Edition du 27-01-2021

Accueil » Industrie » Médecine » Produits

Sanofi: résultats positifs pour Aubagio™ dans la sclérose en plaques

Publié le jeudi 20 octobre 2011

Sanofi et sa filiale Genzyme annoncent aujourd’hui de nouvelles données, tirées de l’étude pivot de Phase III TEMSO (TEriflunomide Multiple Sclerosis Oral), qui montrent que tériflunomide, en une prise orale quotidienne, réduit significativement les taux annualisés de rechutes ayant entraîné une hospitalisation. Ces nouvelles données confirment également le profil de tolérance et d’efficacité de tériflunomide sur une période de six ans après la randomisation initiale.

Au total, quinze présentations sur tériflunomide sont prévues au programme du 5eme Congrès triennal de l’ECTRIMS / ACTRIMS (European and American Committee for Treatment and Research in Multiple Sclerosis) qui se tient à Amsterdam (Pays-Bas).

Sanofi et sa filiale Genzyme annoncent également aujourd’hui que la Food and Drug Administration américaine a accepté le dossier d’enregistrement (new Drug Application) de tériflunomide dans le traitement oral des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) récurrente. Sanofi prévoit de soumettre un dossier d’enregistrement de tériflunomide auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) au cours du premier trimestre 2012.

« Ces nouveaux résultats de l’étude TEMSO montrent que des doses de 7 mg et de 14 mg de tériflunomide pourraient atténuer la gravité des rechutes, mesurées par le taux annualisé de rechutes ayant entraîné une hospitalisation et permettre d’obtenir des résultats à long terme encourageants en termes de tolérance et d’efficacité », a déclaré le Professeur Paul O’Connor, Directeur de la Clinique de la sclérose en plaques au St Michael’s Hospital de Toronto au Canada, et investigateur principal de l’étude TEMSO.

De nouvelles analyses post-hoc ont montré que le taux annualisé de rechutes ayant entraîné une hospitalisation, chez les patients traités par tériflunomide, a diminué significativement de 36 % (p=0,015) avec la dose de 7 mg et de 59 % (p<0,0001) avec la dose de 14 mg, comparativement au placebo. Le risque d’hospitalisation par rechute a également été significativement réduit de 43 % (p<0,001) dans le groupe traité par une dose de 14 mg, et a diminué numériquement de 6 % (p=non significatif) pour la dose de 7 mg. Ces analyses ont aussi montré que tériflunomide a significativement réduit le taux annualisé de consultations aux urgences (visites aux urgences des hôpitaux pour des soins urgents n’entraînant pas d’hospitalisation) de 42 % (p=0,004) pour la dose de 14 mg, contre une diminution numérique de 31 % (p=non significatif) dans le groupe ayant reçu une dose de 7 mg, par rapport au placebo.

« Ces données complémentaires présentées à l’ECTRIMS valident l’intérêt de tériflunomide. Ce nouveau traitement oral en une prise quotidienne permet de réduire significativement le nombre de rechutes entraînant une hospitalisation chez les patients souffrant de cette maladie complexe et imprévisible, en attente d’options thérapeutiques mieux tolérées et plus efficaces. » a déclaré le Dr. Elias Zerhouni, Président Monde, Recherche et Développement de Sanofi.

Des données à long terme sur la tolérance et l’efficacité de tériflunomide ont également été présentées dans le cadre de ce congrès. Les résultats de l’extension de l’étude TEMSO ont montré que les deux doses du médicament étaient bien tolérées six ans après la randomisation initiale, avec un profil de tolérance constant et comparable à celui de l’étude principale de deux ans. Les effets bénéfiques de tériflunomide sur les résultats cliniques et d’imagerie rapportés dans le cadre de l’étude TEMSO se sont également maintenus sur plus de cinq ans après la randomisation initiale.

En plus des résultats de l’extension de l’étude TEMSO, le congrès a été l’occasion de présenter les résultats du suivi de l’étude de tolérance et d’efficacité à long terme de Phase II. Ceux-ci montrent qu’une exposition continue au tériflunomide, d’une durée maximale de neuf ans, a été bien tolérée et que le profil de tolérance de ce médicament est identique à celui caractérisé dans le cadre du traitement initial en double aveugle de 36 semaines. Les réductions observées dans l’activité de la maladie dans le cadre de l’étude initiale se sont maintenues pendant le traitement de huit ans.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Publié le 27 janvier 2021
COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Sanofi et BioNTech ont conclu aujourd’hui un accord aux termes duquel le laboratoire français prêtera son concours à la biotech allemande pour la fabrication et la fourniture de son vaccin COVID-19 qui est codéveloppé avec Pfizer. Sanofi donnera à BioNTech l’accès à son outil de production et à son savoir-faire afin de produire plus de 125 millions de doses du vaccin COVID-19 de BioNTech en Europe.

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents