Edition du 16-08-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Eisai : demande d’AMM en Europe pour le lenvatinib chez les patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire

Publié le jeudi 3 août 2017

Eisai : demande d'AMM en Europe pour le lenvatinib chez les patients atteints d'un carcinome hépatocellulaireEisai a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) à l’agence européenne des médicaments (EMA) pour l’utilisation du lenvatinib, en première intention, chez les patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) non résécable. Les patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire souffrent d’une maladie complexe associée à un pronostic défavorable qui représente environ 90 % des cas de cancers du foie dans le monde.

La demande faite auprès de l’EMA s’appuie sur les résultats de l’étude pivotale de phase III REFLECT (Étude 304). « Le lenvatinib est l’unique agent, en première intention, à présenter une survie globale (SG) non inférieure par rapport au sorafénib dans le traitement du CHC non résécable, avec des améliorations cliniquement significatives par rapport au sorafénib dans tous les critères d’efficacité secondaires de survie sans progression (SSP), de délai médian avant progression (DAP) et de taux de réponse objective (TRO) », indique le laboratoire dans un communiqué ». Les résultats de l’étude REFLECT ont été présentés oralement cette année au cours de la réunion annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) à Chicago et seront bientôt publiés dans la revue à comité de lecture The Lancet.

Le lenvatinib est actuellement indiqué dans l’Union européenne dans le traitement des patients adultes atteints de carcinome thyroïdien différencié (papillaire, folliculaire, à cellules de Hürthle) localement avancé ou métastatique réfractaire à l’iode radioactif (IRA) et progressif. Le lenvatinib est également indiqué en association avec l’évérolimus dans le traitement des patients adultes atteints d’un cancer du rein avancé ayant reçu un traitement antérieur par anti-VEGF (vascular endothelial growth factor – facteur de croissance de l’endothélium vasculaire).

Des demandes d’enregistrement soumises simultanément auprès de l’agence européenne des médicaments (EMA) et de l’agence américaine en charge des médicaments (FDA) ont suivi l’envoi du dossier au ministère en charge de la santé au Japon en juin 2017.

Source : Eisai








MyPharma Editions

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l’analyse du génome des plantes

Publié le 6 août 2018
Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l'analyse du génome des plantes

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé les premiers résultats d’un travail de recherche réalisé avec le Centre de Ressources Génomiques Végétales (CNRGV) de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) visant la mise au point d’une nouvelle technique d’analyse du génome végétal.

Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l’étiquetage de l’Invokana® et du Vokanamet®

Publié le 3 août 2018
Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l'étiquetage de l'Invokana® et du Vokanamet®

Janssen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable pour la mise à jour de l’étiquetage de l’INVOKANA® (canagliflozine) et du VOKANAMET® (canagliflozine et metformine), y compris les modifications apportées aux indications pour le traitement d’adultes atteints d’un diabète sucré de type 2 (DST2) insuffisamment contrôlé comme traitement d’appoint au régime alimentaire et à l’exercice.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions