Edition du 23-09-2021

Primpéran®: l’Afssaps recommande le retrait des spécialités à usage pédiatrique

Publié le lundi 17 octobre 2011

La Commission d’AMM de l’Afssaps a recommandé lors de sa réunion du 13 octobre d’étendre la contre-indication aux enfants en dessous de 18 ans pour toutes les spécialités à base de métoclopramide, actuellement indiquées dans la population pédiatrique et de retirer du marché les spécialités uniquement à usage pédiatrique.

Le métoclopramide (Primpéran® et génériques) est un neuroleptique antagoniste de la dopamine qui prévient les vomissements. Les médicaments à base de métoclopramide disposent d’AMM nationales dont la première a été octroyée dans les années 60.

Il est disponible sous différentes formes pharmaceutiques (comprimé, solution buvable, suppositoire, solution injectable). Le métoclopramide est indiqué chez l’enfant et chez l’adulte dans les nausées et vomissements induits ou non par les chimiothérapies. Les indications et les posologies autorisées sont spécifiques selon la forme pharmaceutique, la population (adulte ou enfant) ou l’utilisation en oncologie ou hors oncologie.

Le métoclopramide peut être à l’origine d’effets indésirables neurologiques, notamment des troubles extrapyramidaux (tremblements, mouvements anormaux de la tête et du cou, etc.). Ces effets sont connus et mentionnés dans le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) et la notice du médicament. En France, des enquêtes de pharmacovigilance ont montré la prépondérance des effets extrapyramidaux chez les enfants et un mésusage en pédiatrie pouvant conduire à un surdosage apparaissant comme un facteur de risque important dans la survenue d’effets indésirables neurologiques. Afin de limiter le risque de survenue de ces effets neurologiques dans cette population plusieurs mesures ont été mises en œuvre sur le plan national. En novembre 2010, ces préoccupations nationales ont été renforcées par les conclusions de la procédure européenne d’évaluation des données pédiatriques recommandant : la suppression des indications dans les nausée s et vomissements non induits ou induits par les chimiothérapies en pédiatrie, quelque soit la forme, la non recommandation de l’utilisation du métoclopramide dans la population pédiatrique et la contre-indication chez le nouveau-né.

Ces conclusions ont conduit l’Afssaps à engager une réévaluation du rapport bénéfique/risque des spécialités à base de métoclopramide dans son utilisation chez l’enfant et l’adolescent. Les données disponibles montrent que le métoclopramide présente un profil de risque défavorable avec un risque augmenté de survenue d’effets neurologiques /extrapyramidaux dans la population pédiatrique, ce risque augmentant pour des doses élevées ou répétées. La démonstration clinique de l’efficacité du métoclopramide reste par ailleurs insuffisante.

L’existence d’alternatives thérapeutiques et le niveau de risque connu n’étant plus compatibles avec une utilisation dans la population pédiatrique au regard d’une efficacité peu établie, la Commission d’AMM a considéré que le rapport bénéfice/risque du métoclopramide n’était plus favorable dans cette population. Par conséquent, la Commission d’AMM recommande d’étendre la contre-indication aux enfants en dessous de 18 ans pour toutes les spécialités à base de métoclopramide actuellement indiquées dans la population pédiatrique et de retirer du marché les spécialités uniquement à usage pédiatrique à savoir les spécialités Primpéran Nourrissons et Enfants 2,6mg/ml solution buvable et Primpéran Enfants 2,6mg/ml solution buvable .

Par ailleurs, la Commission d’AMM propose d’élargir la réévaluation de la balance bénéfice/risque chez l’adulte particulièrement chez le sujet âgé en raison notamment du risque d’effets indésirables neurologiques et cardiovasculaires potentiellement graves.

Les professionnels de santé seront tenus informés de cette restriction d’utilisation dans la population pédiatrique et du projet de réévaluation du rapport bénéfice/risque chez l’adulte.

Source : Afssaps








MyPharma Editions

Bristol Myers Squibb France : Laetitia Steffen nommée Directrice Associée Affaires Gouvernementales

Publié le 22 septembre 2021
Bristol Myers Squibb France : Laetitia Steffen nommée Directrice Associée Affaires Gouvernementales

Depuis le 30 août, Laetitia Steffen est nommée Directrice Associée Affaires Gouvernementales de Bristol Myers Squibb France. Elle reporte à Benjamin Kowaski, Directeur Accès au marché et Affaires Gouvernementales de Bristol Myers Squibb France.

Maladie d’Alzheimer : l’étude clinique de phase II de Medesis Pharma autorisée par l’ANSM

Publié le 22 septembre 2021
Maladie d’Alzheimer : l'étude clinique de phase II de Medesis Pharma autorisée par l'ANSM

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs hydrosolubles en micelles inverses par voie buccale, Aonys, a annoncé avoir reçu le 21 septembre, journée mondiale de la Maladie d’Alzheimer, l’autorisation de l’Agence Française du Médicament (ANSM) pour la conduite d’un essai clinique de Phase II de son programme NanoLithium.

NFL Biosciences : accord de délivrance de son brevet aux États-Unis

Publié le 22 septembre 2021
NFL Biosciences : accord de délivrance de son brevet aux États-Unis

NFL Biosciences, société biopharmaceutique basée dans la région de Montpellier qui développe des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, a annoncé que l’Office américain des brevets et des marques (USPTO) a délivré, le 21 septembre sous le numéro US 11123395, le brevet portant sur NFL-101, candidat médicament botanique composé de protéines naturelles extraites de feuilles de tabac, dépourvu de nicotine, et prioritairement destiné au sevrage tabagique.

Inventiva : le statut « Fast Track » de la FDA accordé à lanifibranor dans la NASH englobe le traitement de la NASH avec cirrhose

Publié le 22 septembre 2021
Inventiva : le statut « Fast Track » de la FDA accordé à lanifibranor dans la NASH englobe le traitement de la NASH avec cirrhose

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a décidé que le statut « Fast Track » précédemment accordé à lanifibranor dans la NASH englobe le traitement des patients atteints de la NASH avec une cirrhose compensée.

Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Publié le 21 septembre 2021
Grippe : Naobios collabore avec FluGen pour produire les lots cliniques de leur candidat vaccin M2SR

Naobios, une CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) qui offre des services pour le développement de procédés et la production BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) de lots cliniques de vaccins viraux BSL2/ BSL3, de virus oncolytiques et de vecteurs viraux, a annoncé une nouvelle étape de son partenariat avec FluGen, Inc., une société au stade clinique qui optimise l’efficacité des vaccins contre les maladies respiratoires infectieuses.

Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Publié le 21 septembre 2021
Industrie du médicament : signature d’un accord sur le télétravail

Le Leem et cinq organisations syndicales de salariés représentatives de l’industrie pharmaceutique (CFDT, CFE-CGC, CFTC, UNSA et FO) sont parvenus le 9 septembre 2021 à la signature d’un accord majoritaire de branche portant sur le télétravail. Cet accord s’articule autour de deux grands volets, le premier visant à encadrer la mise en place du télétravail régulier dans les entreprises et le second sur le télétravail pour circonstances exceptionnelles ou cas de force majeure.

Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Publié le 21 septembre 2021
Bone Therapeutics : Lieve Creten nommée Directeur financier par intérim

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, a annoncé la nomination de Lieve Creten en qualité de Directeur financier par intérim, en remplacement de Jean-Luc Vandebroek.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents