Edition du 18-01-2021

Un consortium emmené par TxCell obtient 1,28 million d’euros pour le projet TRUST

Publié le mardi 25 août 2015

Un consortium emmené par TxCell obtient 1,28 million d’euros pour le projet TRUST TxCell, la société de biotechnologies française qui développe des immunothérapies cellulaires T personnalisées innovantes, a annoncé lundi que le Fonds Unique Interministériel (FUI) a attribué une subvention de 1,28 million d’euros au projet TRUST (TRegs in Uveitis STudy).

Le FUI a accordé au projet TRUST le meilleur score, ce qui a permis d’obtenir le pourcentage maximal de subvention accordé par l’Etat. Le projet TRUST sera piloté par un consortium dirigé par TxCell et sera dédié au développement du procédé et au développement clinique de Col-Treg, le second produit candidat de TxCell, pour le traitement de l’uvéite auto-immune.

Le projet TRUST a pour premier objectif de développer le procédé de production de Col-Treg, un produit d’immunothérapie cellulaire autologue composé de Tregs spécifiques du collagène de type II, pour le traitement de l’uvéite auto-immune. Pour optimiser le procédé de production de Col-Treg, TxCell a choisi Provepep, une société spécialisée dans la fabrication et la formulation de peptides synthétiques selon les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF). Provepep apportera des solutions innovantes basées sur l’utilisation d’immuno-peptides synthétiques spécifiques du collagène de type II pour améliorer la qualité du produit Col-Treg.

Le second objectif du projet TRUST est la réalisation d’une première étude clinique chez l’homme pour des patients atteints d’uvéite auto-immune sévère et réfractaire aux traitements existants. Le démarrage de cette étude, dont TxCell sera le sponsor, est prévu en 2016, comme précédemment indiqué. TxCell a également rassemblé dans le consortium deux centres européens leaders en ophtalmologie, localisés à Paris. Ces centres hospitaliers seront représentés par le Pr Barham Bodaghi de l’hôpital de La Pitié Salpêtrière (APHP) et par le Dr Marie-Hélène Errera du centre hospitalier d’ophtalmologie des Quinze-Vingts.

Ce projet a été labélisé par deux pôles de compétitivité leaders en Europe, Eurobiomed et Médicen. Le projet sera supporté financièrement par l’Etat, la région Provence-Alpes-Côte D’Azur et la Communauté d’Agglomération du Pays d’Aix.

La subvention s’élève au total à 1 281 850 euros. TxCell, en tant que chef de file du consortium recevra 842 736 euros. Provepep recevra 290 852 euros, l’hôpital de La Pitié Salpêtrière (APHP) recevra 48 686 euros et le centre hospitalier des Quinze-Vingts recevra 99 576 euros.

« Le financement obtenu ainsi que le choix par TxCell de membres du consortium hautement spécialisés, représente une nouvelle étape importante pour accélérer le développement du médicament orphelin Col-Treg, en tant que potentielle nouvelle option thérapeutique pour les patients atteints d’uvéite auto-immune réfractaire, » commente Arnaud Foussat, Directeur scientifique de TxCell. « Ce financement reçu pour le projet TRUST permettra également à TxCell d’initier le développement clinique de son second produit candidat, issu de sa première plateforme de produits ASTrIA. Les patients souffrants d’uvéite auto-immune, pourront notamment bénéficier des résultats de ce projet. En effet, l’uvéite auto-immune est l’une des principales causes de cécité dans le monde développé, avec environ 30 000 patients aux Etats-Unis et en Europe qui sont réfractaires aux traitements actuels. Ceci permettra également de renforcer le portefeuille de produits d’immunothérapies cellulaires T personnalisées de TxCell, pour le traitement des maladies inflammatoires chroniques et sévères à fort besoin médical non satisfait. »

Le produit Col-Treg de TxCell a été désigné Médicament de Thérapie Innovante par l’Agence Européenne du Médicament (EMA). Les études précliniques réalisées avec Col-Treg ont montré des données d’efficacité et de tolérance très prometteuses dans des modèles d’uvéite auto-immune. Col-Treg a également reçu la désignation de médicament orphelin pour le traitement de l’uvéite non-infectieuse (auto-immune) par l’EMA en décembre 2014.

Source : TxCell








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents