Edition du 22-01-2021

Sanofi-aventis affiche des résultats en hausse sur 2009

Publié le mercredi 10 février 2010

Sur l’année 2009, le chiffre d’affaires de Sanofi-aventis augmente de 6,3 %, à 29,3 milliards d’euros pour un résultat net ajusté hors éléments particuliers de 8,471 milliards d’euros. En 2009, le groupe français a renforcé ses plateformes de croissance avec €6,6 milliards investis dans 33 nouveaux partenariats et acquisitions. Pour 2010, Sanofi prévoit une croissance de son BNPA, à taux de change constants, comprise entre 2% et 5%.
Commentant la performance du Groupe en 2009, le Directeur Général de sanofi-aventis, Christopher A. Viehbacher, a indiqué : « 2009 est la première année de la mise en place de notre nouvelle stratégie. Des étapes décisives ont déjà été franchies avec le renforcement de nos plateformes de croissance et notre portefeuille de R&D, tout en enregistrant une croissance à deux chiffres du BNPA». Un BNPA ajusté pour 2009, hors éléments particuliers, qui réalise une progression de 13,1 % à taux de change constants à €6,49, conformément aux perspectives annoncées.

 Dans son communiqué, Sanofi-aventis explique que ses résultats de l’exercice 2009 ont  été soutenus par la forte performance de ses plateformes de croissance renforcée par ses acquisitions : marchés émergents (+19,0 %), diabète (+19,4 %), vaccins (+19,2 %), santé Grand Public (+26,8 %). Des hausses qui viennent compenser « largement » l’impact de la générification d’Eloxatine® aux U.S. et de Plavix® en Europe.

Les vaccins antigrippaux enregistrent des ventes record sur 2009, soit  €1,062 millions de chiffre d’affaires dont €440 millions pour le vaccin A/H1N1. Le chiffre d’affaires de Pentacel® atteint €341 millions aux U.S.

 Un groupe en voie de transformation
Depuis le début de l’année, le groupe est engagé dans un large programme de transformation. Objectif affiché : « relever les défis auxquels l’industrie pharmaceutique doit faire face et devenir un leader global et diversifié dans le domaine de la santé ». Ce programme devrait générer 2 milliards d’euros d’économies en 2013. En 2009, les premiers résultats du programme de contrôle des coûts se sont traduits par une réduction d’un point des ratios des frais de R&D et commerciaux et généraux rapportés au chiffre d’affaires. Sanofi-aventis a généré 480 millions d’euros d’économies en 2009. Concernant 2010, le groupe estime que le programme de transformation devrait se traduire par davantage d’économies qu’initialement prévues.

33 nouveaux partenariats et acquisitions
 En 2009, le groupe a renforcé ses plateformes de croissance avec €6,6 milliards investis dans 33 nouveaux partenariats et acquisitions. Les acquisitions comprennent l’achat de titres, principalement dans Merial, Zentiva, Shantha, Medley, Kendrick, BiPar, Fovea et Oenobiol, tandis que le montant consacré aux partenariats atteint 325 millions d’euros.

 Après le succès, le 8 février dernier, de l’offre publique d’achat sur Chattem, un des leaders des produits de santé grand public aux Etats-Unis, sanofi-aventis est devenu le cinquième acteur mondial de ce segment de marché en termes de chiffre d’affaires. Chattem constitue une solide plateforme pour la conversion potentielle de médicaments prescrits, tel qu’Allegra®, en produits en vente libre, sur le marché américain.

 Du côté de sa R&D, le groupe a recentré son portefeuille avec  60% de celui-ci constitué de vaccins et de produits biologiques. Parmi les événements majeurs de l’année : l’approbation de Multaq® aux États-Unis dans l’Union Européenne, en Suisse, au Canada, au Brésil ainsi qu’au Mexique, les procédures « Fast Track » accordées par la FDA pour BSI-201 (démarrage de la Phase III en Juillet) et pour cabazitaxel en oncologie, l’entrée d’otamixaban en Phase III.

Le groupe a par ailleurs réalisé des investissements significatifs dans des partenariats dans le domaine du diabète (Wellstat), de l’oncologie (Exelixis, Merrimack, Micromet), des vaccins (Syntiron, CSL, Kalobios), des maladies infectieuses (Alopexx) et de l’immunologie (Kyowa Kirin) et d’autres acquisitions importantes d’entreprises de recherche en oncologie (Bi-Par), en ophtalmologie (Fovea) et dans les vaccins (Shantha).

 Perspectives pour 2010
Malgré la concurrence attendue des génériques et compte tenu de la progression des plateformes de croissance, sanofi-aventis anticipe en 2010 une croissance4 du BNPA des activités, à taux de change constants, comprise entre 2% et 5%, sauf événement adverse majeur imprévu. Ces perspectives ne prennent pas en compte une potentielle concurrence générique de Lovenox®.

 Source : Sanofi-aventis








MyPharma Editions

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents