celles appliquées aux précédents produits de son portefeuille et envisage des canaux de vente directe et indirecte sur la base du modèle optimal pour chaque pays.

Celltrion a déposé une demande de brevet pour le CT-P13 SC dans approximativement 130 pays (États-Unis, Europe et Asie).

_________________________

Références

1 Yoo DH, Jaworski J, Matyska-Piekarska E et al. A Novel Formulation of CT-P13 (Infliximab Biosimilar) for Subcutaneous Administration: One Year Results from Part One of a Phase I/III Randomised Controlled Trial in Patients with Rheumatoid Arthritis. Poster (FRI0128) Presented at EULAR 2019.

2 Westhovens R, Wiland P, Zawadzki M et al. A Novel Formulation of CT-P13 (Infliximab Biosimilar) for Subcutaneous Administration: 30-week Results from Part Two of a Phase I/III Randomised Controlled Trial in Patients with Rheumatoid Arthritis. Poster (SAT0170) Presented at EULAR 2019.

3 Agence européenne des médicaments. Résumé des caractéristiques du produit du CT-P13. Disponible sur http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/002576/WC500150871.pdf. [Dernière consultation en septembre 2019].

Source et visuel : Celltrion Healthcare

 








MyPharma Editions

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le 2 avril 2020
OSE Immunotherapeutics : résultat positif de l’étape 1 de son essai de Phase 3 de Tedopi® dans le cancer du poumon non à petites cellules

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’analyse des données de l’étape 1 prévue au protocole de l’essai clinique de Phase 3 de Tedopi®, Atalante 1, a montré que le critère principal de cette étape avait été atteint. Cette étude est menée chez des patients HLA-A2 positifs atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), après échec d’un traitement par checkpoint inhibiteur immunitaire (PD-1/PD-L1).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents