Edition du 29-01-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Produits » Stratégie

Janssen: demande d’AMM européenne pour Imbruvica® pour le traitement de la macroglobulinémie de Waldenström

Publié le lundi 1 décembre 2014

Janssen a annoncé lundi le dépôt d’une demande d’homologation de type II auprès de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) afin d’obtenir l’amplification de l’autorisation de mise sur le marché d’Imbruvica® (ibrutinib) et y inclure une nouvelle indication thérapeutique pour le traitement de patients adultes atteints de macroglobulinémie de Waldenström (MW). Un type rare de lymphome à cellules B pour lequel il existe des options de traitement encore limitées en Europe.

Si l’homologation est obtenue, cette dernière étendra les indications d’Imbruvica à un troisième type de cancer du sang. Imbruvica est l’un des premiers inhibiteurs de la tyrosine-kinase de Bruton (BTK) de sa catégorie, administré une fois par jour par voie orale. Imbruvica est co-développé par Cilag GmbH International (membre du groupe Janssen Pharmaceutical Companies) et Pharmacyclics Switzerland GmbH. Les filiales de Janssen commercialisent Imbruvica dans la région EMOA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) ainsi que dans le reste du monde, à l’exception des États-Unis où les deux sociétés le commercialisent conjointement.

La MW (connue aussi sous le nom de lymphome lymphoplasmocytaire sécrétant une immunoglobuline de type IgM) est un type de cancer du sang rare et lent à se développer. Elle se caractérise par une prolifération au niveau des lymphocytes B, un type de cellules blanches (lymphocyte) produites par la moelle osseuse. L’âge médian des patients diagnostiqués est de 63 à 68 ans, et le taux de prévalence de la maladie chez les hommes et les femmes en Europe est d’environ 7,3 et 4,2 par millions de personnes, respectivement. À ce jour, la MW reste une maladie incurable.

En octobre 2014, Imbruvica a reçu l’approbation de la Commission Européenne pour le traitement des patients adultes présentant un lymphome à cellules du manteau (LCM) réfractaire ou récidivant, ou des patients adultes présentant une leucémie lymphocytique chronique (LLC) ayant reçu au moins un traitement antérieur, ou en tant que traitement de première intention en cas de délétion 17p ou mutation TP53 chez les patients inadaptés à la chimio-immunothérapie. Janssen et Pharmacyclics continuent le déploiement de leur vaste programme de développement d’Imbruvica qui comporte des engagements d’études de phase III sur plusieurs populations de patients.

Source : Janssen








MyPharma Editions

Afipa : Luc Besançon nommé au poste de Délégué Général

Publié le 28 janvier 2020
Afipa : Luc Besançon nommé au poste de Délégué Général

L’Association Française de l’Industrie Pharmaceutique pour une Automédication responsable (Afipa) a annoncé la nomination de Luc Besançon au poste de Délégué Général de l’Association. Il a pris ses fonctions le 2 janvier 2020.

Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 28 janvier 2020
Sanofi : examen prioritaire de la FDA pour Dupixent® dans la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’accorder un examen prioritaire à la demande de licence supplémentaire de produit biologique (sBLA) concernant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’entretien adjuvant de la dermatite atopique modérée à sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans inadéquatement contrôlé par des traitements topiques soumis à prescription médicale ou auquel ces traitements sont déconseillés. La FDA devrait rendre sa décision le 26 mai 2020.

Janssen : feu vert dans l’UE pour Stelara® dans le psoriasis en plaques modéré à sévère chez l’enfant

Publié le 28 janvier 2020
Janssen : feu vert dans l'UE pour Stelara® dans le psoriasis en plaques modéré à sévère chez l'enfant

Janssen a annoncé que la Commission européenne (CE) a approuvé l’utilisation étendue de STELARA® (ustekinumab) pour le traitement des patients pédiatriques (6-11 ans) atteints de psoriasis en plaques modéré à sévère. L’ustekinumab a déjà été approuvé pour le traitement des adolescents et des adultes âgés de 12 ans et plus atteints de psoriasis en plaques. […]

Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Publié le 27 janvier 2020
Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique, a annoncé l’inclusion du premier patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837. DNV3837 cible le traitement des Infections à Clostridioides difficile (ICD), un pathogène classé prioritaire par l’OMS et l’une des premières causes d’infections nosocomiales dans le monde (1).

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents