Edition du 23-04-2021

Myopathie de Duchenne : ARMGO Pharma et Servier annoncent l’entrée en développement clinique du Rycal ARM210/S48168

Publié le mardi 9 décembre 2014

ARMGO Pharma et Servier viennent d’annoncer le succès des études pharmacologiques d’efficacité et des études précliniques réglementaires avec l’ARM210/S48168, ainsi que leur décision officielle de faire entrer le programme en phase de développement clinique précoce, ciblant initialement le traitement de la myopathie de Duchenne, qui est l’une des plus communes mais aussi sévère maladie musculaire.

ARMGO Pharma et Servier travaillent ensemble depuis 2006 sur le développement d’une nouvelle classe de médicaments appelés Rycals®. Dans des modèles animaux de dystrophie de Duchenne, il a été montré que les Rycals corrigent les fuites de calcium intracellulaire liées aux RyR déficients et améliorent ainsi la force spécifique du muscle et sa capacité d’exercice. Qui plus est, il a été montré que les Rycals ont des effets bénéfiques similaires sur le muscle cardiaque dans des modèles animaux de pathologie cardiaque. Grâce à son mécanisme d’action unique et à son administration orale, l’ARM210/S48168 a le potentiel d’apporter un bénéfice aux muscles squelettiques, au diaphragme et au muscle cardiaque chez les patients atteints de myopathie de Duchenne indépendamment du contexte génétique, en monothérapie comme en association avec d’autres traitements.

Dans les études d’efficacité préclinique utilisant comme modèle la souris mdx, modèle de dystrophie de Duchenne, le traitement par voie orale par ARM210/S48168 a entraîné des améliorations significatives et soutenues de la capacité d’exercice, de la force musculaire, de la force de préhension et de l’histologie musculaire en comparaison avec le groupe témoin traité uniquement par l’excipient. Ces améliorations ont été observées chez la souris mdx à la fois lors d’études (1) d’efficacité à court terme (4 semaines) et à plus long terme (3 mois).

Les études cliniques débuteront en 2015, après la finalisation d’un plan de développement clinique mondial validé par les agences européenne (EMA) et américaine (FDA). Le traitement de la myopathie de Duchenne est l’indication thérapeutique initiale du programme clinique de l’ARM210/S48168. Au vue des résultats des études d’efficacité préclinique, le traitement par ARM210/S48168 a le potentiel d’améliorer la force musculaire, la capacité d’exercice et la respiration et protéger des dysfonctionnements cardiaques, qui sont un problème majeur pour les patients atteints de myopathie de Duchenne.

« Nous sommes très heureux d’avoir officiellement convenu de cette décision de développement clinique capitale pour l’ARM210 / S 48168 avec notre partenaire, Servier. » a déclaré le Dr Sapan Shah, PDG d’ARMGO Pharma. « Nous nous réjouissons de la perspective d’apporter un nouveau traitement aux patients souffrant de maladies musculo-squelettiques telles que la DMD, pour lesquelles de nouveaux traitements sont vraiment nécessaires. »

Comme le souligne le Dr Emmanuel Canet, Vice-Président, Recherche et Développement, de Servier : « Cet accord démontre notre engagement dans la durée pour la recherche de thérapies nouvelles qui vont bénéficier à de jeunes patients atteints d’une maladie qui a un impact majeur sur la qualité et l’espérance de vie ».

Le Dr Patricia Belissa-Mathiot, Directeur du pôle Innovation Thérapeutique Rhumatologie Servier a par ailleurs précisé que : « Etant donné le mode d’action unique de l’ARM210/S48168, qui corrige les fuites de calcium intracellulaire, indépendamment de la mutation en cause, son intérêt thérapeutique pourrait être évalué dans d’autres myopathies une fois l’efficacité établie chez les patients atteints de myopathie de Duchenne ».

(1) Les résultats de l’une de ces études ont récemment été présentés lors du 19ème congrès de la World Muscle Society, 7-11 novembre 2014 (Abstract G.P. 90, Capogrosso et al., Neuromuscular Disorders 24 (2014) 791-924)

Source : Servier








MyPharma Editions

COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : Valneva initie une étude clinique de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, la biotech nantaise spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses, vient d’annoncer l’initiation d’une étude pivot de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. L’étude de Phase 3 « Cov-Compare », (VLA2001-301) va comparer lors d’une étude-pivot d’immunogénicité le candidat vaccin SARS-CoV-2 de Valneva, VLA2001, au vaccin Vaxzevria, qui a déjà reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché.

COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

Publié le 22 avril 2021
COVID-19 : l’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine

MedinCell, société qui développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine dont la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois, a annoncé que son essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Publié le 22 avril 2021
Erytech sollicite une réunion auprès de la FDA en amont de sa demande de BLA afin d’évaluer une voie d’approbation dans la LAL

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le lancement du processus de demande d’autorisation de mise sur le marché auprès de la FDA américaine pour son produit phare, eryaspase, chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à la PEG-asparaginase, sur la base des résultats positifs de l’étude clinique de phase 2 conduite par NOPHO.

Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Publié le 21 avril 2021
Myopathie de Duchenne : Généthon annonce le traitement d’un 1er patient dans le cadre de son essai clinique

Un premier patient a été traité à I-motion, la plateforme d’essais cliniques pédiatriques pour les maladies neuromusculaires situé à l’hôpital Trousseau, à Paris, dans le cadre de l’essai de thérapie génique mené par Généthon dans la myopathie de Duchenne.

COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Publié le 21 avril 2021
COVID-19 : Valneva se tourne vers des discussions bilatérales pour la fourniture de son vaccin inactivé et adjuvanté

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé qu’elle se focaliserait maintenant sur des discussions bilatérales, pays par pays, pour fournir son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001, et, en conséquence, ne donnerait plus la priorité aux discussions de fourniture centralisée actuellement en cours avec la Commission Européenne.

Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Publié le 21 avril 2021
Inventiva : Martine Zimmermann nommée administratrice indépendante au Conseil d’Administration

Inventiva a annoncé la nomination de Martine Zimmermann comme administratrice indépendante de son Conseil d’Administration. A ce titre, elle remplacera Nawal Ouzren, qui a démissionné du Conseil d’Administration pour se consacrer pleinement à la croissance de Sensorion. La nomination de Martine Zimmerman sera soumise aux actionnaires pour ratification lors de la prochaine Assemblée Générale d’Inventiva.

Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

Publié le 20 avril 2021
Pierre Fabre et ValenzaBio : accord de licence et de commercialisation sur un anticorps anti-IGF-1R

La société biopharmaceutique américaine ValenzaBio et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé la signature d’un accord de licence sur un anticorps antagoniste du récepteur du facteur de croissance de type 1 apparenté à l’insuline (IGF-1R), pour le traitement de l’orbitopathie dysthyroïdienne (TED), une maladie endocrinienne pour laquelle il n’existe actuellement pas de traitement spécifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents