Edition du 08-07-2020

Celyad : 1ère réponse complète chez un patient atteint de LMA réfractaire et récidivante dans l’essai THINK

Publié le mardi 3 octobre 2017

Celyad : 1ère réponse complète chez un patient atteint de LMA réfractaire et récidivante dans l’essai THINKCelyad, société spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé des premiers résultats cliniques prometteurs du premier niveau de dose dans le groupe des tumeurs hématologiques de son étude THINK (THerapeutic Immunotherapy with CAR-T NKG2D).

« Nous sommes ravis de cette première réponse clinique objective obtenue avec notre produit CYAD-01 (CAR-T NKG2D). C’est la toute première fois qu’un patient souffrant de LMA réfractaire récidivante atteint le stade de MLFS après avoir été traité avec des cellules T génétiquement modifiées et ce, sans chimiothérapie lymphodéplétante préalable ni administration d’un traitement concurrent au produit CYAD-01. Cette réussite renforce la confiance en notre approche et confirme la validité des ligands NKG2D comme cibles. Nous allons à présent utiliser les données collectées pour passer à la phase suivante du développement de notre produit, c’est-à-dire obtenir des réponses cliniques dans un maximum d’indications. », a déclaré Christian Homsy, CEO de Celyad.

Au niveau de la dose initiale, 3 x 108 de cellules T CYAD-01 ont été administrées, sans chimiothérapie de conditionnement préalable, à une cohorte de trois patients souffrant d’un cancer hématologique (LMA pour deux d’entre d’eux et myélome multiple (MM) pour le dernier). Un patient atteint de LMA a atteint le statut de MLFS après l’administration de CYAD-01 au H. Lee Moffitt Cancer Center and Research Institute, basé en Floride (États-Unis).

Dr. David Sallman, Assistant au sein du département d’Hématologie du Moffitt Cancer Center commente : « Ces résultats prometteurs apportent les premières preuves de validité clinique du produit CYAD-01 comme récepteur spécifique d’antigènes tumoraux. Ils démontrent également la sensibilité de la LMA aux thérapies cellulaires génétiquement modifiées. Cibler un antigène offre des défis significatifs en LMA ; cette première réponse clinique est donc porteuse d’espoir pour les patients étant aujourd’hui à court d’options thérapeutiques. Ces résultats sont d’autant plus impressionnants qu’ils ont été obtenus sans chimiothérapie lymphodéplétante préalable, ce qui souligne le potentiel des récepteurs d’antigènes physiologiques. »

La LMA est un cancer du sang qui se caractérise par une prolifération rapide de globules blancs anormaux dans la moelle osseuse, affectant ainsi la production de cellules sanguines normales. Chaque année, 20.000 cas de LMA sont diagnostiqués aux États-Unis et presque autant en Europe. Étant donné que l’incidence de la LMA augmente avec l’âge, il est très probable que le nombre de cas diagnostiqués augmente à l’avenir au vu du vieillissement de la population.

Le Dr. Frédéric Lehmann, Vice-Président des Opérations Cliniques et des Affaires Médicales chez Celyad, a ajouté : « Cette première réponse objective en cours, obtenue sans traitement complémentaire comme la lymphodéplétion, confirme le potentiel de CYAD-01 à traiter la LMA réfractaire et récidivante, l’un des cancers les plus mortels et pour lequel le taux moyen de survie est inférieur à quatre mois. Le concept de cellules CAR-T dotées du récepteur NKG2D progresse désormais vers les prochaines étapes de validation ».

L’essai THINK mené aux États-Unis et en Europe comprend deux phases : une phase à dose croissante et une phase d’expansion. La phase à dose croissante est menée en parallèle dans les groupes de tumeurs solides (cancer colorectal, du pancréas, de l’ovaire, du sein triple négatif et de la vessie) et hématologiques (LMA et MM), tandis que la phase d’expansion évaluera en parallèle chaque type de tumeur indépendamment. Le schéma à dose croissante comprend trois niveaux posologiques ajustés selon le poids corporel : jusqu’à 3×108, 1×109 et 3×109 de cellules CYAD-01. À chaque dose, les patients reçoivent trois administrations successives, à deux semaines d’intervalle, de cellules CYAD-01 à la dose spécifiée. À ce jour, 14 patients ont été traités dans l’essai THINK. Un cas d’effets indésirables de stade 3 et un cas d’effets indésirables de stade 4 ont été observés et résolus en 72 heures. Aucune toxicité limitant la dose, ni aucun décès lié au produit n’a été reporté.

Source :  Celyad








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents