Edition du 23-02-2019

TxCell exerce son option de licence pour le programme CAR-Treg HLA-A2

Publié le mardi 10 juillet 2018

TxCell exerce son option de licence pour le programme CAR-Treg HLA-A2TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé avoir exercé son option exclusive de licence sur les droits de propriété intellectuelle de son partenaire académique l’Université de Colombie-Britannique (University of British Columbia – UBC) pour le programme CAR-Treg HLA-A2.

Ce programme, nommé TX200 dans le portefeuille de TxCell, devrait bientôt faire l’objet de tests chez l’Homme dans la prévention du rejet chronique de greffes d’organes. Une première demande d’essai clinique (« CTA ») est prévue en Europe au cours du premier semestre 2019.

Le programme CAR-Treg HLA-A2 est né dans les laboratoires du Dr Megan Levings, au sein de l’UBC à Vancouver, qui avait établi la première preuve de concept préclinique avec des cellules CAR-Treg humaines dont le récepteur CAR était spécifique de la molécule HLA-A2, dans un modèle de maladie du greffon contre l’hôte1.

TxCell et UBC ont développé conjointement ce programme depuis octobre 2016 dans le cadre d’une collaboration de recherche. En tant que licencié, TxCell aura les droits exclusifs pour développer puis commercialiser TX200. Les termes et conditions de la licence ne sont pas divulgués.

« TxCell a réalisé des progrès considérables avec UBC sur le développement de TX200 depuis la signature du premier accord en 2016. Grâce à l’implication sans faille des deux partenaires, nous sommes passés en 18 mois, d’une preuve de concept de laboratoire à un candidat clinique propriétaire. Nous sommes impatients de tester ce programme chez l’Homme », déclare Stéphane Boissel, Directeur Général de TxCell. « Il y a un important besoin médical non satisfait dans la prévention du rejet chronique des organes solides après transplantation. Ce domaine se caractérise notamment par l’absence de véritable innovation depuis 20 ans. Les traitements habituellement utilisés pour assurer le suivi post-transplantation, que l’on appelle communément des immunosuppresseurs, sont des traitements chroniques, souvent mal tolérés. Ils affectent la qualité de vie des patients sans garantir la tolérance au greffon sur le moyen et long terme, avec des taux de rejet observés significatifs à 10 ans quel que soit le type d’organes greffés ».

1 MacDonald KG, Hoeppli RE, Huang Q, Gillies J, Luciani DS, Orban PC, Broady R, Levings MK. Alloantigen-specific regulatory T cells generated with a chimeric antigen receptor. J Clin Invest. 2016, 126(4):1413-1424

Source : TxCell 








MyPharma Editions

Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Publié le 22 février 2019
Inventiva : de nouvelles avancées dans le développement clinique de lanifibranor pour le traitement de la NASH

Inventiva a annoncé la sélection du premier patient aux États-Unis pour son étude clinique de Phase IIb NATIVE (NASH Trial to Validate IVA337 Efficacy) évaluant lanifibranor, le candidat médicament le plus avancé de la société, dans le traitement de la stéatose hépatique non-alcoolique (« NASH »), une maladie hépatique chronique et progressive pour laquelle il n’existe actuellement aucun traitement approuvé.

Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Publié le 22 février 2019
Biocorp et DreaMed Diabetes s’allient afin de proposer une solution inédite basée sur l’intelligence artificielle

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectés et DreaMed Diabetes, développeur de solutions personnalisées de gestion du diabète, ont annoncé la signature d’un partenariat visant à proposer une solution globale intelligente améliorant l’observance des patients diabétiques.

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions