Edition du 03-12-2022

Multaq® : l’Afssaps appelle les médecins à considérer le risque cardio-vasculaire et hépatique

Publié le lundi 11 juillet 2011

Dans une information de sécurité, l’Afssaps a recommandé lundi aux médecins de prendre en compte le risque cardio-vasculaire mais aussi hépatique avant toute prescription de Multaq® (dronédarone), et aux pharmaciens de poursuivre la délivrance du médicament.

L’Afssaps, en charge de l’autorisation et du suivi des essais cliniques, a été informée de la survenue d’événements cardiovasculaires sévères justifiant l’arrêt d’un essai clinique portant sur le médicament Multaq® (dronédarone). Multaq® (dronédarone) est indiqué dans la prise en charge des troubles du rythme cardiaque chez les patients adultes. L’essai clinique arrêté par le promoteur (Sanofi) visait à comparer le médicament à un placebo dans la prévention d’évènements cardiovasculaires chez des patients atteints de fibrillation auriculaire (FA) permanente.

Dans ce contexte, un courrier d’information a été adressé aux professionnels de santé pour les informer que, dans l’attente de données complémentaires, l’Afssaps recommande aux médecins de considérer le risque cardio-vasculaire mais aussi hépatique avant toute prescription de Multaq® (dronédarone), et aux pharmaciens de poursuivre la délivrance du médicament

Multaq® (dronédarone) est indiqué dans la prise en charge des troubles du rythme cardiaque chez les patients adultes (antécédent de fibrillation auriculaire ou actuellement en fibrillation auriculaire non permanente). Il est contre-indiqué dans de nombreuses affections cardiovasculaires ainsi qu’en cas d’insuffisance hépatique sévère.
L’essai clinique de phase 3 (PALLAS) mené chez des patients atteints de fibrillation auriculaire (FA) permanente (c’est-à-dire en dehors de l’indication actuelle du produit) a été interrompu suite à l’observation d’une augmentation des accidents cardiovasculaires dans le groupe de patients traités par la dronédarone par rapport au groupe de patients sous placebo.

L’Agence européenne des médicaments procède actuellement à la réévaluation du rapport bénéfice / risque de la dronédarone dans l’indication actuelle, suite aux signalements d’effets indésirables graves hépatiques pouvant mettre en jeu le pronostic vital et ayant conduit, dans deux cas, à une transplantation hépatique. Les résultats de cette évaluation seront disponibles à la fin du mois de juillet.

L’Afssaps recommande aux prescripteurs de considérer le risque individuel d’évolution d’une FA non permanente vers une FA permanente mais aussi les autres facteurs de risques cardio-vasculaires et le risque d’hépatites cytolytiques avant toute prescription de dronédarone. Il appartient aux médecins d’apprécier s’il est utile de contacter leurs patients particulièrement à risque.

L’Afssaps précise que la démarche de prise en charge diagnostique et thérapeutique des patients atteints de fibrillation auriculaire est détaillée dans le guide ALD publié en 2007 sur le site de la HAS[1].
L’Afssaps recommande aux pharmaciens de poursuivre la délivrance du médicament qui ne fait pas, à ce stade, l’objet d’une mesure de suspension d’autorisation de mise sur le marché. La dronedarone est cependant en cours de réévaluation européenne concernant le bénéfice / risque. En cas de question, un rapprochement avec le médecin prescripteur est conseillé.

L’Afssaps rappelle que tout effet indésirable grave ou inattendu doit être signalé au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV) dont vous dépendez.

[1] Guide ALD – Haute autorité de santé juillet 2007 – Fibrillation auriculaire

Source : Afssaps








MyPharma Editions

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Publié le 1 décembre 2022
La Fondation Bill et Melinda Gates octroie 4 M$ à MedinCell pour développer son contraceptif injectable

Basé sur la technologie BEPO® de MedinCell, mdc-WWM pourrait être le premier produit contraceptif à combiner les caractéristiques essentielles ce qui en ferait le meilleur de sa catégorie au niveau mondial : progestatif, 6 mois d’action, injection sous-cutanée, dépôt entièrement biorésorbable, accessibilité du traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents