Edition du 13-05-2021

Onxeo forme un Conseil scientifique composé d’experts internationaux du ciblage de l’ADN

Publié le mercredi 29 novembre 2017

Onxeo forme un Conseil scientifique composé d’experts internationaux du ciblage de l’ADN Onxeo, société de biotechnologie qui développe des médicaments innovants en oncologie, en particulier contre les cancers rares ou résistants, a annoncé dans un communiqué la création d’un Conseil scientifique composé d’experts internationaux dans les domaines de la réponse aux dommages de l’ADN, de la génétique et de la découverte de nouveaux composés.

Le Professeur Tomas Lindahl, MD, FRS, FMedSci, co-lauréat du Prix Nobel de chimie 2015 pour ses études sur les mécanismes de réparation de l’ADN, assurera la présidence du Conseil scientifique.

Les données scientifiques démontrent que moduler l’activité de réparation de l’ADN offre la possibilité de modifier l’évolution d’une maladie et plus particulièrement des maladies cancéreuses », commente le Prof. Tomas Lindahl, Professeur Émérite au Francis Crick Institute (Londres, Royaume-Uni), co-lauréat du Prix Nobel de chimie 2015, et Président du Conseil scientifique nouvellement créé d’Onxeo. « Le mécanisme d’action d’AsiDNA™, original et unique, pourrait permettre de contourner les mécanismes de résistance aux traitements des cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines. Je me réjouis de pouvoir travailler avec Onxeo et avec les membres éminents du Conseil scientifique pour explorer le potentiel de cette approche novatrice et passionnante du ciblage de l’ADN. »

« Ce nouveau Conseil scientifique constitue une ressource stratégique majeure pour Onxeo. Il apportera à l’équipe expertise et soutien pour le développement d’AsiDNA™ qui arrive au stade clinique et poursuivre l’évaluation de nouvelles opportunités de molécules issues de platON™, la plateforme de chimie d’oligonucléotides leurres de la Société », indique Onxeo. La réunion inaugurale du Conseil scientifique se tiendra le 18 décembre 2017 à Paris.


Président et membres du Comité Consultatif Scientifique

. Le Professeur Tomas Lindahl, (Président), MD, membre de la Royal Society et de l’Academy of Medical Science du Royaume-Uni, est un scientifique britannique d’origine suédoise, reconnu comme un des fondateurs du domaine de la réparation de l’ADN. Ainsi, il a été le premier à isoler les enzymes ADN ligase dans des cellules de mammifères, et il a découvert l’enzyme suicidaire ADN-méthyltransférase. En 2015, il a reçu le Prix Nobel de chimie conjointement avec Paul L. Modrich, Ph.D., et Aziz Sancar, M.D., Ph.D., pour leurs études sur les mécanismes de réparation de l’ADN.

. Marie Dutreix, Ph.D., est Directeur de Recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et co-fondatrice de DNA Therapeutics, société acquise par Onxeo en 2016. Elle est spécialiste de la réparation de l’ADN et de l’instabilité génétique, de la biologie et de la radiobiologie des cancers, et inventeur de la nouvelle stratégie siDNA (signal interfering DNA) destinée à prévenir la réparation de l’ADN tumoral, sur laquelle est basé AsiDNA™.

. Penny Jeggo, Ph.D., est Professorial Fellow au Genome Damage and Stability Centre (GDSC) de la School of Life Sciences à l’Université de Sussex à Brighton au Royaume-Uni. Penny Jeggo a passé de nombreuses années à étudier la réponse aux cassures double brin de l’ADN, y compris les voies de réparation de l’ADN, la signalisation en réponse aux cassures double brin, et plus récemment l’interaction entre les voies de réparation et la signalisation des dommages.

. Yves Pommier, M.D., Ph.D., travaille pour le National Institutes of Health (NIH) des États-Unis depuis 1981, date depuis laquelle il dirige la branche Thérapeutique du Développement ainsi que le Laboratoire de Pharmacologie Moléculaire. Le Dr. Pommier est co-Président du Comité de Découverte du Programme de traitements expérimentaux (NExT), et membre du Drug Development Collaborative (DDC) du National Cancer Institute.

. Robert Bristow, M.D., PhD, membre du Royal College of Physicians du Canada, a été clinicien-chercheur et Professeur de radio-oncologie et de biophysique médicale à l’Université de Toronto et chercheur senior au Princess Margaret Cancer Centre. Ses intérêts de recherche portent sur l’hypoxie tumorale, la signalisation des dommages de l’ADN et la réparation de l’ADN dans les tumeurs, ainsi que sur la génomique de la progression du cancer de la prostate et la réponse aux traitements anticancéreux.

. Sebastian Amigorena, Ph.D., a débuté sa carrière au groupe AVENIR de l’Inserm en 1995 après un post-doctorat de 3 ans à l’Université de Yale. Il dirige le Département Cancer et Immunité (INSERM U932) à l’Institut Curie. Il s’intéresse plus particulièrement à l’immunologie et à la biologie cellulaire.

. Josef Jiricny, Ph.D., est Professeur Émérite à l’Institut de Biochimie de l’École Polytechnique Fédérale de Zurich (EPFZ) en Suisse. Il a consacré la majeure partie de sa carrière à étudier la biochimie et la biologie de la réparation des mésappariements de l’ADN chez l’homme, qui est liée à une prédisposition aux cancers du côlon et d’autres organes. Josef Jiricny étudie actuellement le lien entre les défauts de réparation des mésappariements de l’ADN et l’anémie de Fanconi, ainsi que le rôle de la réparation de l’ADN dans la déméthylation active de l’ADN.

Source : Onxeo








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents