Edition du 25-01-2021

Accueil » Et aussi » Médecine » Recherche

Pathologies de la rétine : identification du rôle inattendu de la Dystrophine Dp71

Publié le lundi 16 novembre 2009

Pathologies de la rétine : identification du rôle inattendu de la Dystrophine Dp71L’équipe d’Alvaro Rendon, directeur de recherche CNRS travaillant à l’Institut de la Vision, vient de démontrer un rôle tout à fait inattendu de la dystrophine Dp71 dans la rétine, ce qui ouvre des perspectives dans les recherches fondamentales et thérapeutiques sur la rétinopathie diabétique, une des causes les plus importantes de cécité chez l’adulte. Ces travaux sont publiés dans Plos ONE.

L’équipe d’Alvaro Rendon à l’Institut de la Vision vient de mettre en évidence le rôle de la dystrophine Dp71, une protéine dont l’absence serait responsable d’une complication commune à de nombreuses pathologies de la rétine qui sont parmi les principales causes de cécité dans le monde moderne.

La Dp71 est une protéine du cytosquelette cellulaire associée à la membrane. Elle est produite par le gène responsable de la Dystrophie Musculaire du Duchenne, mais contrairement à la dystrophine, elle s’exprime essentiellement dans le système nerveux central. Les chercheurs de l’Institut de la Vision avaient déjà montré, en 2003, que l’absence de Dp71 pouvait provoquer chez les patients atteints de myopathie de Duchenne une sensibilité accrue de la rétine aux troubles vasculaires, notamment à l’ischémie rétinienne, ce qui se traduit par une mort neuronale accrue.

Aujourd’hui,  l’équipe d’Alvaro Rendon va plus loin : son étude d’un modèle animal dépourvu de la Dp71 montre que celui-ci présente de profondes perturbations à l’origine de la formation de l’œdème rétinien. L’œdème rétinien provoque une baisse d’acuité visuelle sévère dans de nombreuses pathologies vasculaires rétiniennes humaines dont la rétinopathie diabétique.

Cette étude a été soutenue par, l’AFM – grâce aux dons du Téléthon – le CNRS, l’Inserm et l’UPMC. Ses résultats ouvrent de nouvelles voies pour la compréhension et la recherche de traitements innovants pour ces atteintes cécitantes. Ces travaux démontrent, une nouvelle fois, que les recherches sur les maladies rares peuvent conduire à des découvertes utiles pour des pathologies graves très fréquentes.

Références : Implication of Dp71 in Osmoregulation and Vascular Permeability of the Retina (2009) PLoS ONE 4(10). A.Sene, R.Tadayoni, T. Pannicke, A. Wurm, B. El Mathari, R. Benard, M. J. Roux, D. Yaffe, D. Mornet, A. Reichenbach, J-A. Sahel, and A. Rendon (2009).

Source : CNRS








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents