Edition du 15-11-2018

Onxeo forme un Conseil scientifique composé d’experts internationaux du ciblage de l’ADN

Publié le mercredi 29 novembre 2017

Onxeo forme un Conseil scientifique composé d’experts internationaux du ciblage de l’ADN Onxeo, société de biotechnologie qui développe des médicaments innovants en oncologie, en particulier contre les cancers rares ou résistants, a annoncé dans un communiqué la création d’un Conseil scientifique composé d’experts internationaux dans les domaines de la réponse aux dommages de l’ADN, de la génétique et de la découverte de nouveaux composés.

Le Professeur Tomas Lindahl, MD, FRS, FMedSci, co-lauréat du Prix Nobel de chimie 2015 pour ses études sur les mécanismes de réparation de l’ADN, assurera la présidence du Conseil scientifique.

Les données scientifiques démontrent que moduler l’activité de réparation de l’ADN offre la possibilité de modifier l’évolution d’une maladie et plus particulièrement des maladies cancéreuses », commente le Prof. Tomas Lindahl, Professeur Émérite au Francis Crick Institute (Londres, Royaume-Uni), co-lauréat du Prix Nobel de chimie 2015, et Président du Conseil scientifique nouvellement créé d’Onxeo. « Le mécanisme d’action d’AsiDNA™, original et unique, pourrait permettre de contourner les mécanismes de résistance aux traitements des cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines. Je me réjouis de pouvoir travailler avec Onxeo et avec les membres éminents du Conseil scientifique pour explorer le potentiel de cette approche novatrice et passionnante du ciblage de l’ADN. »

« Ce nouveau Conseil scientifique constitue une ressource stratégique majeure pour Onxeo. Il apportera à l’équipe expertise et soutien pour le développement d’AsiDNA™ qui arrive au stade clinique et poursuivre l’évaluation de nouvelles opportunités de molécules issues de platON™, la plateforme de chimie d’oligonucléotides leurres de la Société », indique Onxeo. La réunion inaugurale du Conseil scientifique se tiendra le 18 décembre 2017 à Paris.


Président et membres du Comité Consultatif Scientifique

. Le Professeur Tomas Lindahl, (Président), MD, membre de la Royal Society et de l’Academy of Medical Science du Royaume-Uni, est un scientifique britannique d’origine suédoise, reconnu comme un des fondateurs du domaine de la réparation de l’ADN. Ainsi, il a été le premier à isoler les enzymes ADN ligase dans des cellules de mammifères, et il a découvert l’enzyme suicidaire ADN-méthyltransférase. En 2015, il a reçu le Prix Nobel de chimie conjointement avec Paul L. Modrich, Ph.D., et Aziz Sancar, M.D., Ph.D., pour leurs études sur les mécanismes de réparation de l’ADN.

. Marie Dutreix, Ph.D., est Directeur de Recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et co-fondatrice de DNA Therapeutics, société acquise par Onxeo en 2016. Elle est spécialiste de la réparation de l’ADN et de l’instabilité génétique, de la biologie et de la radiobiologie des cancers, et inventeur de la nouvelle stratégie siDNA (signal interfering DNA) destinée à prévenir la réparation de l’ADN tumoral, sur laquelle est basé AsiDNA™.

. Penny Jeggo, Ph.D., est Professorial Fellow au Genome Damage and Stability Centre (GDSC) de la School of Life Sciences à l’Université de Sussex à Brighton au Royaume-Uni. Penny Jeggo a passé de nombreuses années à étudier la réponse aux cassures double brin de l’ADN, y compris les voies de réparation de l’ADN, la signalisation en réponse aux cassures double brin, et plus récemment l’interaction entre les voies de réparation et la signalisation des dommages.

. Yves Pommier, M.D., Ph.D., travaille pour le National Institutes of Health (NIH) des États-Unis depuis 1981, date depuis laquelle il dirige la branche Thérapeutique du Développement ainsi que le Laboratoire de Pharmacologie Moléculaire. Le Dr. Pommier est co-Président du Comité de Découverte du Programme de traitements expérimentaux (NExT), et membre du Drug Development Collaborative (DDC) du National Cancer Institute.

. Robert Bristow, M.D., PhD, membre du Royal College of Physicians du Canada, a été clinicien-chercheur et Professeur de radio-oncologie et de biophysique médicale à l’Université de Toronto et chercheur senior au Princess Margaret Cancer Centre. Ses intérêts de recherche portent sur l’hypoxie tumorale, la signalisation des dommages de l’ADN et la réparation de l’ADN dans les tumeurs, ainsi que sur la génomique de la progression du cancer de la prostate et la réponse aux traitements anticancéreux.

. Sebastian Amigorena, Ph.D., a débuté sa carrière au groupe AVENIR de l’Inserm en 1995 après un post-doctorat de 3 ans à l’Université de Yale. Il dirige le Département Cancer et Immunité (INSERM U932) à l’Institut Curie. Il s’intéresse plus particulièrement à l’immunologie et à la biologie cellulaire.

. Josef Jiricny, Ph.D., est Professeur Émérite à l’Institut de Biochimie de l’École Polytechnique Fédérale de Zurich (EPFZ) en Suisse. Il a consacré la majeure partie de sa carrière à étudier la biochimie et la biologie de la réparation des mésappariements de l’ADN chez l’homme, qui est liée à une prédisposition aux cancers du côlon et d’autres organes. Josef Jiricny étudie actuellement le lien entre les défauts de réparation des mésappariements de l’ADN et l’anémie de Fanconi, ainsi que le rôle de la réparation de l’ADN dans la déméthylation active de l’ADN.

Source : Onxeo








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions